If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal

Une espèce invasive

Qu'est-ce qui caractérise une espèce invasive ? Comment ces espèces invasives peuvent-elles nuire aux communautés écologiques ?

Points clés

  • Les espèces envahissantes (ou invasives) sont des espèces qui ont été introduites en dehors de leur zone d'origine. Elles peuvent causer — ou ont déjà provoqué — des dommages dans leur nouvelle zone1.
  • Les espèces envahissantes peuvent être plus compétitives que les espèces indigènes pour trouver des ressources ou des habitats, altérant la structure de la communauté et entraînant potentiellement des extinctions.
  • Les carpes asiatiques illustrent les répercussions potentielles que peuvent entraîner les espèces invasives. Introduites par l'homme aux États-Unis, ces espèces de poissons ont colonisé les cours d'eau. Elles représentent une menace pour les populations de poissons indigènes et les piscicultures dans la région des Grands Lacs.

Introduction

Jetez un coup d'œil à la photo ci-dessous. Encore une jolie promenade matinale sur les collines du Tennessee ! Mais, attendez une minute... Ces arbres sont couverts de quelque chose. Si vous regardez de plus près, vous verrez que presque tout le paysage est recouvert d'une épaisse couche verte. Cette couche est composée d'une plante envahissante appelée le kudzu.
Crédit d'image : Kudzu de Katie Ashdown, CC BY 2.0
Le kudzu est un exemple impressionnant de ce qui peut se passer lorsqu'une espèce est introduite dans un nouvel écosystème où elle dispose d'abondantes ressources et de peu de prédateurs. Cette plante originaire d'Asie a été introduite aux États-Unis à la fin des années 1800 en tant que plante ornementale. Ensuite, elle a été largement utilisée dans le sud au début des années 1900 afin de réduire l'érosion des sols. Les gens qui ont planté cette vigne ne savaient pas qu'elle occuperait rapidement le paysage, avec une pousse fulgurante de 30,48 cm par jour, et que ses racines créeraient une ceinture asphyxiante dans le sol et autour des arbustes, des arbres et même des maisons et des vieilles voitures2.
Les espèces envahissantes comme le kudzu constituent un exemple saisissant (et effrayant !) de la façon dont les changements écologiques, y compris ceux causés par l'homme, peuvent altérer les communautés et les écosystèmes. Dans cet article, on examinera plus en détail ce que sont les espèces invasives, et comment celles-ci perturbent les écosystèmes, souvent en réduisant le nombre d'espèces indigènes et en transformant la structure globale de la communauté.

Qu'est-ce qu'une espèce invasive ?

Une espèce invasive est une espèce qui a été introduite dans une zone située en dehors de sa zone d'origine et qui cause des dommages, ou en a le potentiel, au sein de son nouvel environnement1. On rencontre de nombreuses espèces envahissantes aux États-Unis, et quelques exemples sont illustrés par les images ci-dessous. Que vous profitiez d'une randonnée en forêt, d'une promenade en bateau, ou que vous vous promeniez simplement dans les rues d'une ville, il y a de fortes chances que vous en rencontriez une.
Image modifiée à partir de Community ecology: Figure 16 par OpenStax College, Biology, [CC BY 4.0](http://creativecommons. rg/licenses/by/4.0/) ; modifié à partir de l'œuvre originale (de gauche à droite, en partant d'en haut à gauche) de Liz Ouest ; M. McCormick, NOAA ; E. Dronkert ; Dan Davison ; USDA ; Don DeBold

Étude de cas : la carpe asiatique

Regardons ce qui est sans doute le kudzu du monde aquatique : la carpe asiatique. Depuis son introduction aux États-Unis dans les années 1970, le nombre de carpes asiatiques a explosé du fait de leur grand appétit et de leur rapide reproduction. Ce poisson constitue aujourd'hui jusqu'à 95 % de la biomasse dans certaines rivières du Mississippi et de l'Illinois. Et ce n'est pas tout... la carpe asiatique est même à l'origine d'un procès international traitant de l'accès aux voies navigables entre les États-Unis et le Canada ! C'est un exemple spectaculaire de ce qui peut se passer quand une espèce envahissante s'établit dans un nouvel endroit.
Comment cette histoire a-t-elle débuté ? La carpe asiatique n'est pas une espèce unique, mais bien un groupe d'espèces apparentées. Elles sont introduites aux États-Unis dans les années 19702. Ces poissons sont importés en grande partie à des fins de pisciculture et par des stations de traitement des eaux usées, lesquelles utilisaient leurs capacités de filtration pour débarrasser les bassins de l'excès de plancton. Dès les années 1980, les carpes colonisent les cours d'eau du bassin du Mississippi, notamment les rivières de l'Illinois et du Missouri.
Étant donné que les carpes asiatiques sont de grosses mangeuses et se reproduisent rapidement, elles prennent souvent le dessus sur les espèces de poissons indigènes avec lesquelles elles partagent les habitats et les sources de nourriture. La carpe noire se nourrit de moules et d'escargots, ce qui réduit la disponibilité de ces derniers pour les poissons indigènes, et altère les populations de coquillages. Une autre espèce de carpe asiatique, la carpe argentée, consomme du plancton, un aliment clé pour de nombreuses espèces de poissons indigènes à leurs stades larvaire et juvénile2.
Bien que les carpes asiatiques puissent être consommées, ces poissons osseux ne sont généralement pas des aliments appréciés dans la plupart des régions des États-Unis. De plus, si vous partez pêcher, soyez prudent : vous pourriez être heurté par une carpe asiatique ! Le poisson, effrayé par le bruit des bateaux à moteur qui approchent, s'élancent souvent dans les airs et peuvent atterrir dans le bateau ou frapper directement ses passagers, comme le montre l'image ci-dessous.
Crédit d'image : Asian carp par Steve Hillebrand, USFWS, CC BY 2.0
Les Grands Lacs et leurs célèbres élevages de saumons et de truites sont également menacés par les carpes asiatiques. Elles ont déjà colonisé les rivières et les canaux qui mènent au lac Michigan, y compris la principale voie navigable qui relie les Grands Lacs au Mississippi.
Pour empêcher les carpes de quitter ce canal, des barrières électriques ont été construites afin de décourager la migration. Cependant, la menace est si grave que plusieurs États américains et le Canada ont engagé une action en justice pour que le canal de Chicago soit définitivement coupé du lac Michigan. On ne sait pas encore si la carpe asiatique s'avèrera être surtout une nuisance (à l'instar des espèces invasives telles que la moule zébrée) ou si elle finira par détruire la plus grande source de pêche en eau douce au monde.
L'histoire de la carpe asiatique illustre comment l'écologie des populations et des communautés, le contrôle des élevages, et la politique s'entrecroisent et à quel point l'écologie peut être importante pour l'approvisionnement en nourriture de l'homme et l'économie américaine. D'un point de vue plus individuel, elle montre aussi comment l’écologie peut changer une journée à la rivière... si vous êtes heurté par une carpe volante !

Vous souhaitez rejoindre la discussion ?

Pas encore de posts.
Vous comprenez l'anglais ? Cliquez ici pour participer à d'autres discussions sur Khan Academy en anglais.