If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :4:27

Transcription de la vidéo

Le reste de cette leçon portera sur la conception et le développement d’un style d’attraction spécifique dénommée parcours scénique. Parcours scénique Un parcours scénique fait voyager le public au travers d’une séquence de scènes où nous contrôlons notamment la lumière et le son pour donner vie à une histoire. Nous verrons en détail trois attractions. La première sera Navi River Journey du parc Disney's Animal Kingdom, la découverte de la forêt tropicale bioluminescente de Pandora et la rencontre avec le chaman des chansons. La deuxième, Radiator Springs Racers du parc Disney California Adventure, vous transporte dans la ville de Radiator Springs pour participer à la grande course avec vos amis. La troisième, Pirates des Caraïbes Battle for the Sunken Treasure à Disneyland Shanghai, vous emmène à la chasse aux monstres marins et au trésor au cœur d’une bataille entre deux bateaux pirates fantômes. Le terme parcours scénique, dark ride en anglais, évoque différentes choses. Dark, sombre, fait penser à une balade dans le noir. Et en effet, les premiers parcours scéniques se déroulaient dans le noir, mais aujourd’hui c’est différent. Généralement, dans un parcours scénique on peut contrôler la lumière. Il se passe souvent dans le noir et l’on joue avec la lumière quand on le veut. Dans Na'vi River Journey au parc Animal Kingdom, vous faites une promenade en bateau, en intérieur, pourtant vous avez l’impression d’être dehors grâce à ce contrôle de la lumière. Pour Radiator Springs Racers au parc Disney California Adventure, certaines scènes se passent en extérieur et d’autres en intérieur, mais il s’agit bien d’un parcours scénique. Et pour Pirates des Caraïbes à Disneyland Shanghai, c’est de nouveau une promenade en bateau et des décors qui semblent gigantesques. Une fois de plus, nous contrôlons totalement la lumière et c’est ce qui en fait un parcours scénique. Les parcours scéniques sont très intéressants, car ils nous permettent de donner aux visiteurs des rôles très différents. Parfois, ils sont simplement spectateurs au cours de leur promenade. Parfois, ce sont des protagonistes actifs comme dans Midway Mania où ils doivent participer à un jeu et modifier l’histoire. Nous essayons de donner aux visiteurs des rôles très différents selon l’histoire que nous souhaitons raconter et le rôle que l’on veut qu’ils jouent. Tous nos parcours scéniques racontent des histoires et proposent des expériences visiteur très différentes. Mais, leur processus de création commence toujours de la même façon. La toute première étape de conception consiste à créer un concept fondamental. Concept fondamental Il s’agit d’une phrase simple qui capture l’essence d’une expérience et suscite l’enthousiasme. Comme vous pouvez l’imaginer, la conception d’un manège se constitue de nombreuses couches et peut s’avérer très compliquée. Il existe aussi de nombreuses possibilités et il est possible de prendre de nombreuses directions différentes, il faut donc dès le premier jour pouvoir expliquer clairement quelle sera l’expérience offerte par ce manège. Nous appelons ça la « présentation ascenseur ». Pouvez-vous expliquer votre idée en 15 secondes ? Si oui, c’est super, ça veut dire que c’est simple, sans chichi, droit au but. Vous n’avez pas eu besoin de donner des détails pour piquer la curiosité du public et qu’il souhaite en savoir plus. Pour vous donner un exemple, je travaille en ce moment sur l’attraction Mickey and Minnie’s Runaway Railway. Le postulat de départ se résume par « voyager dans un dessin animé ». Mais ça peut être « entrer dans une maison hantée et interagir avec les fantômes » et voilà Haunted Mansion. Ou « remonter le temps et arriver dans le monde des pirates » et voilà Pirates des Caraïbes. Ou encore « voler à travers l’obscurité de l’espace » et voilà Space Mountain. Encore une fois, il s’agit de phrases simples décrivant l’essence de l’expérience. Il faut vraiment une accroche. Quelle est la chose la plus intéressante de cette expérience et de cette histoire que nous allons conter ? Ça permet aux visiteurs de savoir à quoi s’attendre instantanément pour chaque attraction. Est-ce que ça leur plaît ? Quant à nous, le concept fondamental nous sert de feuille de route au cours de la conception. C’est cette feuille de route de deux phrases qui décrit ce qu’on veut faire de l’attraction, sa mise en scène et toutes les idées qu’on peut raccrocher à ce concept fondamental. Comme vous le constatez, le concept fondamental est essentiel pour guider le processus de conception tandis que le principe de l’attraction évolue. À présent, il est temps d’imaginer le concept fondamental de votre parcours scénique. Faites l’exercice qui suit pour inventer quelques possibilités.