If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal

Rôle des phagocytes dans l'immunité naturelle ou non spécifique

Transcription de la vidéo

on entame une série de vidéos sur le système immunitaire donc je vais commencer par expliquer qu'est ce que c'est que le système immunitaire alors le but premier c'est de protéger contre tout ce qui pourrait être un efface donc protégé contre alors qu'est-ce qui peut être néfaste peut y avoir certaines protéines toxiques il peut y avoir des virus des bactéries ou même des parasites eucaryotes parasites tout ça on réunit sassou un terme on les appelle les pathogènes ce qui peut générer des pathologies des maladies sont des pathogènes et donc ces pathogènes qui viennent de l'extérieur le but ça va être d'une part d'éviter qu'ils rentrent à l'intérieur du corps et deuxièmement si jamais ils sont rentrés les combattre donc dans cette vidéo je vais d'abord parler de ce qu'on appelle la réponse immunitaire non spécifique ou in et non spécifique c'est-à-dire qu'elle est elle est pas spécifique d'une bactérie ou d'un virus en particulier c'est une réponse qui reconnaît un virus en tant que virus équivalent combattre sans que ce soit une réponse spécifique à tel type de virus ou bactéries ou parasites donc on l'appelle la réponse non spécifique ou réponse innée elle n'est pas acquise il n'y a pas eu un apprentissage la part du corps pour développer cette réponse elle est présente quelles que soient les virus bactéries pathogènes qu'on a déjà rencontré et une première ligne de défense ça va être de garder les pathogènes à l'extérieur donc les empêcher n'empêcher l'entrée du corps pour empêcher l'entrée on a la peau qui forment une barrière mais qui aussi a le sébum et le sébum et légèrement acide ci n'est pas propice au développement de certaines bactéries néfastes on a le mucus qui présente niveau de certaines membranes et qui va empêcher encore une fois les latérites s'accrocher et au niveau de l'estomac les acides de l'estomac et autres dans une digestion en général puisque l'estomac et bien c'est en fait l'extérieur de notre corps il ya un trou au niveau de la bouche il ya une sortie au niveau de l'anus mais le tube digestif c'est un bonheur de grands trous qui traversent le corps et c'est vrai pour l'ensemble des vertébrés c'est considéré comme l'extérieur de l'organisme donc au niveau de ce tube digestif donc ce soit au niveau de la bouche on a des muqueuses dans l'estomac et le réseau tube digestif on a tous des acides et aussi des mucus c'est une façon de se protéger de toutes les bactéries et autres pathogènes qui pourrait profiter de cette porte d'entrée facile en étant présent sur les éléments qu'on consomme et si malgré tout ses défenses des pathogènes ont réussi à pénétrer on a une deuxième ligne de défense qui est la réponse inflammatoire alors la réponse inflammatoire c'est le bas quand on va avoir une coupure dans la peau par exemple il faut apporter rapidement sur le site de combat entre guillemets les défenses donc c'est pour ça qu'on va avoir un gonflement rougissement en fait c'est l'apport massif de fluides les premières réponses à cette entrée d'un pathogène qui est générée par l'inflammation la réponse inflammatoire c'est pour apporter les défenses et ses défenses présente dans la réponse inflammatoire bien on a notamment les phagocytes là je développe un peu plus le fonctionnement des fagots site donc le fagot site c'est une cellule qui présente donc dans la circulation et qui porte à l'extérieur des récepteurs et les chargés de reconnaître distinguer le soin du nom soit donc le soin c'est les autres cellules du corps humain qui donc ne sont pas jugés comme dangereuse on reviendra sur ce détail plus tard et donc discriminer les cellules du soin des cellules du nom soit qu'ils sont les cellules une pathogènes ou protéine qui viennent de l'extérieur qui ne proviennent pas de l'organisme et qui donc peuvent représenter un danger et de grâce à ces récepteurs il va reconnaître lorsque se présente une bactérie par exemple qui elle porte une carte d'identité de bactéries à l'extérieur et donc ça va être reconnu comme ne faisant pas partie du corps ne faisant pas partie du soir et de quand ils vont rentrer en contact le phagocyte pas donc phagocyter on va voir phagocytose c'est à dire qu'il va englober avaler cet élément extérieur par repliement de montbrun donc on imagine que c'est lui le change complètement de forme est là ici accrochées 7 éléments reconnus comme élément extérieur et les replis de membranes ici vont se rapprocher jusqu'à fusionner pour que cet élément cette bactérie se retrouve à l'intérieur la cellule isolée dans une sorte de vacuoles qu'on appelle le phagosome de qu'on a maintenant c'est un élément extérieur qui est complètement englober doux qui est déjà il a été supprimé de l'environnement il n'y avait rien à faire aux organismes et donc il a été capturé cette formation c'est un phagosome et maintenant qu'il est dans cette cellule danseuse phagocyte il va subir une digestion une dégradation puisque le phagocyte à d'autres véhicules d'autres petites poches ou vacuoles sont des véhicules qui contiennent des enzymes prêt à digérer à détruire cet intrus est ici ce sont des lysosomes lee zoo zone remplie d'enzymes qui sont les lysozyme et ils vont venir fusionner avec la membrane du phagosome pour venir nous qu'il est ils sont plein de petits engine digestive qui vont venir être libéré à l'intérieur du phagosome le résultat pour l'intrus sait qu'il va être complètement découpé et donc maintenant dans le fagot zone on a des fragments de la bactérie d'origine des fragments de protéine qui s'est prononcé ont été découpés en plus petites unités de plus petites chaînes d'acides aminés qu'on appelle des peptides et le phagocyte ne s'arrête pas là on pourrait dire mission accomplie et à capturer l'intrus il la détruit et bien non il s'arrête pas là il va récupérer un de ces petits peptides en particulier et l'accroché avec une molécule à lui qu'on appelle le complexe majeur d'histocompatibilité donc le complexe majeur d'histocompatibilité cmh je verrai anti si complexe majeur d'histocompatibilité et en l'occurrence ici c'est du type 2 on reviendra plus tard sur type 1 type 2 donc oui si on dit le cmh de type 2 c'est une petite molécule pour fixer ce peptide intrus et il va aller présenter ça à sa membrane et les faits donc on a cette cellule qui a découvert un truc il l'a digérée et qui maintenant à sa surface en présente un morceau en quelque sorte pour prévenir d'autres membres de la réponse immunitaire par exemple la réponse immunitaire acquise qui éventuellement eu une réponse spécifique qui serait adaptée à cet intrus là en particulier et donc il est là il présente cette soupe et ty comme pour dire eh les gars regardez ce que j'ai trouvé est ce que ça peut vous intéresser ce que vous serez capable de combattre ça et donc cette cellule on appelle ça une cellules présentatrices d'antigènes si maintenant une cellules présentatrices d'antigènes l'antigène c'est donc ce petit peptide qui est capable de générer une réponse spécifique capable d'être reconnu comme faisant partie d'un pathogène et qui dans la vraie réponse immunité acquise ou spécifique est capable de cibler d'activer en particulier les cellules adapté à cette réponse là mais donc tout ça en mai revenir en détail pour ce qui est des phagocyte ça c'est le fonctionnement génériques mais tu vas pouvoir éventuellement tomber sur différents termes qui désignent défago site et donc pour cela je vais revenir donc les phagocytes cela inclut les neutrophiles neutrophiles qui eux sont très rapides et abondant donc rapide et abondant c'est eux qui sont directement sur le site de l'inflation il y a les macrophages et il y a les cellules dendritiques alors cellules dendritiques à le terme dendrite attention faut pas se laisser avoir ça n'a rien à voir avec le système nerveux on les appelle cellules dans notre ligue parce que elle elle peut avoir justement des formations comme ça des ramifications qui rappelle ce qu'on appelait dendrite au niveau du système nerveux mais ce sont bien des cellules du type phagocyte et d'ailleurs sont les cellules les plus performantes en termes de présentation d'antigène