If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :11:33

Cellules présentatrices de l'antigène (CPA) et CMH II

Transcription de la vidéo

quand j'ai parlé des phagocyte donc macrophages cellules dendritiques ces cellules capables d'avaler et de digérer un pathogène donc par exemple ici on a un frigo site qui a repéré une bactérie ils se sont liés grâce aux récepteurs présents qui permettent de reconnaître cette bactérie comme étant un pathogène comme ne faisant pas partie du soi cela déclenche la phagocytose qui est donc la cellule qui se replient autour de ce pathogène pour l'enveloppé dans une vacuoles et grâce à delhi le zim donc de petites vacuoles appelée l'île aux lysosomes vont fusionner libéré des enzymes qui permettent la digestion la destruction de ce pathogène j'avais aussi dit que la cellule une fois ce pathogène détruit n en récupèrent les morceaux elle utilise donc les petits fragments on a maintenant complètement fragmenter le pathogène de départ et certains fragments vont être récupérés associé à une protéine qu'on appelle le cmh le cmh 2 en l'occurrence qui est le complexe majeur d'histocompatibilité d'histocompatibilité qui va donc fixé ses parties de protéines c'est petit peptide qu'on appelle antigènes et qui va ensuite relocalisé à la membrane cette cellule porte donc maintenant les protéines du cmh qui présente à l'extérieur des fragments un antigène qui ne partit donc un petit peptide issus du pathogène au départ on l'appelle maintenant cellules présentatrices de l'antigène ou cpa c'est une cellules présentatrices d'antigènes donc à destination des lymphocytes t auxiliaires notamment on verra en détail le rôle de cette présentation d'antigènes dans d'autres vidéos mais les fagots s'ils ne sont pas les seuls êtres capables de présenter l'antigène au niveau des lymphocytes b donc on avait vu qu'ils exprimaient alors membranes des anticorps capable de reconnaître un antigène donner un petit corps spécifique ici et qui s'il arrive à reconnaître et à lier la bactérie au niveau d'un épitopes on a vu que ça pouvait déclencher l'activation avec clonage génération de lymphocytes b mémoire de lymphocytes b plasmocytes pour la production massive d'anticorps mais ça va aussi conduire à l'internalisation de tout cet élément le lymphocyte va avaler l'anticorps est-ce qu'il a liés eva de la même manière qu'il avait fait le macrophage détruire découper ce pathogène et en associer des propos des petites portions à des protéines du cmh pour pouvoir les présenter à l'extérieur et devenir lui aussi une cellule présentatrice de l'antigène donc on a là aussi une cellules présentatrices d'antigènes donc les différents acteurs de réponse immunitaire que ce soit dans le cas de la réponse immunitaire non spécifique ou dans la réponse immunitaire spécifique une fois qu'ils ont été exposés un pathogène il vous en présenter les antigènes non devenir des cellules patrice d'antigène et donc c'est en associant le complexe majeur d'histocompatibilité avec un antigène qu'il présente sa à l'extérieur et devienne une cellule présentatrice de l'antigène on va pouvoir maintenant passer à ce qui se passe du côté des lymphocytes t auxiliaires qui eux vont pouvoir réagit en pouvoir lire cette présentation d'antigènes et agir en conséquence
Le contenu d'origine en anglais en biologie a été réalisé grâce au soutien de Amgen Foundation