If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :6:00

Introduction aux cellules galvaniques ou piles

Transcription de la vidéo

dans la vidéo précédente on avait étudié cette réaction d'oxydoréduction l'a donc qui faisait intervenir le zinc solide avec le les cations cuivre cu de plus et on avait écrit les deux mini équations et on avait vu que ça donnait à la fin du cuivre solide et des ions zeden de plus et que tout cela se faisait par l'intermédiaire d'un échange de deux électrons et qu'il s'agissait donc bien d'une réaction d'oxydoréduction ou le zinc est oxydé par le cuivre et le cuivre est réduit par le zinc est en fait ce qu'on se demande maintenant eh bien c est ce qu il est possible de capter ces deux électrons qui sont échangées alors comme ça ça paraît une idée un peu un peu bizarre mais en fait non parce que c'est comme ça qu'on ne peut produire de l'électricité tu vois de suite effectivement si je peut récolter ces deux électrons par exemple un fil et bien je peux à partir de ces réactions chimiques de cette réaction d'oxydoréduction produire de l'électricité et ça c'est ce qu'on appelle une cellule galvanique ou une pile en fait donc dans une cellule galvanique qui se passe c'est qu'on sépare les deux demies équation redox est en fait en séparant ses deux demis équation greenoxx et bien on peut collecter les électrons dans un fils bien connecté donc pour ça en fait il faut un schéma comme celui là donc là on garde notre équation en tête est ici voilà le schéma d'une cellule galvanique donc on va essayer de décrire tout ça un petit peu plus précisément donc déjà tu voit qu'effectivement j'ai bien séparés mais deux demis équation redox puisque ici j'ai le zinc solide plus les hellènes de femmes plus et de zeden de plus donc qui représente 7 de migration là et ici je le cuivre solide et le seuil de plus qui me représente la 2ème équation redox alors maintenant il faut comprendre pourquoi est-ce que ça ça se produit quand même 7 etc cette réaction d'oxydoréduction et surtout est-ce qu'on collecte bien dans le fil jaune ici que j'ai tracé des électrons alors tu vas le plus simple est bien c'est de reprendre la première équation redox et d'essayer de suivre la cascade d'événements donc j'ai du zinc solide qui se trouve à côté du cuit solides et en fait on a vu que le cuivre était plus électro négatif que le zinc donc de cuivre va avoir envie de prendre des électrons au zinc en fait c'est le cuivre cu de plus mais par l'intermédiaire de du cuivre cu qui est un bon conducteur ce cuir aussi eu de plus va avoir envie de prendre les électrons du zinc donc ce qui se passe est bien c'est que notre qu'ici il va nous donner donc zen de plus en solutions de plus et donc là il ya une partie fin atomes de zinc est ici deux électrons qui vont remonter le long de la plaque de zinc puis le nom du fils pour finalement arriver et décembre ici deux électrons donc déjà tu vois ici la bonne chose c'est que j'ai bien deux électrons qui voyagent dans mon fils est alors maintenant qu'ils sont arrivés ici dans la plaque de cuivre et bien qu'est ce qu'ils font ils vont entrer en contact du cu de plus et il va donc se passer la deuxième demie équation redox qui va donc me donner un précipité de cuivre sur la plaque de cuivre alors là on se dit ok ben c'est terminé on a fait notre équation on a bien à d'insolites qui nous a donné zain est solide plus cu de plus qui nous a donné par l'intermédiaire des plaques de métal et du fils du cuivre solide et du zinc de plus sauf que tu vois que ça ça va pas pouvoir marcher longtemps parce que mes solutions elles doivent elles doivent être électriquement neutre et là ça va pas le faire du tout puisque finalement cette solution ici et bavard tendance à devenir positive parce qu'il y avait un du zinc de plus qui s'accumule et 7 et cette solution si vartan de sa venue devenir négative puisque le cuivre cu de plus 120 armes et précipite donc ça ça peut pas marcher et donc là bas tu veux où je veux en venir parce qu'un élément ici donc je n'ai pas encore parlé l'élément que j'ai tracée en verre alors cet élément là ça s'appelle un pouf salins est alors le pousse à l'un et bien c'est hyper important alors déjà de manière pratique c'est assez facile à faire il suffit de couler un gel dans un une forme qui va bien comme un coup d'ici mais dont le solvant du gel et bien c'est un électrolyte donc c'est qui contient des ions par exemple ici on appris n a plus l soit 4 de moins et donc ce qui va se passer si je reviens où je suis ici donc j'ai un cap sciences et eu de plus qui disparaît pour former du cuivre solide et bien il va de laisser derrière lui un déficit de charge positive et donc ce qui va se passer ici puisque les lésions peuvent 13 peuvent circuler à travers ce pont est bien c'est que des ions n a plus vont arriver ici pour rendre la solution de neutre et de la même façon et bien ici il va y avoir des ions so4 de moins qui vont arriver afin de rendre cette solution neutre également et donc on voit que la et bien on peut repartir un autre atomes de zinc peut nous donner du zen de plus ici et des électrons les électrons travers tu rencontres le seuil de plus pour former du cuivre solide qui va donc laisser une charge plus est en fait enfin qui s'est passé pendant son sac ça se passe tous passent simultanément vie tu veux mais donc le n a plus vient pour neutraliser la soca de moins et hop on est reparti et donc tu va finalement eh bien tant qu'il y aura du zinc solide ici et bien cette pile à fonctionner et va te créer de l'électricité dans le fil qui relie le zinc solide et le cuivre le solide donc tu va finalement et bien un séparant les deux demis l'équation redox de cette réaction redox là on a bien réussi à créer de l'électricité et donc à créer une pile où une cellule galvanique