If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :10:33

Transcription de la vidéo

ce que je voudrais faire dans cette vidéo c'est parler du comment la taille des populations et régulier de manière générale on peut répartir les facteurs qui vont réguler les populations en deux catégories la première c'est la régulation qui dépense de la densité la régulation dépendantes et l'autre c'est la régulation qui ne dépend pas de la densité donc la régulation indépendante et commençons par s'intéresser à la régulation dépendante de la densité jeudi ciné donc un petit graphique donc on a agréé ici avec notre axe d y y et notre population j'écris paix et notre axe des xkrs notre temps donc j'écris et dans une vidéo précédente on a parlé d'une population mais j'aime bien regarder cet exemple des lapins qui pouvaient croître exponentiellement donc exponentiellement en jeu ce qui ressemble à si ceux ci au début donc si on a une augmentation d'un certain pourcentage tous les ans cette population elle va grandir exponentiellement mais on ne peut pas s'attendre à ce que cela arrive pour toujours et que les lapins bleus continuent à se multiplier exponentiellement ça ne prendrait pas tant de temps pour qu'ils envahissent toute la surface de la terre et même qu'ils remplissent tout l'univers s'ils ne sont pas d'une façon ou d'une autre limité par quelque chose mais on sait qu'ils sont limités par des choses l'environnement à au fait une capacité de charge une capacité de charge donc aux la densité des lapins devient de plus en plus grande on a donc la régulation dépendante de la société qui va entrer en jeu mais qu'est ce que ça pourrait être cette régulation dépendante de la densité qui empêchent cette population de dépasser dramatiquement cette capacité de charge est bien la plus évidente ça pourrait être la compétition pour les ressources compétition pour les ressources et la ressource qui nous apparaît en premier c'est la nourriture sur l'image qu'on a ici c'est une image de l'australie au milieu du 19e siècle il y avait un problème de lapin il venait d'être introduits sur le territoire pour pouvoir les chasser mais ils ont commencé à se reproduire comme les lapins et il a été estimé qu'à un moment il y avait environ un milliard de lapin qui peut quel pays et tu pourrais dire que c'est plutôt mignon d'avoir plein de lapin partout mais en fait c'est vraiment un gros problème ils mangeaient toutes les cultures les récoltes ils mangeaient l'herbe que d'autres espèces avaient besoin pour paître bref c'était vraiment une grande invasion de lapin est donc un exemple compétition de ressources déjà juste l'herbe comme tu peux voir ici on a l'impression que c'est désertique peut-être que c'était parce que les lapins ont mangé toute la végétation donc la compétition pour les ressources un autre type de ressources que la nourriture passer l'eau et on parle beaucoup d'animaux pour le moment mais ça pourrait être des plantes de bactéries n'importe quel autre organisme et si nous parlons de plantes nous pouvons parler de lumière parce que qu'est ce qui limite le nombre de plants d'une certaine zones l'accès à l'eau va forcément limité et aussi les nutriments du sol mais aussi leur accès la lumière tu as peut-être déjà vu une photo d'une forêt tropicale avec un couvert végétal très dense et les plantes essaie de trouver le moindre trou de lumière qu'elles peuvent trouver pour avoir un certain accès à la lumière on a aussi d'autres exemples qui ne s'applique pas vraiment plantes c'est l'idée d'abris de refuge ça peut s'appliquer aux hommes et aux autres animaux qui ont besoin d'un abri d'un espace pour se reproduire ou n'importe quoi d'autre donc d'une certaine manière c'est population devient trop importante dans une certaine région ces choses vont limiter la densité de cette population est en fait vont limiter tout court sa taille donc cela va nous amener à cette courbe dont il avait parlé dans une autre vidéo cette courbe logistique avec laquelle on s'approche de la capacité de charge de plus en plus sans la dépasser mais c'est aussi possible en fait qu'on aille au dessus qu'on l'a dépassé puis on a du coup dans une situation vraiment instable avec un petit événement en bas en fait on va redescendre et puis on va dépasser et pourrait de nouveau redescendre et cédera qu'elles sont maintenant les autres facteurs dépendant de la densité est bien une autre chose c'est que si tu es un prédateur et que ces lapins deviennent si nombreux et si densément répartie cela devient vraiment facile de les attraper de trouver nos repas donc un facteur c'est la prédation la prédation une fois que la population est assez grand et assez dense les prédateurs vous dire ma y est beaucoup plus facile maintenant de trouver quelque chose à manger autre chose qui peut paraître un peu moins évident mais qui est arrivé plusieurs fois en europe à l'époque médiévale et même aux temps modernes est aujourd'hui dans la population humaine et c'est là arrivent avec tous les organismes c'est que quand on devient une population très dense il ya plus de contacts plus de partage des ressources comme l'eau par exemple et du coup les maladies et parasites devienne une problématique importante donc les maladies et parasites peuvent se propager beaucoup plus facilement il est très probable qu'ils limitent la taille de la population ce qui me vient toujours à l'esprit c'est la peste de l'époque médiévale qui se propager très rapidement d'un humain à l'autre mais aussi des rats aux humains mais on peut parler aujourd'hui du coronavirus que nous rencontrons à notre époque une autre chose qui est probablement relié à tous ceux dont on a déjà parlé c'est l'accumulation des déchets des résidus les excréments donc si tu as une population de plus en plus dense tu auras de plus en plus de déchets qui pourraient empoisonner l'eau et la nourriture et ça pourrait aider à la propagation des maladies et des parasites donc toutes ces choses nous permettent de définir la capacité de charge jusqu'à quelle densité une population peut être dans une certaine région était pourrait dire que peut-être ils ne vont pas rester dans cette région ils vont commencer à explorer d'autres territoires et c'est effectivement possible ça a déjà été le cas de nombreuses espèces les les mines sont connues pour ça lorsqu'ils sont surpeuplées dans une certaine région il commence à explorer d'autres régions mais en fait ce sont parfois des régions qu'ils sont pas vraiment bonne pour eux donc tout ça ce sont des facteurs dépendant de la densité et on peut les voir comme des facteurs biotique car ils sont tous reliés à des êtres vivants les batteurs non dépendants de la densité tendent plutôt à être abiotique donc palier vous êtres vivants est le facteur indépendant le plus courant le plus commun ce sont les catastrophes naturelles les catastrophes naturelles non ici on a une image dans feux de forêt la population de chevreuils que tu peux voir ici de la foraine n'est peut-être pas à sa capacité de charge mais malgré ça le ferait là peut-être tué une grande partie des chevreuils d'autres types de catastrophes naturelles ça peut être des inondations des tsunamis une météorite qui vient de l'espace c'est ce qui est arrivé aux dinosaures auraient à faire disparaître complètement du population donc avec les facteurs indépendants dan densité olano population qui grandissent et puis tout d'un coup à un moment totalement aléatoire il ya un facteur indépendant de la densité qui entrent en jeu comme un feu de forêt ou une inondation et la taille de la population est réduite et puis elle peut représenter reprendre peut-être atteindre sa capacité de charge ou pas en fonction de ce qui se passe dans la nature qui sait mais ce qui est important de retenir c'est que ces facteurs ne dépendent pas de la densité donc ça ne dépend pas de l'endroit où on est sûr c'est courant cela peut arriver à tout moment ils sont donc davantage aléatoire après toutes ces discussions sur la capacité de charger les différents facteurs dépendant de la densité tu peux te demander mais quid des êtres humains nous sommes pour sur une espèce donc c'est même chose s'applique à nous aussi donc y at il une capacité de charge de l'environnement dans lequel nous vivons une limite pour nous accueillir et bien hier philosophes scientifiques venus thomas malthus et il y à une vidéo complète sur lui et son hypothèse c'est que l'humanité a un sérieux problème parce que nos populations croissent exponentiellement donc faisons un graphique ici avec toujours la population et le temps est donc lui il a fait un coeur il avait une capacité de charge pour les êtres humains et nous on croît exponentiellement et si les êtres humains donc continue à croître exponentiellement ils vont dépasser ce maximum et le d'herbe pour cette capacité de charge spécifique aux êtres humains et sur laquelle il ya une vidéo complète c'est la limite malthusienne il dit donc malthus que si on dépasse limite il y aura toutes sortes de crise aura un moment plus de nourriture on aura donc des famines de quoi on va dépasser ou alors des famines on va redescendre puis on va remonter on va aborder des maladies on va redescendre et c'est donc ce qui fait s'est appliqué et tous les concepts que nous avons vu ici à allah la population humaine et ça ne va pas être très amusant pour les êtres humains maintenant ce qui est intéressant c'est que la population fait a réussi à décaler à décaler cette limite nous avons été capables de faire ça grâce à la technologie retrouvant des méthodes pour faire pousser de la nourriture avec des plus grande intensité et des méthodes pour conjurer les maladies méthodes pour se débarrasser de nos déchets de nos eaux usées est donc en fait c'est une question très philosophique de se demander s'il y aura un jour une limite que nous allons atteindre comme la limite proposée par malthus ou est ce qu'on trouvera toujours un moyen de repousser encore davantage avec d'autres technologies de plus en plus développés au juste la régulation de la population elle-même avec des choses comme le contrôle des naissances des plans familiaux ou d'autres choses du genre pour que ce soit moins probable d'atteindre ses limites