If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal

En résumé : l'introduction à la macroéconomie

Cet article résume les objectifs d'apprentissage et les connaissances essentielles de la leçon sur l'introduction à la macroéconomie. Vous trouverez ici des termes clés, des concepts clés, des erreur fréquentes et des questions de discussion pour vous aider à examiner ce que vous avez appris.
Si vous vouliez résumer ce qu'est l'économie, vous pourriez le faire avec la déclaration suivante:
Les individus et les sociétés sont obligés de faire des choix parce que la plupart des ressources sont rares.
L'économie est l'étude de la façon dont les individus et les sociétés choisissent d'allouer des ressources rares. pourquoi ils choisissent de les allouer ainsi et les conséquences de ces décisions.
La rareté est parfois considérée comme le problème fondamental de l'économie. Les ressources sont rares parce que nous vivons dans un monde où les désirs des humains sont infinis mais la terre, le travail et le capital requis pour satisfaire ces désirs sont limités. Ce conflit entre les désirs illimités de la société et nos ressources limitées implique des choix pour décider comment allouer ces ressources rares.
Tout système économique doit fournir à la société un moyen de faire des choix qui répondent à trois questions fondamentales :
  • Qu’est-ce qui sera produit avec les ressources limitées de la société ?
  • Comment allons-nous produire ce dont nous avons besoin et ce que nous voulons ?
  • Comment la production de la société sera-t-elle distribuée ?

Termes clés

TermeDéfinition
économiel'étude de la façon dont les individus et les sociétés choisissent d'allouer des ressources rares.
raretéle fait qu'il y a une quantité limitée de ressources pour satisfaire des désirs illimités.
ressources économiquesaussi appelées les facteurs de production ; ce sont les terres (ressources naturelles telles que les minéraux et le pétrole), le travail (travail fourni par les humains), le capital (outils, équipements et installations), et l'esprit d'entreprise (la capacité d'organiser, de développer et de gérer une entreprise) que les particuliers et les entreprises utilisent dans la production de biens et de services.
modèles économiquesoutils graphiques et mathématiques créés par les économistes pour mieux comprendre les processus complexes de l'économie.
ceteris paribus une phrase latine signifiant "tout le reste étant égal par ailleurs".
acteurune entité qui prend une décision ; il peut s'agir d'un individu, d'un ménage, d'une entreprise, d'une ville ou même du gouvernement d'un pays.
incitants économiquesrécompenses ou punitions associées à une action; les acteurs prennent des décisions basées sur des incitants.
prise de décision rationnelleun agent est "rationnel" s'il utilise toutes les informations disponibles pour faire un choix. Ceci rend le choix aussi efficace que possible ; les modèles économiques supposent que les agents sont rationnels.
analyse positiveréflexion analytique sur des faits objectifs et relations de cause à effet qui sont vérifiables, comme la quantité d'un bien qui sera vendue quand un prix change.
analyse normativecontrairement à l'analyse positive, une analyse normative est une réflexion subjective sur ce que nous devons croire ou sur une ligne de conduite qui devrait être prise, par exemple l'importance des facteurs environnementaux et l'approche de leur gestion.
microéconomiel'étude des interactions entre les acheteurs et les vendeurs sur le marché pour des biens et services particuliers
macroéconomiquesl'étude de la production commerciale globale et de la richesse des nations ; elle comprend l'analyse de facteurs tels que le chômage, l'inflation, la croissance économique et les taux d'intérêt.
agrégats économiquesmesures telles que le taux de chômage, le taux d'inflation, et le PIB qui résument tous les marchés en une seule économie, plutôt que des marchés individuels; les agrégats économiques sont fréquemment utilisés comme mesure de la performance économique d'une économie.

Modèles et graphiques

L'économie est une science sociale, ce qui signifie que les économistes, dans leur étude des interactions humaines, utilisent des modèles pour simplifier, analyser et prédire le comportement humain. Les modèles comprennent des graphiques et des modèles mathématiques.
Le but de ces graphiques et modèles mathématiques est de simplifier les nombreuses interactions qui se produisent dans une économie. Dans leur utilisation de modèles, les économistes font généralement l'hypothèse, lorsqu'ils analysent l’effet d’un changement particulier sur un marché ou sur l’économie d’une nation, que tout le reste est constant. Le terme que nous utilisons pour « toutes choses étant égales par ailleurs» est l'expression latine, ceteris paribus.
Une autre hypothèse que les économistes font est que les acteurs économiques sont rationnels et ont une incitation à prendre des décisions qui sont toujours dans leur propre intérêt. Alors qu'en réalité, les êtres humains agissent souvent de manière irrationnelle. En assumant que les personnes, les entreprises, les gouvernements et d'autres agents sont des décideurs rationnels, et en supposant que toutes choses étant égales par ailleurs, les économistes tentent d'établir des lois et de faire des prédictions sur la manière dont les interactions humaines affecteront la société.
Lorsque nous pensons aux problèmes économiques, nous pouvons utiliser soit une analyse positive soit une analyse normative. L'analyse positive est objective, basée sur les faits et la réflexion de cause à effet sur les problèmes. Lorsque les économistes ne sont pas d'accord, cela est généralement dû à des analyses normatives différentes. Lorsque l'on utilise l'analyse normative, l'accent est mis sur ce qui devrait se passer ou sur la façon dont une action est souhaitable par rapport à une autre action. L'analyse normative est donc basée sur des valeurs.
L'étude de l'économie est parfois divisée en deux disciplines : la microéconomie et la macroéconomie. La microéconomie étudie les interactions entre les acheteurs et les vendeurs sur différents marchés de biens et de services, la structure concurrentielle des marchés et les marchés de ressources. La macroéconomie, elle, étudie les interactions et le comportement des économies de pays dans leurs entièreté, telles que les raisons d'une récession, ce qui provoque la croissance économique et comment les pays peuvent bénéficier de la spécialisation ou du commerce.

Erreurs fréquentes

  • L'économie n'est pas l'étude des marchés boursiers, de l'argent ou de la manière de gérer une entreprise. Bien que de nombreux nouveaux élèves pensent qu'ils apprendront ces concepts, l'économie est une science sociale qui cherche à mieux comprendre et prédire les interactions humaines; contrairement aux monde des affaires et à la finance, qui se concentrent sur la façon de gérer une organisation commerciale et d'investir de l'argent de manière à obtenir le meilleur rendement pour les investisseurs.
  • Une hypothèse essentielle qui est faite dans la plupart des analyses économiques est que tous les humains sont rationnels et feront des choix basés sur ce qui est toujours dans leur intérêt. Dans le monde réel, il est évident que les personnes, les entreprises et même les sociétés entières peuvent être extrêmement irrationnelles.
  • Juste parce qu'une décision est "irrationnelle" au sens économique, cela ne signifie pas qu'elle est intrinsèquement erronée, mauvaise, ou moins bonne que ce qu'un économiste appellerait une décision "rationnelle". En fait, le domaine de l'économie comportementale cherche à mieux comprendre les nombreuses raisons pour lesquelles les humains choisissent de faire des choix économiquement "irrationnels" dans leur prise de décision.
  • L'une des quatre ressources économiques dont les sociétés doivent décider de l'allocation est le capital. Lorsque les gens utilisent le mot capital dans la conversation quotidienne, beaucoup de gens font référence à l’argent ou au « capital financier ». En économie, le capital est défini comme un bien déjà produit (outils, machines, équipements, outils et les infrastructures physiques) qui est utilisé dans la production d'autres biens ou services. Un robot à l'étage d'une usine automobile est défini comme du capital en économie; l'argent que vous empruntez pour démarrer votre propre entreprise, à l'inverse, n'en est pas.

Questions de réflexion

  • L'historien victorien Thomas Carlyle a un jour appelé l'économie la "science malheureuse" parce qu'il considérait qu'elle était trop concentrée sur la rareté des ressources. Qu'est-ce que le domaine de l'économie fournit à la société que d'autres sciences telles que la chimie, la biologie et la physique ne font pas?
  • En utilisant au moins trois termes clés de cette leçon, expliquez comment la rareté vous affecte dans votre vie quotidienne.
  • Quelles sont les trois questions économiques fondamentales ? Comment différentes sociétés que vous connaissez ou que vous avez étudiées dans d'autres classes ont-elles tenté de répondre à ces questions ?

Vous souhaitez rejoindre la discussion ?

Vous comprenez l'anglais ? Cliquez ici pour participer à d'autres discussions sur Khan Academy en anglais.