If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :23:17

Transcription de la vidéo

Etant donné que j'ai un rhume en ce moment, je ne vois pas de meilleur sujet pour faire une vidéo que sur les virus un virus (Fais pas ça si épais..) Un virus, ou les virus. Virus. A mon avis, les virus sont la chose la plus fascinante dans toute la biologie. Car ils se situent vraiment sur la frontière entre ce qui est vivant ou non. Je veux dire que si l'on se regarde, la vie est l'une de ces choses que l'on reconnait aussitôt qu'on les voit. Si tu vois quelque chose qui est né, grandit, et change constamment, Peut être que ça bouge Peut être pas Mais ça fabrique des choses autour de lui. Ca se reproduit, puis ça meurt. Et là, vous vous dites "Eh ! C'est surement vivant !" Et des choses comme ça on en voit plein Nous les bactéries les plantes Je suis un peu en train de charcuter le système de taxonomie mais de toute façon, on reconnait la vie quand on la voit. Mais tous les virus ne sont qu'un tas d'information génétique dans une protéine, une capside protéique. Laissez moi le dessiner. L'information génétique peut prendre n'importe qu'elle forme. Ca peut être de l'ARN, de l'ADN, de l'ARN simple brin, de l'ARN double brin Pour simple brin, on met en général 'ss' devant (pour single-strand) On va dire qu'on parle d'ADN double brin, On mettra alors 'ds' devant (double-strand) Mais l'idée principale - et les virus peuvent être sous toutes ces formes - c'est qu'ils ont une information génétique. Une chaîne d'acides nucléiques. Soit simple soit double ARN, soit simple soit double ADN. Et c'est contenu dans un certain type de structure protéique, que l'on appelle la capside. Et le dessin classique c'est une sorte d'icosaèdre. Laissez moi voir si j'arrive à le représenter. Ca ressemble un peu à ça. Et pas tous les virus ressemblent exactement à ça. Il y a des milliers de types de virus. Et on est juste en train de gratter la surface, et de comprendre quels virus sont dans la nature, et tous les différentes façons qu'ils ont de se reproduire. On parlera plus de ça plus tard. Et je pende qu'a peu près toutes les façons possibles de se reproduire existent dans le monde des virus. Mais ils ne sont vraiment que cette capside protéique fabriquée en assemblant un tas de protéines ensemble. Et à l'intérieur, il y a du matériel génétique, qui peut être de l'ADN ou de l'ARN. Laissez moi dessiner le matériel génétique. La protéine n'est pas nécessairement transparente, mais si elle l'était, vous verriez le matériel génétique à l'intérieur. Et la question est : Est-ce que ça c'est vivant ? Ca parait assez inanimé. Ca ne grandit pas. Ca ne change pas. Ca ne métabolise rien. Cette chose, par elle-même, va juste rester assise là. Comme un livre sur une table. Ca ne va rien changer. Mais ce qu'il se passe, c'est que le débat monte : Vous pourriez dire "Eh Sal, quand tu le définis comme ça, c'est juste un tas de molécules mises ensembles. C'est pas vivant. Mais ça ressemble à ressembler à la vie quand soudainement, ça entre en contact avec les choses que l'on considère normalement comme vivantes.