Heure actuelle :0:00Durée totale :7:53
1 point d'énergie

Stenosis, ischemia and heart failure

Transcription de la vidéo
En tant que personne mariée à un médecin; dans le domaine médical, il est assez important d'avoir une compréhension précise des termes, pour comprendre ce dont les gens parlent. Si vous êtes un professionel de santé, ou si un professionel de santé vous parle comme le fait ma femme,...comme elle le fait parfois, quand elle rentre du travail. Soyons donc un peu plus précis avec ces termes dont nous avons parlé, en particulier concernant la maladie cardiovasculaire, l'insuffisance cardiaque et tout le reste. Disons que ceci est une artère, et que le sang coule dans cette direction...disons que ceci juste ici est une artère. Maintenant, je dessine une plaque dans cette artère. Nous étudions les plaques depuis la vidéo sur les crises cardiaques. Disons que c'est un amas de globules blancs, de lipides, de cholestérol, de graisse, et tout le reste Maintenant, un mot que vous pourriez entendre dans un contexte médical est "sténose", et ce mot se réfère juste au rétrécissement, habituellement d'un vaisseau sanguin. Donc, ici, ce vaisseau a été rétréci, par la plaque. Il peut aussi se référer au rétrécissement de n'importe quel type de structure tubulaire, si vous avez n'importe quel type de tuyau dans un système biologique, vous pouvez utiliser "sténose", mais habituellement on parle d'un vaisseau sanguin. Dans cet exemple ici, c'est une artère. La sténose signifie juste rétrécissement. Une fois que le vaisseau sanguin est rétréci, cela restreint l'irrigation sanguine donc vous ne pouvez pas faire passer autant de sang par ce vaisseau, donc l'apport sanguin est restreint. "Apport sanguin restreint" Cette restriction de l'apport sanguin qui généralement mène à une perte de fonction, est appelée "ischémie", encore un terme hors-du-commun, qui signifie littéralement "restriction de l'apport sanguin" Si vous avez une sténose dans un de vos vaisseaux sanguins, et que cela entraîne une ischémie, alors les muscles, et disons que ceci est une artère coronaire... les cellules musculaires ici vont recevoir moins d'oxygène Donc cette cellule musculaire ici ne va pas recevoir assez d'oxygène -- ceci est un schéma simpliste Les cellules musculaires ne ressemblent pas à ça, mais je ne veux pas rentrer dans les détails ici. En tout cas cette cellule ne recevra pas assez d'oxygène. Donc vous imaginez qu'en zoomant vraiment sur la surface du coeur, si on regarde le tissu musculaire cardiaque, si cette personne avec ce coeur avait besoin de courir et que cette cellule musculaire cardiaque avait besoin de plus d'oxygène, elle ne pourrait probablement pas recevoir tout cet oxygène à cause de la sténose qui a causé l'ischémie Et à cause de ça, cette cellule ne sera pas capable d'aider le coeur à pomper le sang correctement. Donc ceci va mener à l'insuffisance cardiaque, et encore une fois le mot insuffisance cardiaque paraît plus dramatique qu'il ne l'est vraiment. On dirait que le coeur va s'arrêter, ce qui est un arrêt cardiaque, mais cela signifie juste que le coeur ne parvient pas à remplir CORRECTEMENT sa fonction, -- il n'est pas complètement arrêté. Donc quand ce gars est en train de courir, à cause d'une restriction de l'apport sanguin parce que le coeur subit une ischémie en aval de cette sténose, c'est pourquoi il y a une insuffisance cardiaque. Cette insuffisance cardiaque due à l'ischémie et à la sténose, vous l’appelleriez "maladie coronarienne" (maladie des artères coronaires) ce qui est vraiment une sorte d'altération de la fonction cardiaque à cause de la réduction de l'apport sanguin, dû au rétrécissement des vaisseaux sanguins. Ceci est la maladie coronarienne, et à cause de cette maladie, quand la cellule musculaire dans le coeur a vraiment besoin de pomper fort peut-être parce que la personne monte en haut d'une colline ou des escaliers, elle ne sera pas capable de le faire parce qu'elle ne recevra pas assez d'oxygène. Cette incapacité à pomper correctement -- pas seulement cette cellule, mais le coeur entier -- c'est l'insuffisance cardiaque. Vous avez probablement entendu le terme "maladie coronarienne" , ou "coronaropathie" ou peut-être encore "maladie cardiovasculaire", ces trois choses désignent la même chose. Elles impliquent toutes un rétrécissement -- ou sténose -- des artères qui entraîne une ischémie, une réduction du flux sanguin, si bien que le coeur ne peut pas fonctionner aussi bien qu'il pourrait. La dernière chose sur laquelle je voudrais mettre l'accent, et j'en ai parlé un peu dans la vidéo précédente, c'est l'idée d'un infarctus. Ce sont des mots bizarre à dire, je vais les écrire ici. Donc, un infarctus... dans l'exemple que j'ai dessiné ici, cette cellule ne reçoit peut-être pas assez d'oxygène, surtout quand la personne monte les escaliers, pour contracter correctement le coeur et pomper le sang. Mais la cellule n'est pas morte. Elle reçoit toujours un niveau de base d'oxygène -- moins à cause de la sténose et de l'ischémie mais elle en reçoit toujours. Nous avons vu dans la vidéo sur les infarctus myocardiques, ou crises cardiaques, que parfois une de ces plaques pouvait devenir instable, et se rompait : vous avez alors un blocage complet du vaisseau. On appelle ça, -- si c'est une embolie... et rappelez vous qu'une embolie est un terme général pour quelque chose qui flotte dans le sang, et en fin de compte va bloquer un vaisseau, et si c'était due à une rupture de plaque , qui avait aussi des facteurs de coagulation autour d'elle au moment ou elle s'est rompue alors on appelerait ça une trombo-embolie. Cela réduirait la circulation sanguine à tel point, que les cellules en aval de ce point mourraient réellement parce qu'elles ne recevraient pas assez de sang, pas assez d'oxygène, pour survivre. Et quand vous avez des tissus morts à cause d'un manque d'oxygène, c'est un infarctus. Le processus entraînant la mort des tissus par manque d'oxygène est "l'infarcissement". ( ou "infarctus") Quand cet infarcissement se produit dans le tissu musculaire du coeur, c'est une crise cardiaque. Ceci est un infarctus myocardique... espérons que ceci clarifie un peu les choses.