If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :12:36

Régulation du cycle cellulaire, cancer et cellules souches

Transcription de la vidéo

alors on a parlé de la réplication cellulaire avec la mitose donc quand les cellules se multiplient les cellules de l'organisme se multiplient mais jusqu'à un certain point c'est à dire que lorsqu'une cellule et bien sans la présence de ses voisines elle va s'arrêter de se multiplier c'est ce qu'on appelle l'inhibition de contact l'inhibition de contact qui garantit une prolifération contrôler seulement voilà parfois il ya une mutation qui apparaît donc cette cellule ici peut acquérir une mutation et il ya des mécanismes de contrôle qui font que la cellule elle même indépendamment des signes extérieurs elle va reconnaître qu'il ya quelque chose de pas normal de casser en elle et elle va décider de se sacrifier et se suicide cellulaire on appelle ça la pop toews et donc elle décide de se supprimer pour ne pas représenter un danger pour l'organisme par apoptose et ces mutations ne sont pas un fréquent tu pour te donner un ordre d'idée on a environ 100 milliards de cellules qui se répliquent par jour 100 milliards des cellules de l'organisme sont renouvelées chaque jour alors je ne sais pas exactement quel est le quelle est la fréquence de mutation et puis ça dépend des tissus mais certaines mutations peuvent être sans effet peuvent ne pas être détectées par la cellule sans pour autant causer un dommage à l'organisme ou déclencher l'apoptose et ses mutations alors attention on parle ici des cellules somatiques c'est à dire les cellules du corps qui ne sont pas laissé le germinal tout c'est lui continue de donner lieu à des mythos donc des réplication de l'adn et lorsqu'il ya des étapes de cette réplication qui se passe pas exactement comme il faudrait et bien ça donne lieu à des mutations mais qui ne sont pas transmises à la descendance tout cela reste dans la partie de cellules somatiques alors tu peux dire 100 milliards de cellules qui se répliquent par jour c'est énorme ça doit être la totalité des cellules de mon corps eh bien non alors déjà ce 100 milliards par jour ça dépend des tissus il ya des types cellulaires qui serait plique plus rapidement que d'autres mais on parle d'un organisme ou le nombre total de cellules est estimée à cent mille milliards dire qu'on à 100 milles milliards de cellules dans le corps et que c est 100 milliards de cellules qui vont se renouveler bien ça ne faisant qu'un millième des cellules de l'organisme est ce qu'on peut voir apparaître c'est donc quand une cellule a subi un événement de mutation et qu'elle ne détecte pas ou bien qu'elle ne décide pas de procéder à l'apoptose cette mutation va éventuellement dérégler les systèmes de régulation de la cellule et notamment l'inhibition de contact et l'arrêt de la réplication est donc cette cellule mutante va commencer à faire des mythes aux et à se répliquer à l'identique donc à générer des cellules qui elle aussi pour 30 août cette mutation et on vend apparition donc d'une masse cellulaire qu'on va appeler le néoplasmes ici on apparition de ce qu'on appelle un néoplasmes alors ça fait pas forcément une masse solidaire ces cellules peuvent circuler mais on a ce terme générique de néoplasmes et ses cellules donc qui génère du tissu qui n'est pas forcément fonctionnel et qui forme une grosse heure et bien c'est une tumeur néoplasmes c'est aussi un synonyme pour parler d'une tumeur mais si leur multiplication n'est pas complètement hors de contrôle si ce tissu qui vont pas forcément fonctionnelle ne s'avère pas dangereux pour l'organisme eh bien on parle d'une tumeur bénigne tumeur bénigne et ça c'est une bonne nouvelle c'est à dire que si quelqu'un si chez quelqu'un on détecte une tumeur et que cette humeur après être analysés et déclarés bénigne ça veut dire qu'elle n'est pas dangereuse qu'elle peut être tout à fait contrôler qu'elle n'est pas dangereuse pour l'organisme mais si au cours donc de ce mythe aux applications éventuellement d'autres mutations apparaissent et qui confère d'autres propriétés à cette cellule puisque donc on a affaire une cellule dont le système de contrôle est abîmée et bien peu se mettent à accumuler d'autres mutations donc on peut observer certaines cellules qui vont continuer à accumuler d'autres mutations qui vont préférer d'autres propriétés anormal à ces cellules et éventuellement commencer à voir une croissance hors de contrôle est alors quand on a comme ça une masse stellaire qui qui grossit de manière incontrôlable qui est en train d'acquérir d'autres propriétés qui sont alors dommageable aux tissus qui les entoure et qu'elle multiplie comme ça allait mais les limitations bien on parle maintenant manque de tumeurs malignes quand une tumeur est maligne et bien c'est là qu'on parle de cancer et ses cellules cancéreuses et bien éventuellement parmi les nouvelles propriétés qu'ils acquièrent et bien elle est propriété de se détacher du reste de la tumeur et d'un filtre et d'autres tissus on parle alors de métastases la métastase c'est quand tu le prends le cancer va aller coloniser d'autres endroits que l'endroit où il est apparu quand on parle de cancer qui est quand même une maladie omniprésente dans notre société eh bien on parle des recherches de traitement de cancers et des difficultés à trouver un traitement pour le cancer ça si on y pense un peu et bien ça c'est à cause de différentes propriétés de ces cellules cancéreuses d'une part sont les cellules du corps cercle le corps est malade de quelque chose qui vient de lui même donc c'est difficile de viser ces cellules a particulièrement sans autres dommages et les autres cellules du reste du corps c'est pas comme si c'était une bactérie ensuite ces cellules elles sont en train de se multiplier alors il ya des traitements que comme les chimiothérapies qui s'attaque aux cellules justement qu'on une multiplication dynamique et qui vont essayer de freiner voire d'arrêter ses multiplication mais on a dans le corps des cellules qui ont besoin de se multiplier notamment les cellules de sang qui sont constamment renouvelée et donc c'est aussi très dangereux pour la personne traitée d'avoir un traitement est efficace à ce niveau là et la difficulté qu'on retrouve à cibler précisément un type cellulaire parce que tu peux te dire ah oui mais si on arrive à identifier quelle est la mutation on pourra développer quelque chose de diriger vers cette mutation là est bloqué ces mécanismes là est bien une des propriétés des cellules cancéreuses c'est justement qu'elle continue d'accumuler limitations elle continue de changer et donc le temps de développer un traitement et bien les cellules cancéreuses auront déjà d'autres propriétés ont déjà accumulé d'autres mutations qui ne seront elles pas traiter donc pour résumer le cancer c'est quand il ya quelque chose de cassé quelque chose qui s'est mal passé pendant des événements domino et plus particulièrement dans les éléments de réplication de l'adn au cours de mythos est que cette anomalie n'ait pas détecté n'est plus prise en charge par les mécanismes de régulation de la cellule et donc ne sont pas éliminés et quand ces mutations ne sont pas éliminés et bien elles peuvent se retrouver complètement hors de contrôle des mécanismes de régulation de l'organisme
Le contenu d'origine en anglais en biologie a été réalisé grâce au soutien de Amgen Foundation