If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :4:22

Transcription de la vidéo

alors comme beaucoup de gens je m'inquiète de mon de mon avenir de mon futur et surtout celui de ma famille de mes enfants et tout ça alors je suis allé à la banque pour me renseigner un peu sur les différentes possibilités d'épargné est en fait ce qu'on va proposer c'est une ouvrir une assurance vie une police d'assurance vie et le système c'est que je paye une certaine cotisation par an donc 500 euros par an et si je meurs à un moment et bien ma famille perçoit une somme d'un million d'euros c'est une belle somme est en fait il ya deux choses il ya deux possibilités soit je souscrire cette assurance vie pour toute ma vie et tous les ans je perds je paie une certaine somme et et si par malchance je viens à mourir eh bien ma famille percevra la somme d'un million d'euros et puis l'autre feu l'autre possibilité c'est de souscrire à cette police d'assurance vie seulement sur 20 ans seulement sur les 20 prochaines années alors à ce moment-là je paierai une somme de 500 euros par an pendant 20 ans si je meurs pendant ces 20 ans est bien là ma famille percevra le million d'euros mais si je ne meurs pas eh bien ce moment là la 21e année si je veux continuer il faudrait que je souscrive à une autre police d'assurance vie et dans ce cas là comme je serai plus âgés ça me coûtera certainement plus cher voilà enfin moi pour l'instant ce qui m'intéresse c'est uniquement une police d'assurance vie sur 20 ans est en fait la question je vais me pose est qui et qui est que je trouve assez intéressante c'est quand on se met à la place de l'assureur qui nous propose cette ces termes là qu'elle est selon lui la probabilité que je vienne à mourir dans les vingt ans dans les 20 prochaines années bon c'est pas très gai comme sujet effectivement mais je vais me poser cette question là quelle est la probabilité de mourir dans les 20 prochaines années dans les vingt 20 ans voilà donc plus exactement ce qu'on va essayer de voir s'est dévaluée de trouver à combien l'assureur évalue mes chances de mourir dans les 20 prochaines années en sachant bien sûr que le but de l'assureur s'est pas c'est pas d'être très gentil avec ma famille mais c'est plutôt de gagner de l'argent alors déjà ce qu'on peut faire bien sûr c'est calculé le montant total des cotisations que je vais avoir versé pendant les vingt ans donc si je si je ne meurs pas pendant les vingt ans je vais verser à l'assureur 500 500 euros par an donc en tout 500 x 20 euros donc ça c'est le montant des cotisations sur les vingt ans ces 500 x 25 x 20 ça fait dix mille dix mille euros donc si je ne meurs pas pendant 20 ans je lui aurait versé 10 mille euros alors ce qui est intéressant surtout c'est d'aller calculer le rapport entre les cotisations que je leur avais rêvé que j'aurais vers c est la somme que je vais gagner si je meurs donc le rapport du coup c'est mille dix mille pardons / 1 million un million j'ai fait cent mille donc voilà un million c'est ça donc ça bien sûr un sas et le montant de l'assurance le montant de l'assurance que l'assureur m'assure en cas de décès alors évidemment bon là on peut faire des simplifications et on peut enlever ici 4 0 1 2 3 4 en enlève aussi 4-0 l'un de 3 4 voilà est donc finalement ce rapport la c2 1 sur 100 le rapport entre les cotisations que j'aurais versées et le montant de l'assurance et un sur cent donc ça veut dire qu'ils vont percevoir 1 1 1 euro sur 100 euros qui devons qui seront susceptibles de verser alors on va le voir différemment on va supposer qu'ils sentent 100 personnes comme moi sans personne du même type que moi qui vont souscrire à cette police d'assurance vie donc dans ce cas là ils vont percevoir le montant qu'ils vont percevoir par les cotisations c'est 100 euros 1 100 euros en cotisations 100 euros cotisation ça c'est dans le cas où il ya 100 personnes comme moi qui souscrivent à cette assurance donc ça ça veut dire que pour qu'ils gagnent de l'argent il faut qu'ils aient au plus une personne qui meurt dans les vingt ans donc ça veut dire que le seuil de rentabilité pour un autre assureur c'est pas très joli comme façon de parler pour ce genre de problématique mais le seuil de rentabilité pour l'assureur c'est que il faut qu'au plus une personne une des 100 personnes meurent pendant les cent pendant les vingt ans au plus une personne décède donc si une personne décède en fait l'assureur rentrer dans ses frais mais il ne gagne pas d'argent ce qui veut dire que pour lui la probabilité qu'une de que je meure dans les vingt ans elle est inférieure elle est forcément inférieur ou égal disons inférieur strictement si c'était si ici s'il avait supposé que la probabilité que je meure dans les vingt ans était égal à 1 sur 100 eh bien ils seraient au mieux au sein de rehausser de rentabilité donc il ne gagnerait pas d'argent mais juste rentrer dans leurs frais donc finalement on peut supposer que pour l'assureur la probabilité que je meure dans les vingt ans elle est inférieure à 1 sur 100 voilà et en plus comme l'assureur cherche évidemment gagner le plus d'argent possible il est très probable que il évalue mes chances de mourir dans les 20 ans a bien moins qu'un sur cendres peut-être un sur 220 sur 300 enfin voilà donc ça me laisse encore pas mal de temps