If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :8:19

Transcription de la vidéo

maintenant qu'on a classé les éléments en groupe donc par colonne on va voir comment déterminer le nombre d'électrons de valence pour un atom aux poings nus dans cette vidéo on va s'intéresser uniquement à ce qu'on appelle les groupes principaux c'est à dire au groupe aux colonnes qui correspondent aux blocs s est au bloc paie donc les groupes 1 à 2 à 3 a jusque 8 ha où les groupes 1 2 13 14 15 16 17 18 on ne s'intéresse pas ici aux éléments du bloc des donc pour ces groupes principaux la définition qu'on peut avoir pour les électrons de valence ce sont les électrons qui sont dans un plus haut niveau d'énergie c'est-à-dire les électrons qui sont dans des orbitale qui correspondent au plus grand nombre quantique principal donc pour déterminer le nombre d'électrons de valence pour un atom - lyon et bien il faut écrire sa configuration électronique et puis regardez combien est-ce qu'on a d'électrons dans la couche du plus haut niveau d'énergie et on va voir tout de suite un exemple pour illustrer le propos on va commencer par le sodium le sodium qui est donc dans la première colonne dans le groupe 1 sur la troisième ligne donc dans la troisième période la configuration électronique du sodium donc pour le sodium on va commencer à remplir les orbitale d'abord un s1 s11 s-21 f2 puis l'heure vitale 2 s2 s12 s2 les orbitale de p2p 1 2 3 4 5 6 2 p 6 et enfin on arrive donc dans la troisième période dans la première colonne ont rempli leur bitale 3s avec un électron 3 s 1 maintenant qu'on a cette configuration électronique eh bien on va regarder quels sont les électrons qui sont dans la couche la plus haute en énergie avec le plus grand nombre quantique principal ici on na n qui vaut 1 2 et 3 donc c'est n égale 3 qui va nous intéresser et dans cette orbitale 3 s on a un électron un électron ici on a donc un électron de valence pour le sodium le sodium et dans la première colonne le groupe 1 on a un électron de valence et ça ce schéma on va le retrouver pour tous ces groupes principaux c'est à dire que pour le groupe 2 on va avoir deux électrons balance pour ces éléments ici du groupe 2 pour le groupe 3a on va avoir trois électrons de valence pour ces éléments ici forme neutre pour le groupe 4 à 4 est en balance ici cinq électrons de valence 6 électrodes valence cet électron de valence et enfin 8 électrons de valence pour les gaz noble et on peut représenter le sodium avec son électron de valence comme ceux ci on écrit sodium et puis on fait un petit point ici qui représente l'électron de valence on va prendre un autre exemple on va s'intéresser au chlore le chlore qui est ici dans le tableau périodique donc dans le groupe 17 ou 7 à on va écrire la configuration électronique du chlore donc on repart du début on va d'abord remplir l'hôpital un s1 s11 s2 donc pour le chlore j'écris un f2 puis 2 s2 s12 s22 s2 les orbitale de paix 1 2 3 4 5 6 2 pessis et dans la troisième période d'abord le [ __ ] 3s avec deux électrons trois aces 2 puis lit d'hôpital 3 p3p 1 2 3 4 5 3 p 5 donc la configuration électronique du chlore c'est un ace de deux aces 2 2 p 6 3 aces 2 3 p 5 les électrons qui sont dans le plus haut niveau d'énergie qui correspond donc au plus grand nombre quantique principal n sont les électrons qui correspondant orbitale 3s et 3p donc ces deux électro ici et 5 électrons ici on a donc cet électron de valence pour le chlore effectivement il est dans le groupe 7 a donc on a cet électron de valence pour représenter cet électron balance eh bien on va représenter 7 points autour du chlore ici donc on va appareiller deux par deux deux électrons ici deux électrons ici deux électrons ici est un électron ici 1 2 3 4 5 6 cet électron de valence pour le chlore le sodium et le chlore vont pouvoir réagir ensemble et on peut avoir l'électro et du sodium qui va être cédé au chlore on va alors formé le camion n a plus et lannion cl - pourquoi n a plus parce qu'ici on a donc perdu un électron par rapport au sodium ne donc dans cette espèce on a plus de charges positives que de charges négatives ici on avait autant de protons que d'électrons on a perdu un électron on a donc un proton de plus que d'électrons et donc une charge formelle positive et pour le chlore est bien ici on avait autant de protons que d'électrons on a gagné un électron une charge négative supplémentaires une charge négative de plus que le nombre de protons donc une charge formelle négatif location sodium il est particulièrement stable il est très très stable et ça ça s'explique si on regarde la configuration électronique de ce camion sodium si on voit par rapport au sodium ici qu'on a perdu un électron a perdu l'électron de valence on a perdu cet électron de valence ici donc l'hôpital 3s n'est plus occupé par un électron et la configuration électronique ducatillon sodium c'est un ace de deux aces 2 2 p 6 et ça c'est la même configuration électronique que le gaz noble qui précède le sodium dans le tableau périodique c'est à dire que le néon que j'écris comme ceci ici et le néon il est très peu réactif puisque sa couche de plus haut niveau d'énergie est plein ils sont à huit électrons dans cette couche de plus haut niveau d'énergie le chlore qui a gagné un électron va donc avoir une configuration électronique aussi d'un gaz noble je vais changer de couleur je vais prendre du bleu donc pour cl - ici on va avoir la configuration électronique du gaz noble qui suit avec un électron de plus c'est à dire de l'argon en effet on a rajouté un électron au niveau du chlore donc au niveau de la configuration électronique dans les amphithéâtres wap et on à +5 électrons messi électrons la configuration électrique du chlore c'est un ace de deux aces 2 2 p 6 3 aces 2 3 p 6 6 électrons dans ces orbitale 3 p c'est à dire la même configuration électronique effectivement que l'argon avec la couche de plus haute énergie qui contient huit électrons et qui est pleine on a donc également ici pour lannion chlorure une espèce particulièrement stable très très stable et très peu réactive et pour représenter ses huit électrons autour du chlore et bien on rajoute comme ceux-ci 1/8 électrons ici et faut penser à mettre la charge négative dans cet exemple ici on a donc une liaison ionique qui s'est formée entre eux n a plus et cl - c'est un exemple d'un métal alcalin qui va réagir avec un halogène donc un métal alcalin du groupe 1 qui va réagir avec un halogène du groupe 7 dans la vidéo de présentation du tableau périodique on avait vu que ces éléments ainsi du groupe 1 ces métaux alcalins était très très réactif la raison pour laquelle ils sont très réactifs c'est à cause de cet électron de valence qui vont tous avoir en commun qui fait qu il suffit de le perdre pour pouvoir avoir une configuration électronique qui est celle d'un gaz noble et former une espèce cationiques très très stable et très peu réactive donc la réactivité de ces métaux alcalins s'explique par le fait qu'on a un électron de valence pour ces éléments ici et pour les allogènes qui sont également des espèces très très réactive leur réactivité s'explique par le fait qu'ils ont cet électron de valence et qu'il leur suffit de gagner un électron pour avoir la configuration électronique d'un gaz noble pour remplir complètement leur couche de plus haut niveau d'énergie est formé une espèce très creux réactive et très stable donc écrire les configurations électronique et compter les électrons balance ça permet de comprendre comment se font les réactions et d'expliquer pourquoi certains éléments vont être réactif et d'autres non et on va voir un tout dernier exemple dans cette vidéo c'est le cas de l'oxygène si on prend l'eau qui viennent ici et qu'on se demande combien d'électrons de valence à l'oxygène bien on voit que l'oxygène et dans ici le groupe sis à il a donc six électrons de valence on leur présente pas les petits points 1 2 3 4 5 et 6