If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :10:18

Potentiel d'action et potentiel électronique

Transcription de la vidéo

dans une précédente vidéo on avait parlé de la pompe sodium potassium cette pompe c'est une sorte de canal qui fonctionne grâce à l'énergie de l'atp et qui permet de pomper hors de la cellule les ions sodium et qui crée un gradient sodium avec une plus grande concentration à l'extérieur par rapport à l'intérieur du neurone parallèlement cette pompe fait rentrer en potassium dans un rapport 3 pour 2 mais c'est en potassium qui a création d'un gradient aussi en ions potassium ils vont rapidement ressortir de la cellule grâce à des canaux à travers lesquels ils peuvent diffuser massivement cette fois on n'a pas besoin d'énergie et donc le moteur de cette diffusion c'est simplement le gradient potassium qui avait été créée par la pompe et cette sortie du potassium et bien accentuer la présence de charges positives à l'extérieur de la cellule et la présence de ce gradient de ce potentiel de membranes à moins 70 min volts qui dans le cas de neurones est appelée potentiel de repos de quoi voir maintenant comment grâce à ses mécanismes peut se mettre en place la communication neuronale et le potentiel d'action alors si on reprend ici la membrane neuronale avec l'extérieur et l'intérieur de la cellule on retrouve ce gradient sodium avec plus dur sodium à l'extérieur et aussi le gradient donc le potentiel de membranes avec plus de charges positives à l'extérieur si une stimulation intervient si un événement qui ouvre un canal sodium au niveau de ces membranes donc voici un canal sodium on va avoir du coût entrée massive de ces ions sodium pour établir une concentration équivalente à l'intérieur par rapport à l'extérieur donc entrée massive de dion sodium par cette porte d'entrée et l'afflux de charges ici bien elles vont pas rester tout regroupé ici elles vont se déplacer et ses charges si aussi ou avoir tendance à fuir entre guillemets cet afflux de charge et robin voir comme sa propagation comme une vague les lésions vont se pousser les uns les autres et vous avancez dans la cellule donc dans toutes les directions et aussi dans ce sens là et ça va changer justement ce potentiel la membrane si on le mesure ici on partait de moins 70 potentiel de repos et cet afflux de dion sodium et de charge positive va avoir pour effet d'amoindrir ce déséquilibre de charge de réduire le potentiel de membranes et on va observer comme ça une augmentation de du voltage à cet endroit mais ce processus il faut voir ça comme par exemple une vague et bien ça s'atténue s'amoindrit ça se dissipe ils sont les mesures un petit peu plus loin dans la cellule eh bien on va avoir lorsque le signal va atteindre cette sonde ici en bleu est bien le signal vince est amoindrie et le changement de voltage va être moins important donc ce phénomène ici qui a lieu lors de l'ouverture d'un canal ce diable tout qu'on a eu ouverture d'un canal sodium et bien ça a été la propagation des charges des ions selon le gradient électrochimique donc ici c'est le gradient électrochimique qui a permis la propagation d'un signal électrique cette propagation et passive et se dissipe et l'autre cas et c'est ce qui arrive sur l'axone d'un neurone on retrouve ensuite un évent un événement stimulation l'ouverture d'un canal sodium l'afflux massif de ces ions sodium à l'intérieur de la cellule et la dissipation justement par ce gradient électrochimique de toutes les charges présente dans la cellule si cette fois ci on ajoute dans l'équation des canaux voltage dépendant donc sont présents au niveau de cette membrane des canaux voltage dépens d'andrew avoir un canal ici qui va être le canal sodium voltage dépendants c'est à dire qu'il a des propriétés d'ouverture et de fermeture qui dépendent du potentiel de membranes qui dépendent du voltage là où il est localisé donc par exemple il s'ouvre à -55 mini volts et il se ferme à plus 40 min volts + 40 min volts et se scinde membrane se trouvent également et bien les canaux potassium ce sont les mêmes canaux potassium qui était responsable de l'établissement de ce potentiel du repos de ce potentiel de membranes à moins 70 min volts ces canaux sont aussi voltage dépendants ces canaux potassium ils vont s'ouvrir et faire sortir massivement le potassium dans des conditions différentes de celles du canal sodium voltage dépendant donc lui il s'ouvre à +40 et va se refermer et il va se fermer à -80 mini volts donc si on imagine qu on a à peu près ici -55 ici + 40 ce qui va se passer c'est que lorsqu'il ya initiation comme ça de l'entrée massive du en sodium au niveau d'un canal sodium on va avoir propagation d'une vague d'un signal et ce signal si la teinte moins 55 min volts lorsqu'ils arrivent ici eh bien il va entraîner l'ouverture de ce canal voltage dépendons et donc si on mesure à l'endroit de ce canal on va pouvoir on part donc de -79 potentiel de repos on va voir cette vague du gradient action chimique qui arrive et lorsqu'on atteint ce seuil de -55 ouverture du canal voltage dépendant entrée massive des sceaux diom et cette fois changement très très rapide du potentiel de membranes et lorsqu'on atteint + 40 min volts et bien fermeture de ce canal sodium et ouverture du canal potassium et donc payant pourrait faire redescendre rapide du potentiel de membranes et ça va s'arrêter à -80 mini volts lorsque le canal le potassium se refermer donc on descend jusqu'à moins 80 avant de ré atteindre le niveau d'équilibré à moins 70 donc ici on retourne au potentiel de robots ce qu'on a ici c'est transitoirement donc de manière éphémère une hyper polarisation de membres à l' hyper peau l'aviation ici on avait le seuil des sites habilités ici c'est le soleil qui atteint et ce pic ici donc représente ce qu'on appelle si le potentiel d'action et ce potentiel d'action eh bien il à amplifier le signal de départ on parle d'une simulation qui avait atteint moins 55 et on l'a rendu capable d'atteindre plus 40 min volts donc si on mesure un peu plus loin sur la cellule et bien ça permet un signal de parcours beaucoup plus de chemin le 2 de s'éteindre complètement il a été amplifié si on mesure plus loin et bien on va peut-être se retrouver à quelque chose qui est toujours à un niveau au delà du seuil d'activation si maxi ses canaux et bien son sont présents un peu plus sa cellule ils vont également être activé à nouveau amplification signal et création a pourtant cette action peu plus loin donc ce potentiel d'action il permet de parcourir de longues distances puisque il amplifie le signal et il est unidirectionnelle unidirectionnelle c'est à dire qu'il se déplace dans une seule direction si on veut que le signal se propage le long de l'axone et atteignent efficacement sa cible qui est au niveau des terminaisons il faut que ceux ci à se déplacent le long dachshund ans dans la même direction le de rebondir sans cesse mais j'ai dit ici que lorsqu'on avait un flux massif de charge et bien les charges se déplaçait dans toutes les directions et bien d'autres propriétés de ces canaux voltage dépendants c'est qu'ils ont une période de latence on appelle période réfractaire donc ici c'est ni une ni directionnelle grâce à la période réfractaire ça veut tout simplement dire que avant de pouvoir être réactivée après avoir fait un site comme ça d'ouverture et de fermeture et bien il y a un très court laps de temps mais là on n'a pas besoin que ça dure très longtemps tout ça ça va très très vite en termes de millisecondes mais il ya quelques minutes secondes durant lesquelles le canal ne peut pas se réouvrir c'est à dire que une fois que la fusion est passé les canaux qui en sont à l'origine et bien peuvent pas se réouvrir donc les canaux suivants vont s'ouvrir provoquant à nouveau un afflux massif de charges qui vont partir dans toutes les directions sauf que les charges qui partiront dans cette direction là ne pourront pas réactiver ses canaux et générer un potentiel d'action à cet endroit là puisqu'on aura ici cette période réfractaire qui empêchera ses cannes aussi de répondre à l'augmentation de potentiel de membranes à ce moment là seules les charges qu'ils aient plaçant dans l'autre sens pour on allait stimuler l'ouverture des prochains canaux et la propagation du signal voilà donc deux choses à retenir d'une part ce gradient électrochimique qui provient du fait qu'on a un potentiel de membranes ce potentiel de repos qui est de moins 70 min volts qui correspond à la fois à une différence en nombre de charges positif de part et d'autre de la membrane mais aussi à un gradient du en sodium et donc lorsqu'un canenx odimba s'ouvrir l'afflux massif du en sodium poussé par degré de concentration peut faire augmenter le nombre de charges positives à l'intérieur de la cellule elles vont se propager et vont modifier donc le potentiel de membranes et créer comme ça un signal qui se propage mais qui se dissipe et lorsque ce signal apparaît en présence de canaux voltage dépendant si ce signal atteint le canal voltage dépendant avec suffisamment de puissance pour atteindre son seuil d'excitation eh bien on va voir entrer en action ses canaux ouverture pour amplification du signal puis fermetures ouvertures des canaux potassium pour rétablir le potentiel de repos et donc ce signal constituées de charges positives qui sont entrés par l'intermédiaire dé sodium va être propagée va être propagée sur longue distance et ça ça elle le potentiel d'action dans la prochaine vidéo on va voir quelles sont les autres aspects de cette réception et transmission de signaux et quels sont les autres moyens à disposition du neurone pour permettre de transmettre ces signaux sur de très longues distances