If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :13:29

Transcription de la vidéo

dans cette vidéo nous allons voir un autre exemple d'évolution encore une fois avec un papillon donc cette fois ci le cas ligocki en bas est appelée oil butterfly et ça veut dire papillon chouette on comprend très vite pourquoi effectivement ce motif sur l'ale rappelle l'oeil de la chouette et je dirais même plus la couleur du reste de l'aide est vraiment similaire à la couleur présente au niveau de la tête de la chouette donc comment quelque chose d'aussi complexe un motif aussi complexe peut émerger simplement avec les mécanismes qu'on a de l'écrit de mutations aléatoires et bien c'est la sélection naturelle et quand on dit sélection naturelle eh bien on pense survie de l'animal et survit en vue d'une reproduction donc tout ce qui touche au pelage ou plus bas âge ou à la couleur d'un animal va donner un avantage évolutif en termes de camouflage donc survie donc possibilités de reproduction transmission du caractère à la descendance qui elle aussi va bénéficier d'un meilleur camouflage et donc d'une capacité d'atteindre l'âge de reproduction ou alors quelque chose d'utile en termes de parades nuptiales et donc avantage aussi reproductif dans la mesure où ça procure l'accès à un partenaire pour la reproduction donc là dans le cas de notre papillon on va se poser la question donc pourquoi un oeil de chouettes donc là on penche plutôt vers la survie et les prédateurs il ya deux théories en fait qui circulent la première ne reconnaît pas forcément ce motif en tant qu eux de chouettes nous on le voit comme l'oeil d'une chouette mais les prédateurs du papillon ne vont peut-être simplement voir ici une concentration de coloration et donc ils vont penser que c'est ici que se concentre la partie nutritifs de l'animal et sa faire diversion du corps et de l'abdomen du papillon donc si un oiseau vient mordre ici l'ale le papillon messieurs survivre puisque son corps reste intacte mais bon on pourrait croire que si le but est de faire diversion à sont là pourquoi le motif n'est pas complètement à l'extrémité de la liste qui sera encore moins dangereux pour la partie vitale de l'animal donc une autre théorie qui elle est d'accord avec la vision d'un oeil prétend que c'est pour effrayer les prédateurs effectivement les animaux qui vont manger les papillons que ce qui peut être de type les arts et autres petits animaux pas forcément envie de se retrouver au contact d'un oiseau qui est lui-même leurs prédateurs effectivement un prédateur de ces papillons et ce petit lézard ici qui lui même est mangée par la grenouille et certains voient une similarité dans l'oeil de la grenouille par rapport à l'oeil présent également sur la halle du papillon maintenant on peut débattre du fait que si c'était vraiment la grenouille le prédateur craint elle serait plutôt d'une couleur verte mais bon il n'y a pas que ce lézard là les petits lézards qui mangent ces papillons peuvent être effrayé par à la vision d'un oeil d'un plus gros prédateur et donc éviter de capturer ces animaux donc diversion ou dissuasion ce motif a quand même pour but d'éviter de se faire manger et pouvoir ainsi survivre et se reproduire maintenant comment un motif aussi complexe d'expliquer par les mécanismes qu'on a vu puisque ce qu'on connaît comme mécanismes évolutifs donc c'est à partir du code adn donc un code adn de type à tgcc à t ag bon ça peut continuer comme ça j'écris un peu au hasard ici une mutation bien ça va être par exemple ceux ici qui devient un c ou bien ce gc ici qui va être exclu de la séquence par délétion mais des variations ce type qu'ils peuvent arriver ponctuellement elles vont pas expliquer l'apparition d'un motif aussi complexe donc ce qu'il faut comprendre c'est d'une part c'est que ce sont des mécanismes qui vont prendre des milliers d'années et des milliers de générations et que donc on peut y réfléchir par étapes successives donc si on imagine qu'on part d'un papillon un peu banale au départ avec une aile d'un motif d'acheter qui existe sous plusieurs formes avec des variations suis là par exemple il a un motif un petit peu plus disparate et que parmi les variations apparaît un individu qui lui a peut-être une concentration pigments plus importante à ce niveau-là de l'est rien de similaire à un oeil pour l'instant mais juste une concentration un peu plus importante et bien peut-être que les prédateurs du coin de l'oeil moment où ils sont en train de chasser ils vont avoir tendance à éviter un peu plus cet individu là même si c'est qu'un pourcent 6 1% de chance de plus de survie bien il va se reproduire un petit peu plus et ainsi de suite au fur et à mesure de la génération est donc peut-être que dans sa descendance on va voir apparaître une amplification ce phénomène ce qu'il va transmettre déjà ce caractère là et peut-être que ça va s'amplifier que du coup vont apparaître une catégorie d'animaux qui auront un motif vraiment concentrés ici peut-être qu'on a des régressions aussi peut-être que dans sa descendance il va y avoir des animaux qui récupère un motif complètement dispersés et ainsi de suite des variations à l'infini et que à nouveau cet individu là va avoir même une infime chance mais être un peu plus évité par les prédateurs et du coup avoir un avantage sélectif sur ses congénères et lui se reproduit un peu plus et c'est comme ça que au fil de génération en génération et aux milliers d'années eh bien on va voir apparaître quelque chose de beaucoup plus marquée avec un motif ici très concentré en pigments attention ces mutations ces changements sont complètement aléatoire donc c'est pas forcément toujours avantageux on peut voir apparaître un animal qui lui au lieu d'avoir une conscience à son pigments ici au bout de l'ale leur est près du corps et du coup serait plus appétissant puisque son corps aurait l'air plus gros et donc celui ci par contre attirerait les prédateurs et serait complètement éliminé au profit d'une forme plutôt de ce type ce qu'il faut retenir ici c'est que ce qu'on observe comme trait de caractère qu'on juge complètement adapté à la situation d'un animal et bien c'est quelque chose qui est apparu au cours du temps avec une accumulation de mutations successives une accumulation de changements qui ont été sélectionnés pendant des milliers de générations des milliers d'années pour arriver à la forme finale que ces mécanismes sont passifs c'est quelque chose qui apparaît comme ça au hasard qui n'est pas du tout décidé et que c'est l'impact sur la reproduction donc dans un premier temps sur la survie en l'occurrence et au final sur la transmission du caractère à la descendance qui va déterminer si un trait et sélectionnez donc conservées et transmises et on appris ici l'exemple qui paraissent tellement complexe et on a du mal à imaginer comment on a pu arriver à quelque chose d'aussi parfait en partant de quelque chose de complètement aléatoire mais en fait c'est assez simple à expliquer et ce n'est pas tout ce qui est plus complexe si on essaie de comparer maintenant avec quand on parlait plutôt de l'évolution des bactéries par exemple un changement dans une chaîne métaboliques qui permet d'avoir une résistance à un antibiotique ou d'autres mécanismes de ce type là sont énormément plus complexe et pourtant ce pro il a atteint moralement et sont sélectionnés au cours de l'évolution donc si un message à retenir de cette vidéo c'est que l'acquisition de caractère au cours de l'évolution c'est passif c'est parce que ç'a eu d'impact sur la reproduction et surtout pour la majorité des cas bien que j'ai mentionné l'exemple de virus ou de bactéries et bien c'est sur des échelles de temps très longue donc tu peux t'amuser a observé autour de toi dans le monde du vivant donc les plans tous les animaux et voir quel est le trait de caractère qui les distinguent qui fait qu'ils sont adaptés à quelque chose de particulier dans l'environnement et essayer de comprendre comment ça a pu apparaître