If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :19:51

Transcription de la vidéo

quand on parle de sélection naturelle on sous-entend une notion de variétés puisque s'il ya un trait de caractère qui a procuré un avantage sélectif c'est qu'il existait sous plusieurs formes et bien dans cette vidéo on va essayer de comprendre comment une variabilité génétique peut apparaître au sein d'une population si on prend par exemple une population ici donc symbolisée par ces cercles avec éventuellement l'existence d'une variété pour un caractère donné si ce caractère donne un avantage reproductive donc soit par exemple parce que ceux là sont plus manger ou bien ils n'arrivent pas à se reproduire et qu'au contraire les individus montre une variabilité pour un caractère données et bien se reproduit plus efficacement ou au contraire pas efficacement eh bien on assistera à un changement de fréquence des différents caractères dans la population et si ça continue comme ça et bien un trait de caractère peut devenir dominants au détriment des zones et devenir la nouvelle norme bien les individus présentant ces deux caractères par exemple peuvent se trouver suffisamment différents les uns des autres pour arrêter de se reproduire entre arrêter de se mélanger on va voir l'apparition d'une nouvelle espèce mais s'il avantage reproductif procuré par ce caractère est négligeable donc il ya pas de pression de sélection il vient peut conserver dans la population les différentes variétés pour ce caractère par exemple chez l'humain on a plusieurs couleurs de cheveux présente dans la population qu'est ce qui conduit déjà au départ à l'existence de variétés au sein de la population qu est-ce qui fait apparaître une variété pour un caractère données eh bien on a vu dans la vidéo sur l'adn qui avait ce qu'on appelle les mutations les mutations génétiques c'est à dire dans la séquence adn qui code pour les protéines de l'organisme eh bien on peut voir apparaître des mutations donc du type par exemple une cytosine qui est transformé en guanine ou bien un bloc ici de thé qui va être supprimée par délétion est ainsi modifié et les mutations génétiques modifie la séquence est donc modifié la protéine qui econnaît par cette séquence génétique seulement voilà une mutation en général et bien soit elle en effet assez faible finalement assez négligeable puisqu'elle ne change pas la protéine soit elle change la protéine suffisamment pour endommager son fonctionnement et donc endommagé l'organiste conduisent en général à la mort de l'organisme on peut faire le parallèle avec par exemple le code d'un programme informatique se remet à s'amuser à modifier le code d'un programme en ajoutant des choses ou en retirant des choses et bien notre grande chance qui ne fonctionne plus si on change au hasard les choses comme les mutations qui apparaissent au hasard qu'on change au hasard des choses dans des lignes de programme le résultat sera en général plutôt mauvais donc les mutations soit elles ne font rien ou soit elles font quelque chose de mauvais pour l'organisme donc elles génèrent des variations mais il faut autre chose pour qu'on puisse expliquer la variation observée dans une population que les les organismes survivent avec des variations génétiques qui apparaissent comme ça par mutation et surtout qu'ils aient suffisamment de mutation pour quelles différences observables et bien ce qui permet ça c'est la reproduction sexuée la reproduction sexuée c'est apparu il y a quatre millions d'années et c'est fondamental pour la variabilité génétique donc la reproduction sexuée ça veut dire ça sous-entend qu'il ya un mâle et une femelle il ya des organismes qui ont les deux sexes ou par exemple les plantes par exemple va voir des sur les sur les fleurs les organes mâles et femelles mais ça reste la reproduction sexuée puisque ça permet toujours un brassage des gènes donc qu'est-ce que ça veut dire la reproduction sexuée c'est à dire qu'au lieu d'un simple clonage qu'un individu se réplique à l'identique et que si jamais il se répète pas à l'identique et à une forme un peu lutté et bien il va juste disparaître ça ne sera pas transmis la reproduction sexuée donc ça permet de mettre en commun les gènes porté par deux individus s'est mise en commun du patrimoine génétique par exemple si on prend l'exemple de l'être humain on a des cellules eucaryotes c'est à dire qu'elles ont un noyau nous on peut voir dans d'autres vidéos la différence entre eux carottes et les pros car hélas mais non nous avons un noyau qui contient les chromosomes et ses chromosomes sont des paires de chromosomes c'est à dire qu on a 23 chromosomes qui viennent du père donc je vais l'aider symboliser en bleu 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 et 23e chromosome la 23e père sont les chromosomes sexuels donc je vais mettre un petit grecque donc ça ce sont 23 chromosomes qui viennent du père et pour chacun de ses 23 chromosomes et bien on a le même mais qui vient lui de la mer donc pour chaque paire on a un qui vient du père est un qui vient de la mer tous les gros mots hommes sont en double à part donc le cas des chromosomes sexuels ou est bien le père transmet soit y soit x et la mère transmet toujours x puisque les mâles 1 x y et les femelles ont xx x mais ça on le verra plus tard donc on a ces 23 paires de chromosomes donc la mer je mette x elle retransmet 23 aussi et ça c'est vrai dans toutes les cellules de l'organisme toutes les cellules somatiques donc c'est à dire toutes les salles du corps à part les cellules sexuelles donc les cellules qu'on dit somatiques les cellules somatiques le sommet a cessé le corps donc les cellules somatiques elles contiennent toutes ces 23 paires de chromosomes alors tous les gènes ne sont pas actifs dans toutes les cellules un des jeunes qui sont très spécialisés par exemple pour une fonction dans l'oeil et bien ne sont pas utilisés dans le foie mais les chromosomes qui porte sa gêne sont présents laisse toutes les cellules porte la totalité du matériel génétique par opposition aux cellules germinales loupé cellules germinales sont les cellules sexuelles donc pour les hommes les spermatozoïdes et pour les femmes les ovules où on verra où ça se passe un petit peu différemment justement pour permettre la reproduction sexuée et si on prend l'exemple de cette paire de chromosomes ici donc je fais un agrandissement ça ici alors le chromosome 6 en fait le brun d'année haine qui est tout enroulée entortillé on a vu que c'est que tu es comparé au maximum et pareil venant du père j'ai le même chromosome qui portent les mêmes gènes donc ses chromosomes là on les appelle les chromosomes homologues chromosomes homologues ça veut dire que c'est le même chromosome qui or ce la même liste de gênes et qui sont irrités donc de chacun des parents donc par exemple si je m'intéresse au caractère types de cheveux est-ce que j'ai les cheveux raides ou bouclés donc par exemple je peux imaginer que le gène se trouve ici sur ce chromosome et donc là se trouvait au même endroit sur le chromosome du père et bien ce gène il peut exister exister sous plusieurs formes qu'on appelle les halles elle en avait déjà mentionné ça dans la vidéo sur l'adn c'est à dire que un allèle ses invariants pour un gène donc par exemple le père peut avoir transmis la laine allèles cheveux raides cheveux raides elle raid et la mère elle peut avoir transmis la lettre cheveux bouclés si ce serait la laine bouclée donc c'est très simplifiée un regard sûrement plusieurs gènes qui participent à la nature des cheveux mais si on veut simplifier schématiser on peut imaginer que donc chacun des parents portent une copie de ce gène et n'ont pas forcément la même version il peut avoir donc des allèles différents donc là je vais introduire encore un peu de vocabulaire le résultat donc de ces analystes ce qu'on appelle le génotype le génotype c'est le mot qui décrit donc quelle combinaison mal l on possède pour un gène données est le résultat de cette combinaison l'expression de ce génotype c'est ce qu'on appelle le phénotype le phénotype c'est ce qui est le résultat du génotype mais leur attention plusieurs jeunes qui peuvent donner le même fait nautique par exemple si on reste dans l'exemple de la nature des cheveux ont peu à voir red un peu raide un peu boucler très bouclés et donc avoir plusieurs génotype possible et l'association de deux allèles différent peut finalement aboutir aux mêmes phénotype quelqu'un qui aura 2 à elle un peu bouclé aura peut-être les cheveux autant bouclé que quelqu'un qui a un allèle très bouclés et un allèle raid donc c'est ça qui est important comme différence c'est que le génotype c'est qu'elles sont les allèles présent et le phénotype sait quel est le résultat quel est le résultat final est observable de l'expression de ces deux allèles et d'ogm en ici on a pris l'exemple du type de cheveux mais si on imagine quelque chose de plus important à la survie de l'organisme avoir deux copies comme ça du même gène bien ça permet d'avoir des halles et le muter d'avoir des variations qui apparaissent dans la séquence par mutation mais sans endommager suffisamment l'organisme grâce à l'autre copie qui compense éventuellement donc par compensation conserver une version mutée donc conserver un allèle différent pour ce gène donc ça c'est la première façon dont la reproduction sexuée permet l'existence d'une variabilité c'est à dire que grâce à l'existence de deux copies kamel l'existence et la transmission des mutations puisque elle n'aboutit rompu à la mort de l'organisme la mort immédiate de l'organisme elles pourront être conservées elles resteront là elle s'accumuleront elles sont transmises à la descendance éventuellement un gène accumulera suffisamment de mutation pour ça fasse une différence est que ça finisse par procurer un avantage sélectif ou bien alors attention parce que là ça peut éventuellement être vues de manière beaucoup plus complexe c'est à dire que là on a imaginé un seul gène mais même pour la nature des cheveux il faut beaucoup plus qu'un gène il ya des jeunes qui vont déterminer si les cheveux sont enfin ou effet si son brillant pour chaque phénotype c'est en fait une combinaison de plain jane et deux parce que les mutations vont s'être accumulés dans plusieurs gènes sans être éliminés pour permettre au final que cette combinaison de gènes donne un phénotype sensiblement différent de celui du reste de la population est soit du coup sujet la sélection naturelle j'insiste énormément sur ce point mais c'est pour bien dire que c'est grâce à cette mise en commun du matériel génétique lors de la reproduction sexuée qu'un mécanisme tel que la mutation peut finalement avoir lieu sans être trop dommageable et permettent de faire apparaître des variations des allèles dans le génome et l'autre façon dont la reproduction sexuée permet encore plus de variété c'est que lorsqu'un individu pas se reproduire je fais un petit peu de place mais lorsqu'un avait dit tu vas se reproduire dans ces cellules germinales justement on reviendra sur dans d'autres vidéos sur la méiose mais dans ces cellules germinales il va devoir donc transmettre 23 chromosomes 23 chromosomes et non plus paires de chromosomes 23 chromosomes qui seront mélangés avec les 23 mo chromosomes me par son partenaire et ses chromosomes sont sélectionnés aléatoirement c'est à dire ça va pas être par le par l'eau ou les 23 chromosomes initialement du père vont être transmis d'un côté et les 23 chromosomes qui venait de la mer vont être transmis de l'autre non c'est en faisant des combinaisons complètement nouvelles ou par exemple on prend un chromosome sur deux du père la mère le père la mère ou les dix premiers du père et ensuite tout le reste de la mer ou enfin toutes les possibilités existent ça c'est de la combinatoire mathématiques en fait comme et la possibilité de choisir 23 chromosomes parmi ces 23 paires et bien ces deux puissances 23 de 4,2 puissance 23 combinaisons différentes pour ses 23 paires de chromosomes donc ça c'est un des parents qui va se reproduire avec un autre individu qui lui aussi vient avec ses deux puissances 23 possibilités de combinaisons chromosomes et ça ça m'a donné deux puissances 46 combinaisons possibles donc chaque couple est capable de générer deux puissances 46 associations de paires de chromosomes différentes ça pour donner une idée du nombre que ça représentait bien ces douze mille fois la population totale de la planète aujourd'hui et en plus de ces deux puissances 23 possibilité à cause d'un phénomène qui a lieu pendant la méiose on reviendra dessus en détail mais je voudrais mentionner quand même ici parce que c'est important et bien lors de ce partage ici de la répartition des 23 paires de chromosomes lors de la méiose peut y avoir des recombinaisons c'est à dire que ces deux chromosomes homologues ils sont tellement similaires que éventuellement ils vont un petit peu s'en mêler et vont s'échanger les morceaux donc par exemple ici c'est de mort ceux là peuvent s'échanger entre le co le chromosome d'origine maternelle est le chromosome d'origine paternel et lorsque la paire va se séparer eh bien on a deux chromosomes complètement inédit on a un chromosome qui va être le début de celui de la mer avec le petit morceau avec le petit morceau qui avait été échangé avec le chromosome du père et un autres chromosomes qui va être composé du début du chromosome du pair avec le petit morceau échanger avec le chromosome d'origine maternelle et donc chacun de ses chromosomes est maintenant complètement inédit ça ça donne encore plus de possibilités de génotype à transmettre en faisant des mélanges entre les chromosomes dans un contexte où les mutations génétiques existait bien l'apparition de la reproduction sexuée à perdre l'accumulation et la transmission de ces mutations et leur mélange leur brassage ce qui a été quelque chose d'optimal pour la variabilité génétique et donc des avantages dans la sélection naturelle donc voilà si tu veux plus de détails sur les événements cellulaire et moléculaire qui ont lieu pendant la méiose viens je t'invite à regarder la vidéo sur la méiose cette vidéo c'était vraiment dans un contexte d'évolution et de sélection naturelle montrer l'importance déterminante qui avait vu la reproduction sexuée
Le contenu d'origine en anglais en biologie a été réalisé grâce au soutien de Amgen Foundation