If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :1:11

Transcription de la vidéo

donc dans cette vidéo ce qu'on va voir c'est comment on fait pour ajouter des nombres complexes donc je vais prendre de nombreux complexes je prendre le nombres complexes à qu'ivey 3 + 2 y est je vais prendre un autre nombreux complexes le nombre b qui va être est bien moins 1 - 3 y est donc ce que je cherche à faire ici c'est à voir le nombres complexes sait qui sera a + b donc ça et bien qu'est ce que c'est et bien je peux écrire directement donc à qu'est ce que c'est bien assez 3 + 2 i d'accord donc je vais mettre des parenthèses juste pour que ce soit bien clair que ce soit à plus et bien b donc becker ce que c est bien c - 1 - 3 donc ici et bien comment on fait et bien ce que tu sais c'est que je ne peux pas ajouter les parties réelles et imaginaires ensemble c'est à dire que ici a et b sont les plus petites formes possibles que je puisse avoir par contre ce que je peux faire c'est a ajouté hé bien les parties réelles ensemble c'est à dire 1 et -1 et les parties imaginaire ensemble c'est à dire 2 y est moins 3 x donc faisons ça et bien les parties réelles cij les ajoute c'est donc trois plus - 1 c'est-à-dire 2 et si j'ajoute les parties imaginaire j'aurai donc plus 2 i - 3i c'est à dire moins 6 donc voilà pour additionner en fait de nombreux complexes il me suffit juste d'ajouter leurs parties réelles et d'ajouter leur parti imaginaire maintenant comment je fais pour représenter bien cette addition là et bien je peux reprendre mon plan complexe donc je leur fais ici donc voilà alors ce plan complexe est aussi appelé le plan d'argan juste au cas où tu rencontres aussi ce mot là donc ici et bien donc l'axé des abscisses et lax des réelles et l'axé des ordonnées celle axes d imaginaires et en fait ça marche un petit peu comme pour la représentation des vecteurs donc imaginons que je veuille représentait donc le nombre à 3 + 2 dis bien tu sais que je dois aller de trois unités sur l'accès des réels et de 2 unités sur l' axe d imaginaires donc en fait j'ai ce point et si je leur présente comme un vecteur et bien j'ai en fait ce vecteur ici qui est donc le lecteur ici maintenant si je fais la même chose pour becker ce que j'ai bien gb est égal à - 1 - 3 i donc je vais un cran de moins sur la kz des réelles et trois grandes moins sûr l'acce des imaginaires donc l'arrivée de mon vecteur b sera ici ce point là donc ça c'est bien et maintenant si je veux faire et bien a + b ce que tu vois c'est qu'il suffit que je prenne à et que je rajoute b au point d'arrivée de a ici donc c'est à dire je vais de -1 vers la gauche et 2 3 1 de 3 vers le bas et donc ce point là là ici celui là ici et bien ce sera mon point c'est donc le point ces jeux prendre la couleur jaune puisque je n'ai pas donc ça ce sera en jaune donc ce sera mon point c'est ici donc voilà c'est ici donc c'est exactement en fait comme sur l'addition vectorielle enfin la représentation ressemble très fortement à l'addition vectorielle