If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :8:14

Transcription de la vidéo

parlons un peu du cycle de l'eau avec lequel nous sommes tous un peu familier parce que à chaque instant de notre vie en fait nous faisons partie de ce cycle de l'eau même si tu ne t'en rends peut-être pas vraiment compte donc plongeon un peu dans ce cycle et commençons par l'évaporation on peut commencer avec la surface de cet océan de cette rivière ou de cela qu à tout moment on aura de l'eau qui va s'évaporer des molécules d'eau qui étaient dans leurs étals liquide auront juste assez d'énergie pour quitter la surface est passée à leur état gazeux et loos où son état gazeux on appelle ça de la vapeur de la vapeur tout est donc cette vapeur d'eau elle va monter elle va monter avec l'air qui a été chauffée à la surface sous l'action du soleil et ainsi que d'autres dynamiques plus complexes et lorsqu'elle monte dès que la température descend la vapeur d'eau va se condenser en petites gouttelettes et elle va se condenser autour de particules d'air fines autour de petites particules de poussière qu'on peut à peine voir et ça ça va former des nuages donc ça en fait ce sont plein de petites gouttelettes ça veut donc dire que l'eau est de retour sous sa forme liquide ce ne sont plus des molécules d'eau individuels elles vont maintenant interagir les unes avec les autres et elles condensent autour de ces petites molécules de poussières microscopiques pour former ces gouttelettes s'il fait suffisamment froid elles pourront même former des petits cristaux de glace voilà donc ça ce sont les nuages et a vu qu'ici on parle de transport et c'est parce que ces nuages vont bouger tu peux regarder dehors et tu verra peut-être des nuages en train de bouger avec le vent donc ils vont transporter ces petites gouttelettes grâce au vent et quand ces gouttelettes sont assez lourdes elles vont précipiter elles peuvent précipiter là où elle avait commencé leur voyage dans l'océan juste ici où elles peuvent précipiter plus loin par exemple dans cette montagne et si tu as les bonnes conditions et qu'il fait assez froid cette précipitation pourrait être de la neige tu vois ici en fait c'est ce qu'on a on a de la neige et ça pourrait même rester de la neige ou de la glace ici pendant très longtemps mais ça peut aussi se réchauffer et si ça se réchauffe la glace et la neige vont fondre et alors on aura un ruissellement des fonte des glaces c'est ce qu'on voit ici et si l'appui ton dans cette région si disons qu'il ne fait pas assez froid pour que ce soit de la neige donc on parle bien depuis la majeure partie de cette eau va pénétrer dans le sol donc la majorité de l'ovale en sol mais alors on voit aussi un lac ici et on pourrait se dire oui ben y'a pleins d'eau ici mais en fait il se fait qu'il ya encore beaucoup beaucoup plus de sous la terre est évidemment dans les océans et donc on a cette eau qui se forment sous cette nappe phréatique donc dans les aquifères et une partie de l'eau quand même arrive dans les lacs donc c'est la question souvent là quand on a en fait une situation où les sols sont déjà saturés en eau ou qu'il ya les bonnes sorte de roche qui peuvent contenir cette eau et de manière similaire les rivières elles sont formées par le ruissellement de la fonte des glaces en général quand on voit une crique où une rivière près de la maison qui est bien remplie ou qui se remplit encore plus quand il pleut c'est un bon indicateur pour dire que les eaux souterraines sont déjà saturées et du coup l'eau va s'écouler donc là on a vu l'idée générale du cycle de l'eau tu as l'évaporation puis la condensation dans les nuages et puis la précipitation et ainsi continuer le cycle encore et encore mais évidemment on a encore d'autres acteurs qui jouent des rôles par exemple les plantes les plantes vont prendre l'eau des couche supérieure du sol aussi loin que les racines le permettent et elles vont utiliser cette eau pour apporter les nutriments du sol jusque dans leurs feuilles mais aussi pour utiliser l'eau dans la photosynthèse comme nous l'avons étudié dans notre vidéo et beaucoup de cette eau va être ensuite transpirer une fois de plus cette transpiration c'est en fait de l'évaporation depuis les feuilles des arbres ici tu peux voir le mot sublimation et bien c'est en fait c'est quand la glace donc l'eau sous sa forme solide la glace va directement se transformer sous son état de gazon ça va se passer quand il fait très froid et qu'on a des situations où il fait très très très très sec et dans ce cas là tu as en général une pression très basse et du coup à la place de passer à son état liquide les molécules d'eau partent directement sous forme gazeuse comme vapeur d'eau comme je les dis nous faisons partie de tout ça et pourquoi faisons-nous partie de tout ce cycle est bien parce que nous buvons de l'eau douce nos corps sont constitués majoritairement dos les cellules de notre corps sont en fait composé de 70 % d'eau tout ce que nous étudiants en biologie basse et que l'eau est un élément clé de l'environnement pour tous les processus qui ont lieu et nous utilisons cette eau et la faisons sortir de notre corps et puis elle continue son chemin dans le cycle de l'eau maintenant une chose que je trouve vraiment intéressante en tant qu organisme qui dépend de l'eau douce quand je dis aux douces et ben je le pose à l'eau salée donc celles au non salées nous avons vraiment besoin de cette eau douce qui se trouvent dans ce lac dans cette rivière on pourrait aussi creuser un puits pour atteindre les nappes phréatiques et les aquifères il se fait qu'en fait une toute petite partie de l'eau qui se trouve sur la terre et de l'eau douce laisse moi te montrer ce diagramme justifié j'ai toujours su qu'il y avait moins 12 que douce aller mais je ne me rendais pas compte que c'était une telle différence de toute l'eau de la planète on à 97 5% qui est de l'eau salée et la plupart bien des océans et seulement deux et demi pour cent qui est de l'eau douce et même ses deux ennemis % qui sont de l'eau douce en fait y en a qu une petite partie qu'on considère en général vraiment comme de l'eau douce ce sont les lacs et les rivières quand je cherche de l'eau douce je vais tout de suite me dire je vais aller chercher un lac une rivière un truc qu'on peut potasse et potentiellement boire j'ai pas pensé à tout le reste mais en fait la majorité de cette eau se trouve dans les glaciers et les neiges éternelles c'est donc de l'eau et de la glace qui ne font pas et puis on a aussi les eaux souterraines qu'on peut obtenir si nous creusons des puits mais les eaux souterraines ça comprend aussi l'humidité des sols les eaux marécageuses et les permafrost est donc en fait une toute petite partie de l'eau se trouve dans les lacs et les rivières ce que je trouve en fait assez fascinant c'était pas quelque chose qui m'apparaissait évident avant de voir ce diagramme une autre chose intéressante c'est combien de temps en moyenne une molécule d'eau va rester dans une certaine partie d'un cycle donc on peut revenir à cette image et tu peux te douter que les molécules qui se trouvent dans les océans peuvent y rester pendant vraiment très longtemps elles vont bouger en fonction des courants des températures mais elle pourrait rester sous cette forme liquide pendant vraiment une très longue période probablement par contre qu'elle passe beaucoup moins de temps sur leur forme nuageuse et des gens ont étudié ça je trouve ça plutôt impressionnant et je me demande comment ils ont fait pour obtenir de telles données ici du coup on a le temps de résidence moyen d'une molécule d'eau en fonction des différents endroits du site tu peux voir que les molécules d'eau peuvent rester dans les glaciers et les permafrost prenant vraiment très très très longtemps 1000 à 10000 ans ce sont évidemment des nombre approximatif et elle peut rester dans les eaux souterraines dans les nappes phréatiques deux semaines à dix mille ans de nouveau dans les océans et des mers 4000 ans puis on peut voir ce qu'il en est des organismes vivants une semaine c'est beaucoup beaucoup plus court et puis dans l'atmosphère en moyenne une semaine et demie donc il s'agit de l'eau qui va former les nuages qui précipite et évidemment ce sont des moyennes ça ne veut pas dire que chaque molécule va rester exactement ce temps là dans l'atmosphère mais c'est vraiment quelque chose d'intéressant à analyser ça te donne une idée d'où l'eau se trouve et comment ça fonctionne avec le cycle de l'eau