If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :13:28

Photosynthèse : cycle de Calvin

Transcription de la vidéo

lors des vidéos précédentes sur la photosynthèse on a passé en revue ce qui se passe au moment de la phase clair ou face directement dépendante de la lumière cette phase a lieu donc au niveau du ti la cohydro bref rappel les ti la cohue qui sont dans les chloroplastes et bien au niveau de la membrane utile à qu ils se trouvent les complexes protéiques nécessaires à cette phase de photos phosphorylation ou l'utilisation de l'énergie contenue dans les photons de la lumière ainsi que l'oxydation de l'eau permettent d'obtenir comme sous-produit de la réaction est bien du dioxygène du nahd et ph et de l'atp on va pouvoir maintenant passer à la phase dite sombre qui la phase non directement de l'indépendante de la lumière alors attention je cite à nouveau on l'appelle face sombre mais ça veut pas dire qu'elle a lieu la nuit et là elle a aussi lieu la journée c'est juste qu'elles n'utilisent pas les photons donc elle n'a pas besoin directement de la lumière et cette réaction cette phase s'ouvre à lui au niveau du stroma puisque donc on avait ici la membrane duty la cohydro où se déroulait la chaîne de réactions et la tp ainsi que le n à des péages sont dégagées au niveau du stroma et c'est là que va avoir lieu la façon donc rapidement un endroit où on n'a pas de place la face claire a permis la production d'atp et de haine à des péages qui vont être utilisés maintenant par la face sombre la face sombre donc je répète phase non directement dépendant de la lumière qui utilise également du gaz carbonique et qui grâce aux cycles de calvin cycle et de calvin va pouvoir à partir de ces sous-produits et du gaz carbonique fabriquer du glisse serra des ide triphosphate g3 paix ou de glycérol des triphosphate c'est cette molécule à 3 carbone phosphorer les caisses qui se passe en termes de carbone donc on va regarder cette réaction vraiment avec l'aspect carbone donc si j'écris si une équation avec six molécules de gaz carbonique je vais pas m'intéresser à ce qui arrive aux atomes d'oxygène mais simplement regarder vraiment ce qui se passe au niveau du carbone et bien si on apporte six molécules de gaz carbonique ces six molécules de gaz carbonique vont réagir avec six molécules de ribul aux 10 phosphate qu'on écrit ribul aux bee phosphates et ce ribul aux phosphates d'auxi de molécules avec 5 carbone et bi phosphate donc on l'appelle aussi un 5 bis phosphate puisqu'il est phosphorer sur le carbone 1 et le carbone 5 donc le voici ces deux molécules vont réagir ensemble et vont avoir des réarrangements réarrangé leur carbone donc c'est un peu plus compliqué que ça il ya plusieurs étapes mais pour aboutir à la formation justement de 12 molécules de glisse et khalid triphosphate alors si on essaie de compter nos carbone ici pour vérifier l'équation est bien viscérale erin triphosphate on a trois carbone donc si on a 12 molécules à 3 carbone c'est à dire qu'on a 36 carbone ici on a 6 x 5 ça fait trente carbone +6 on a bien 36 carbone au début et à la fin cette réaction n'arrive pas tout seul a besoin d'énergie et elle va attirer cette énergie d'une part de l'atp donc on va utiliser ici 12 molécules d'atp donc pour chaque réaction entre le gaz carbonique et le rébus l'osbi phosphates on va utiliser deux atp et à la sortie mais on récupère la dp plus du phosphate donc dzsudzsak et on utilise également 12 molécules de hannah des ph qui vont donner leurs atomes d'hydrogène en tout cas la liaison avec leurs atomes d'hydrogène et se retrouver sur la forme de haine adp plus et donc l'énergie qui fournit par l'atp et le ndp h et bien c'est tout simplement que les électrons présent au niveau de la tp et diana des péages sont des états d'énergie plus élevés et donc quand ces liaisons son refus et bien libèrent de l'énergie il est utilisé par cette réaction ici et alors pourquoi on appelle ça le cycle de calvin gars parce que c'est un cycle c'est à dire que 10 de ses glissades et riffs ostwald donc dix d'entre eux vont être recyclés vont servir à reproduire le rude ribul osbi phosphate puisque 10 à foix iii ça fait trente on récupérera bien nos six molécules de ribou l'osbi fausses at et les deux restantes deux glissades triphosphate vont pouvoir former une molécules de glucose un gain de cause qui requièrent ses carbone donc on a combiné de molécules à trois quarts bonne forme et la molécules de glucose à 6 carbone mais bon ces réactions n'arrive pas tout seul un donc oui effectivement ici on utilise à nouveau de l'atp utilisé six atp et récupérer 6 adp le ciss phosphate lors de la formation de série but l'osbi phosphate est ici pour faire réagir le gaz carbonique et le riz buloz il faut un enzyme il faut canaliser cette réaction et l'enzyme qui est responsable de ça c'est l'enzyme qu'on appelle ruby sco rue guy ce qu avec les majuscules comme ça puisque c'est l'abréviation de riz blues bis phosphate carboxyliques oxygénant cette protéine c'est la protéine la plus abondante sur terre puisque mais présent dans le toutes les plantes tous les organismes à photosynthèse cette protéine elle permet de fixer le carbone ce qu'on appelle fixé le carbone et bien c'est ça c'est tout simplement pomper du carbone qui à l'état gazeux et l'incorporer dans des chaînes carbonées donc cette fixation du carbone elle a lieu dans le stroma des chloroplastes donc on a ici l'enzyme ruby sco ruby sco catalyse la réaction la fixation du carbone donc voilà la boucle est bouclée la réaction de photosynthèse avec en face dépendante de la lumière l'utilisation des photons et de l'eau pour produire du dioxygène ainsi que les sous-produits de réaction n ad ph et atp qui vont pouvoir ensuite servir dans la phase non dépendantes de la lumière et grâce à la 11e rue bisco pouvoir participer à la fixation de carbone qui est présent dans le dioxygène de carbone au niveau des glucides et en l'occurrence de glucose et cette réaction demande beaucoup d'énergie en l'occurrence d'atp et 1 md ph c'est pour ça que la plante va pomper cette énergie au niveau de la lumière et produire donc les molécules nécessaires à l'utilisation d'énergies plus tard au niveau de la fixation du carbone
Le contenu d'origine en anglais en biologie a été réalisé grâce au soutien de Amgen Foundation