If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal

Révision sur le transport passif

Termes clés

TermeSignification
Transport passifType de transport qui ne nécessite pas d'énergie pour se produire
Gradient de concentrationEspace dans lequel la concentration d'une substance change
PerméabilitéQualité d'une membrane qui permet aux substances de passer à travers elle
ÉquilibreÉtat où une substance est uniformément distribuée dans l'espace

Les types de transport passif

La diffusion

Lors de la diffusion, les substances passent d'une zone de haute concentration à une zone de faible concentration, jusqu'à ce que la concentration soit égale dans tout l'espace.
Image montrant le processus de diffusion à travers la membrane plasmique. Au départ, la concentration en molécules est supérieure à l'extérieur. Ensuite, il y a un déplacement net de molécules de l'extérieur vers l'intérieur de la cellule, jusqu'à ce que les concentrations soient égales des deux côtés.
Crédit image : OpenStax Biology, modifiée à partir de l'œuvre originale de Mariana Ruiz Villareal.
Cela s'applique également à certaines substances qui entrent et sortent des cellules. Comme la membrane cellulaire est semi-perméable, seules de petites substances non chargées comme le dioxyde de carbone et l'oxygène peuvent facilement se diffuser à travers elle. Les ions chargés ou les grosses molécules nécessitent différents types de transport.

La diffusion facilitée

Bien que les gaz puissent se propager facilement entre les phospholipides de la membrane cellulaire, de nombreuses substances polaires ou chargées (comme le chlore) ont besoin de l'aide des protéines membranaires. Les protéines membranaires peuvent être soit des protéines-canaux, soit des transporteurs (ou protéine de transport).
Même si un gradient de concentration peut exister pour ces substances, leur charge ou leur polarité les empêche de traverser le centre hydrophobe de la membrane cellulaire. Les substances transportées par diffusion facilitée se déplacent toujours le long de leur gradient de concentration, mais les transporteurs les protègent de la région hydrophobe pendant leur passage.
Côté gauche : image d'une protéine-canal qui forme un tunnel permettant à une molécule spécifique de traverser la membrane (le long de son gradient de concentration).
Côté droit : schéma montrant comment une protéine porteuse peut lier une molécule cible d'un côté de la membrane, subir un changement de forme, et libérer la molécule cible de l'autre côté de la membrane.
Image modifiée à partir de "Scheme facilitated diffusion in cell membrane," par Mariana Ruiz Villareal (public domain).

Erreurs courantes et idées reçues

  • Tout n'entre pas dans la cellule par transport passif. Seules les plus petites molécules comme l'eau, le dioxyde de carbone et l'oxygène peuvent se diffuser librement à travers les membranes cellulaires. Les molécules plus grandes, ou les molécules, chargées nécessitent souvent un apport d'énergie pour être transportées dans la cellule.
  • Même lorsque l'équilibre est atteint, les particules n'arrêtent pas de se déplacer à travers la membrane cellulaire. Bien qu'il puisse sembler que les concentrations ne changent pas, un nombre presque égal de particules traversent la membrane dans les deux sens. Cela signifie qu'il n'y a pas de changement net dans la concentration des substances.