If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :8:20

Les groupes de la classification périodique

Transcription de la vidéo

dans le tableau périodique ce qu'on appelle les groupes ce sont les éléments qu'on classe qu'on regroupe par colonne du tableau par exemple ici au niveau de cette première colonne on a ce qu'on appelle le groupe numéro un groupe un an suite d'un deuxième colonne on a le groupe 2 et cetera jusque là 18e colonne du tableau donc ici le groupe 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 et donc la dernière 18 avec la particularité que en ce qui concerne le bloc f qui représentez ici dans le tableau périodique il s'agit de colonnes qu on pourrait insérer entre colonnes 3 et colonnes 4 non réalité la définition des groupes dans le tableau périodique ne prend pas en compte les éléments du bloc f or quel est l'intérêt de classe et de regrouper les éléments par groupe et par colonne mais en fait de manière générale les éléments de chaque colonne ont des propriétés des réactivité chimique qui sont similaires ceci parce que globalement dans une même colonne les éléments enfin avoir le même nombre d'électrons dans la couche supérieure c'est-à-dire le même nom d'électrons de valence et on sait que le nombre d'électrons de valence qu'on va avoir à être responsable de la réactivité de l'élément donc c'est une tendance une règle générale à laquelle il ya beaucoup d'exceptions notamment dans les métaux de transition au niveau du bloc d ici et fernand parlera dans une vidéo plus tard ici dans cette vidéo on va définir les différents groupes et donner leur réactivité en expliquant à partir de la configuration électronique type des éléments du groupe donc d'abord de cette première colonie si il faut d'abord mettre l'hydrogène un peu à part et les autres éléments du premier groupe tous ces éléments ici du lithium offrant sur mon sens ce qu'on appelle les métaux alcalins il s'agit ici des métaux alcalins et ces métaux alcalins ils ont effectivement une réactivité chimique très proche par exemple ils réagissent tous très violemment avec l'eau et ils partagent aussi d'autres propriétés physiques ce mineur puisque ils sont tous des métaux mou et brillant comment expliquer le fait qu'on ait un même type de réactivité pour les éléments de cette colonie si bien ça pour l'expliquer on va regarder la configuration électroniques de ces différents éléments on va commencer par le lithium le lithium si on décrit sa configuration électronique en notation gaz noble on regarde le gaz noble qui précède il s'agit de l'hélium donc on commence par écrire hélium comme ceux ci est ensuite on est sur la deuxième période donc on va remplir tout d'abord lent vitale 2 s avec un électron puisqu'on est dans la première colonne donc la configuration électrique du lithium c'est hélium 2 1 pour le sodium le gaz noble qui précède c'est le néant on commence par écrire neo et ensuite on est sur la troisième ligne donc ont rempli leur mittal 3 s avec un électron et on peut continuer comme ça tout le long de la colonne l'on remarque à chaque fois la configuration électrique de l'élément c'est un gaz noble et ensuite une orbital est rempli avec un électron c'est à dire que pour chacun de ces éléments on a un électron de valence et donc pour satisfaire l'octet pour avoir la configuration électronique d'un gaz noble donc être particulièrement stable il suffit à ces éléments de perdre un électron et c'est ça qui explique leur très forte réactivité le fait que cet électron ici peut être très facilement cédé et ces éléments sont tellement réactif qu'on ne les trouve que sous forme cationiques dans la nature avec déjà cet électron perdu à côté on a le groupe 2 le groupe 2 donc cette colonne ici avec le béryllium le magnésium le calcium etc ce sont ce qu'on appelle les métaux alkali noté re est également au sein de ce groupe de cette même colonne on a des propriétés tout à fait similaire entre ces différents éléments et ça s'explique parce qu'ils ont tous deux électrons de valence ce que leur configuration électronique ça va être le gaz noble et plus leurs beats as complètement rempli avec deux électrons pour le béryllium hélium de s2 pour le magnésium néons 3 s ii etc etc donc ils ont tous deux électrons de valence qu'ils peuvent facilement perdre avoir une configuration électronique d'un gaz noble et satisfaire l'octet avec 8 électrons dans la couche de plus haute énergie donc ils sont très réactifs pas autant que les métaux alcalins mais quand même très réactif de la même manière on les trouve sous forme de combinaison avec d'autres éléments dans la nature et pas sous cette forme atomic pure on arrive ensuite au bloc d on va commencer par le scandium le premier élément ici de ce bloc d dans le groupe 3 la configuration électronique du scandium c'est le gazon qui précède largué donc on commence par argon ensuite on est dans la quatrième période donc on remplit l'hôpital 4s avec deux électrons et on arrive aux blocs t on va donc remplir le [ __ ] 3d et haïtiens dans la première colonne du bloc des donc un électron dans les hampton des est ici lors bitale de plus haut niveau d'énergie celle orbitale 4s avec deux électrons on a donc deux électrons de valence pour le scandium et globalement la réactivité de tous les éléments et fille qu'on trouve du groupe iii au groupe 12 s'explique par ses deux électrons de valence la réactivité de la mise en jeu de ces deux électrons de valence mais c'est une façon très simplifiée de voir les choses et c'est quand même un petit peu plus complexe que ça pour ces éléments du bloc d on en parlera dans une autre vidéo on passe maintenant au bloc paix et on va notamment prendre l'exemple du carbone qui se trouve dans le groupe 14 donc le carbone sa configuration électronique l'hélium et le gaz noble qui précède donc hélium ensuite ont rempli leur mittal 2s puisqu'on a deuxième période complètement 2 s2 et on arrive dans le bloc paix avec donc les en métal de paix et 1 2 nous sommes dans la deuxième colonne du bloc paie donc configuration électronique hélium deux aces 2 2 p 2 on a donc deux +24 électrons de valence pour le carbone clarey qui vite et du carbone s'explique par la présence de ces quatre électrons de valence et les propriétés similaires qu'on observe entre le carbone et les autres éléments de son groupe groupe 14 comme par exemple silicium s'explique également par le fait qu'on a quatre électrodes valence pour tous ces éléments un autre exemple dans ce bloc paix c'est l'oxygène l'oxygène sa configuration électronique sera hélium de s2 2 p 4 avec donc six électrons de valence ça signifie qu'il suffit à l'oxygène de gagner deux électrons pour satisfaire l'octet et à voir la configuration électronique identique au néon donc la réactivité de l'oxygène s'explique par le fait qu'on a si les électrons de valence et que l'oxygène va avoir très fortement tendance à gagner capté deux électrons et ce sont des propriétés de réactivité similaire qu'on retrouve par exemple avec le soufre qui est dans le même groupe dans la même colonne juste en dessous ensuite on arrive à l'avant dernière colonne du tableau qui est le groupe 17 qui correspond à la famille des allogènes les allogènes ce sont des composés qui sont très très réactif ils vont avoir tous cet électron de valence on est dans le bloc paix dans la cinquième colonne du bloc p on a donc une configuration électronique qui finit par np 5 il manque donc un électron seulement à ces éléments pour avoir la configuration est tonique d'un gaz noble et satisfaire l'octet c'est pour ça qu'ils sont très très réactif qui vont avoir tendance à réagir très fortement pour gagner un électron et notamment ils vont réagir très fortement avec les métaux alcalins qui eux veulent perdre un électron pour satisfaire l'opt et donc les allogènes ce sont principalement fluor chlore brome et iode la stat étant un petit peu à part et enfin la dernière colonne du tableau périodique c'est la colonne 18 celle des gaz noble les gaz noble qui sont des gaz qui sont particulièrement inerte chimiquement très très peu réactif pourquoi eh bien ça s'explique également par leur configuration électronique puisque pour ces gaz on va avoir la couche d'énergie la plus haute qui est complètement rempli avec 8 électrons l'octet est satisfait donc ces gaz ces éléments ne vont pas du tout avoir en lui de réagir pour perdre ou gagner un électron puis qu'ils ont déjà leurs huit électrons dans la couche de plus haute énergie donc ces gaz noble ici sont inertes chimiquement et quasiment pas réactif
Le contenu d'origine en anglais en biologie a été réalisé grâce au soutien de Amgen Foundation