If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal

Révisions sur l'évolution et la sélection naturelle

Termes clés

TermeSignification
ÉvolutionProcessus par lequel, au fil du temps, les organismes modernes sont descendus d'organismes anciens
Ancêtre communUn ancêtre partagé par deux ou plusieurs espèces
Sélection naturelleMécanisme évolutif par lequel des individus mieux adaptés à leur environnement survivent et se reproduisent plus efficacement
VariationDifférence parmi les traits des individus de la même espèce
AdaptationUn trait qui améliore la capacité d'un organisme à survivre et à se reproduire dans un environnement
FitnessLa capacité d'un organisme à survivre et à se reproduire
Sélection artificielleÉlevage sélectif d'organismes pour favoriser l'apparition de traits souhaités dans la progéniture
Dérive génétiqueUn mécanisme d'évolution par lequel les fréquences alléliques d'une population varient au fil des générations à cause du hasard

La théorie de l'évolution de Darwin

Charles Darwin a développé une théorie de l'évolution pour expliquer l'unité et la diversité de la vie. Cette théorie se base sur l'idée que les organismes partagent des ancêtres communs.

La sélection naturelle

La théorie de Darwin se basait sur le mécanisme de la sélection naturelle. Celle-ci explique comment les populations peuvent évoluer de façon à mieux s'adapter à leur environnement, au fil du temps.
Les souris de couleur pâle sont plus facilement repérées par les prédateurs et sont donc les proies les plus attaquées. Les souris sombres sont plus adaptées à leur environnement. Elles survivent et se reproduisent mieux.
Sélection naturelle de la population des souris au fil du temps.
Les individus présentent des variations au sein de leurs traits héréditaires. Certaines variations rendent un individu mieux adapté pour survivre et pour se reproduire dans son environnement.
Si cela se poursuit au fil des générations, ces adaptations favorables (les caractéristiques héréditaires qui aident à la survie et à la reproduction) deviendront de plus en plus fréquentes dans la population.
La population ne va pas seulement évoluer (changement de sa composition génétique et de ses traits héréditaires), mais va évoluer de façon à être adaptée, ou en tout cas mieux adaptée à son environnement.

La sélection artificielle

Il existe, dans le monde, d'autres types de sélection que la sélection naturelle.
La sélection artificielle, également appelée "élevage sélectif", s'opère quand les humains choisissent des caractéristiques souhaitables dans des produits agricoles ou des animaux, plutôt que de laisser l'espèce évoluer et se transformer progressivement - sans intervention humaine, comme cela se passe avec la sélection naturelle.
Ligne du temps montrant comment les chiens ont été domestiqués sur une longue période, par sélection artificielle.
La reproduction de chiens est un exemple parfait de sélection artificielle. Les humains choisissent les caractéristiques souhaitées ou à la mode. Les éleveurs accouplent intentionnellement des parents en espérant produire une progéniture qui possède ces traits spécifiques (comme la couleur, la taille, la forme de l'oreille, la longueur du museau et ainsi de suite).

Erreurs courantes et idées reçues

  • L'évolution n'est pas la même chose que l'adaptation ou la sélection naturelle. La sélection naturelle est un mécanisme ou une cause de l'évolution. Les adaptations sont des traits physiques ou des comportementaux qui rendent un organisme mieux adapté à son environnement.
  • La variation héréditaire provient de mutations aléatoires. Les mutations aléatoires sont la cause initiale de nouveaux traits héréditaires. Par exemple, un lapin ne choisit pas d'avoir une couleur de fourrure différente de celle de son parent. C'est une mutation génétique qui provoque cette différence de couleur de fourrure, laquelle peut permettre à ce lapin de mieux se cacher dans son environnement.
  • La sélection naturelle agit sur la variation héréditaire existante. La sélection naturelle a besoin de matériel de départ, et il s'agit ici de variation héréditaire. Pour que la sélection naturelle agisse sur un trait, il doit déjà y avoir une variation, et cette variation doit pouvoir être transmise à la progéniture.
  • La sélection naturelle dépend de l'environnement. La sélection naturelle ne favorise pas les caractéristiques qui sont en quelque sorte supérieurs. Elle va plutôt favoriser les traits qui sont bénéfiques dans un environnement spécifique. Des traits utiles dans un environnement peuvent en fait être nocifs dans un autre.