If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :6:33

Transcription de la vidéo

Au début de cette leçon, nous avons vu que les Imagineers font appel à tous les sens dans la narration. Ils stimulent la vue grâce au décor et au graphisme. L’ouïe grâce à la musique et aux paysages sonores et le toucher grâce aux matériaux avec lesquels les visiteurs entrent en contact dans les contrées. Cette vidéo explique comment nous stimulons les deux sens restants, le goût et l’odorat. Commençons par le goût. La nourriture joue un rôle important dans l’expérience vécue en parc à thème et raconte une histoire en elle-même. C’est pourquoi nous nous efforçons de proposer des plats en adéquation avec cette expérience thématique. Dans certains cas particuliers, ces plats peuvent devenir emblématiques d’une contrée et se fondre dans l’histoire et le thème. Pour découvrir ce que cela signifie en pratique, écoutons nos Imagineers. Il est possible de créer un lien très fort entre nourriture et environnement. Si le lieu rappelle l’Inde, je peux y proposer de la cuisine indienne. Dans le cas de Pandora, il s’agit d’une autre planète et en général, les gens n’aiment pas manger des choses qu’ils ne connaissent pas. C’est un repas spécial pour eux. Ils veulent le meilleur pour leurs enfants. Ils veulent savoir ce qu’ils vont manger. Nous ne pouvions donc pas nous inspirer du décor de Pandora pour la nourriture, mais on pouvait utiliser son thème. Un thème qui parle du respect de la nature et d’aventure. Pour refléter cette idée de respect de la nature, nous avons opté pour des aliments frais, naturels, issus de l’agriculture durable et biologique, préparés et présentés le plus naturellement possible. L’aventure réside dans la possibilité de composer son repas. Vous pouvez choisir parmi une variété d’ingrédients pour créer votre propre plat à l’image d’une aventure en miniature. Les thèmes centraux, l’importance de la nature, la transformation par l’aventure et la liberté de décision se retrouvent dans la possibilité de de composer son propre repas biologique et naturel. Les restaurants de Treasure Cove tiennent à respecter le thème et l’histoire de cette contrée du début du XVIIIe siècle. Nous ne voulions pas qu’ils ressemblent à un grand self moderne, c’est pourquoi chaque restaurant a été conçu comme un espace indépendant. On trouve un vieux fumoir, une terrasse… Le restaurant des pirates est différent, car, comme dans l’attraction d’origine, les wagons du manège passent juste à côté des convives installés sur la terrasse et les visiteurs peuvent se saluer. En l’honneur de l’histoire de Cars Land et de la course à Radiator Springs, tous les habitants se réunissent et imaginent différentes manières de célébrer cet événement. Sally a décidé de transformer ses Cozy Cones en petites friandises. Elle a inventé plusieurs spécialités inspirées par ces cônes, les Cônes-coctions glacés ou encore les Chili Cônes Queso. Elle s’est amusée à imaginer des noms autour du thème des cônes qui se trouvaient chez elle. Pour terminer, parlons de l’odorat. L’odorat est un sens très puissant. Il est directement lié à votre mémoire. Par exemple, je me souviens très bien de ma première visite de Spaceship Earth au parc Epcot et de l’odeur de l’incendie de Rome. Elle est gravée dans mon esprit, impossible de l’oublier. Les arômes que nous diffusons à certains endroits d’une contrée renforcent l’immersion dans une époque et un lieu. L’odorat est un sens très puissant et lorsque les visiteurs perçoivent une odeur, leurs réactions sont très fortes. Enfant, lorsque je visitais un parc à thème, j’étais tout d’abord frappé par les odeurs. Je me souviens de Main Street et de ses odeurs de chocolat et de biscuit s’échappant des boutiques. L’odeur de la barbe à papa, du pop-corn, de ces choses qu’on ne pouvait manger que dans un parc à thème. Ça aide vraiment à poser le décor. Ça raconte vraiment l’histoire du lieu où on se trouve. Stimuler tous les sens, autant que possible, les utiliser pour rappeler une époque, un endroit, une histoire, c’est l’objectif. Quel est l’effet produit par les arômes dans une attraction spécifique ? Dans les attractions, nous diffusons délibérément une odeur pour permettre de plonger encore plus les visiteurs dans l’histoire. Dans Mickey’s PhilharMagic par exemple, lorsqu’on retrouve Donald dans la scène de la Belle et la Bête où Lumière chante C’est la fête et que la tarte, une tarte aux pommes, apparaît devant le public, ça sent la tarte aux pommes. C’est ce qui rend l’expérience très crédible. Pour Flight of Passage, au lieu d’avoir quatre arômes bien différents, nous avons créé quatre mélanges synthétiques que nous avons légèrement transformés au fur et à mesure du parcours pour obtenir un grand mélange d’arômes qui reste subtil. Vous restez dans l’histoire, le caractère artificiel du parfum ne vous distrait pas. C’est très délicat. Des experts en arômes et des chimistes travaillent sur ces senteurs. Ce niveau de sophistication dans l’assemblage d’arômes requiert presque le concours de nez de parfumerie pour obtenir une telle finesse. Dans l’attraction de chasse au trésor des Pirates, vous assistez à un affrontement entre deux bateaux tirant des boulets de canon. Ici, nous utilisons des odeurs de synthèse. Ce sont de petits cristaux imbibés de senteurs censés rappeler de véritables odeurs. Il existe des milliers de parfums différents, du chewing-gum à la mousse d’arbre en passant par la poudre à canon. Nous avons testé plusieurs senteurs appelées poudre à canon qui ne sentaient pas du tout la poudre à canon. Nous avons fini par choisir une senteur baptisée métal en fusion ou quelque chose du genre. C’était la plus proche de la poudre à canon. Dans l’exercice qui suit, vous devrez imaginer la nourriture qui sera servie dans votre contrée. Et les odeurs qui viendront ajouter profondeur et authenticité à l’environnement.