If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :4:33

Transcription de la vidéo

voici les six premières paires de termes ordonné des suites a et b le premier terme de la paire à partir la suite 1 le deuxième terme appartient à la suite bi quelles propositions sont vraies donc ici on allait s'y perd deux termes on nous dit que le premier terme à chaque fois ça appartient la suite a donc la suite à ses 1 2 4 8 16 32 et la suite bay c'est le deuxième terme de chacune des paires 3 3 3 3 3 et encore 3 et on nous demande lesquels parmi ces quatre propositions sont vraies je te propose qu'on examine un petit peu ces deux suites donc la suite à son valet réécrire ici c'est un pardon la suite à et en violet c'est un 2 4 8 16 32 comment est ce que je fais pour passer d'un terme au suivant mais on regarde ici comment est ce que je fais pour passer de 1 à 2 je peux dire que j'additionne 1 mais je peux aussi dire que je multiplie 1 par deux pour passer de 2 à 4 qu'est ce que je fais bien oui j'ai multiplié deux par deux pour passer de 4 à 8 qu'est ce qu'on fait on multiplie encore par deux donc en fait ce qu'on fait vraiment c'est con pour passer d'un terme au suivant on multiplie par 2 8 ces deux fois 4 16 c'est bien deux fois 8 et 32 c'est bien deux fois 16 ça c'est pour la suite a qu'en est il pour la suite b et la suite b c 3 3 3 3 3 et encore 3 c'est en fait une suite avec toujours trois pour n'importe quel terme donc on va y revenir un peu plus tard va regarder un petit peu les propositions on nous dit pour la suite ah si tu as un terme donné tu peux trouver le suivant en multipliant ce terme par un nombre constant données est ce que c'est vrai est ton avis bien oui c'est vrai parce que pour passer d'un terme au suivant je multiplie toujours par deux pour passer de 1 2 j'ai fait x 2 pour passer de 2 à 4 g encore multiplié par deux et c'est donc cette première proposition est vrai on nous dit ici la paire suivante donc la septième père et 50 3 est ce que c'est vrai on va calculer cette septième perd donc on sait déjà que le terme de la suite b ça va être trois parce que la suite b est une série de trois et pour passer de 32 au terme qu'on cherche ici il faut multiplier 32 par 2 32 x 2 ça fait combien c'est bien ça ça fait 64 donc la septième perse et 64,3 donc cette proposition là n'est pas vrai si on présentait les graphes pardon les pères sur un graphique on obtiendrait une ligne droite on va essayer de faire ça ici donc je dessine un graphique aussi bien que je peux alors on va dire que 0 est ici que le 32e et ici donc si je divise cet espace là en deux ici je vais avoir 16 si je dis vie cet espace là en deux je vais avoir 8 et cette espèce laon 2 4 2 et 1 ici et on va dire qu'ici ce n'est aps c 1 ici c'est 2 est ici c'est 3,4 alors on va placer les points on va prendre du verre pour faire ça le premier prince et 1,3 donc ça veut dire que la psy c'est ici et leurs données et ici le deuxième point c'est quoi ces 2 3 donc 2 et 3 tu commences à deviner la réponse on va continuer le troisième point c'est 4 3 la psy c'est de katla aux données et de trois le quatrième point ces huit trois huit ici trois ici ensuite 16,3 ensuite 32,3 donc est-ce que ça forme une ligne droite et bien oui ça forme une ligne droite parce que si la piste changent leurs données ne changent jamais leur donner et 3 tout le temps parce qu'en fait la suite b est une suite constante tous les termes de la suite b sont bâle iii ici on obtient bien une ligne droite donc cette proposition-là est vrai pour la dernière pour la suite b si tu as un terme donné tu peux trouver le suivant en multipliant ce terme par un nombre constant données est ce que c'est vrai mais on va regarder la suite b comment est ce que je fais pour passer de 3 à 3 il ya plusieurs façons de voir les choses on peut dire qu'on ajoute zéro plus zéro à chaque fois + 0 mais on peut aussi dire qu'on multiplie par un jeu multiplie trois parrains pour trouver 3 3 par un pour trouver 3 et cetera donc si on prend cette définition là et bien là proposition cat et vrai pour passer d'un thermos suivant on multiplie le terme par un cette proposition est vrai