If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :5:47

Force des acides HX : taille de l'ion halogénure et énergie de liaison

Transcription de la vidéo

dans cette vidéo on va étudier les différences d'acidité entre les différents acides h x ou x est une lettre qui représente un halogène qui va être le fluor le chlore le braun union lorsque j'ai un incident htx je vais avoir la base conduit et lorsque le proton ici va être arrachée par une base et que les électrons de cette saison vont être envoyés sur l'atome d'allogènes qui va donc se retrouver avec quatre doublés nos n'y en ait une charge négative donc la sinne h x a pour battre conjuguer x - donc lannion halogénures correspondant va donc être allogènes dans le tableau périodique le fluor du chlore le brome et l'yonne alors pour les acides correspondant c'est à dire l'acide fluorhydrique l'acide chlorhydrique l'acide drôme hydrique et l'acide elio diedrick on a des pk à tel que le plus faible de ces acides et l'acide fluorhydrique avec un pk d'environ 3 ensuite vient la studio ghibli qu'avec environnement à 7 puis la cites brome hydrique avec 1 pt à 2009 et enfin le plus fort l'acide you diedrick avec un pic à a2 moins 10 puisqu'on a vu déjà précédemment que plus le pk et des faibles plus l'acide et efforts donc dans le cas présent on a une évolution des pkd dans ce sens là donc la cible de plus fort ici c'est l'acide you did héritera donc l'âge mais quand on descend on à l'acide le plus fort et on a vu dans la vidéo précédente que comparer les forces d'acidité de différents acides correspond en fait à comparer la stabilité de leurs bases conjuguer on va donc ici comparer les bases conjuguée à savoir lyon fluorure f - chlorure cl - bromure br - elio du riz - dossier de comprendre pourquoi est-ce que lannion i - lannion iodure est plus stable que le bromure que le chlorure et que le fluorure ce qui explique cette évolution de pékin avec la cie de plus fort la simu jodie d'haïti dans la vidéo précédente on avait vu l'effet de l'électro négativité sur la stabilisation de la base conjuguer ici si on regarde les électro négativité des éléments fluor chlore brome et iode on sait que le fluor est l'élément le plus électro négatif du tableau périodique et plus on va descendre dans le tableau périodique plus l'électro négativité va être faible donc contrairement à ce qu'on a vu tout à l'heure ici la paille conjuguer la plus stable ne va pas correspondre à l'élément le plus électron négatif au contraire même ça veut dire qu'il va y avoir un autre facteur qui va rentrer en jeu dans la stabilité de la base sont juillet autre que l'électro négativité et qui va prendre largement le dessus sur l'électronique activité pour pouvoir expliquer la stabilisation de l'agneau dur par rapport à lannion fluorure et ce facteur c'est la taille de lannion si je regarde donc mes bases conjuguer lannion fluorure chlorure bromure elio dur je vois que je descends dans le tableau périodique quand je passe du fluor au clos au brome à lyon et je sais que plus je descends dans le tableau périodique plus j'augmente la taille de l'atome et au niveau de lannion ont dit plus je vais descendre dans le tableau périodique plus je vais augmenter la taille de lannion de la balle seront juillet de l'acide est donc ici je vais avoir une augmentation de la taille de la nuit en parallèle de l'augmentation de la force de l'acide et c'est cette taille dagnon qui va expliquer la stabilité de la base conjuguer en effet les électrons sont tous porteurs d'une charge négative et pendant qu avoir tendance à se repousser et plus je vais avoir un volume grand dans lequel je vais pouvoir répartir mes électrons plus je vais diminuer cette force de répulsion et donc plus je vais augmenter la stabilité de la charge négative et c'est le cas ici avec le iodure qui est donc lannion très volumineux et donc la charge négative à être particulièrement stabiliser dans ce grand volume qui ici j'ai un grand volume dans lequel on va pouvoir mettre notre électrons supplémentaires et donc on va avoir moins de répulsion entre les électrons que dans le cas de lannion fluorure pour lequel on a un tout petit volume dans lequel on va concentrer les électrons et donc on va voir plus de répulsion entre les militants et si cette taille dagnon qui permet une meilleure répartition des électrons et donc moins de répulsion entre eux qui fait qu'on va stabiliser lannion quand on va augmenter la taille qui fait qu'on va augmenter la stabilisation de cette base conjugués et donc en parallèle augmenter la force de l'acier donc c'est pour ça que c'est l'acide jodie deuil qui va être le plus enclin à céder un proton parce que l'agneau dur va être le plus stable de tous les halogénures dû à cette grande taille ici à ce grand volume qui permet de répartir les électrons dans la vidéo précédente quand on avait parlé de l'électro négativité on avait des éléments qui étaient de taille tout à fait similaire puisqu'il était dans la même période du tableau périodique on avait carbone azote oxygène et fluor qui se suivent dans le tableau qui sont sur la même ligne la même période et donc la taille dans ce cas là n'était pas différente significativement différente entre les différents gagnon est donc ce n'était pas un facteur qui rentrait en compte pour pouvoir comparer la stabilité des bases conjuguer c'est pour ça que c'est l'électro négativité qui était le facteur prédominant pour expliquer les différences de stabilité entre les battre en julie alors que ici on a des éléments qui certes vont en avoir d électronique activités différentes mais qui surtout va avoir des tailles très différentes et c'est cette taille dagnon qui va être l'élément prédominant pour expliquer la différence de stabilité entre les différents de base conjuguer un autre facteur important que la taille gagneront peut prendre en compte ici aussi pour expliquer cette différence de force d'acide et de stabilité de base conjuguer c'est l'énergie de liaison puis je regarde pour mes différents acides h f hcl hvr et ashlee l'énergie de dissociation de la liaison approximativement kilojoules par mol c'est à dire l'énergie qu'il faut apporter pour casser cette liaison hydrogène allogènes je vois que j'ai une énergie de dissociation élevé pour l'acide fluorhydrique alors que pour l'acide chlorhydrique j'ai quasiment deux fois moins donc ça signifie que la liaison achi ici elle est beaucoup moins forte que la liaison acheter il faut apporter beaucoup moins d'énergie pour casser la maison achi que pour casser la liaison h f c'est ça aussi qui peut expliquer le fait que ce proton hi-fi va être beaucoup plus facilement enclin à partir que le proton de l'acide fluorhydrique j'ai beaucoup plus dures de cacher cette liaison aussi ça demande beaucoup plus d'énergie et plus on va descendre dans la tableau périodique passer du fluor clos au brome alliod plus on va diminuer l'énergie de dissociation et plus la rupture de la liaison va être facilitée il est donc plus l'acide va être fort la taille de lannion et l'énergie de la liaison sont aussi deux autres facteurs en plus de l'électro négativité qu'on peut être amené à regarder pour expliquer les différences de pk entre plusieurs acides