Heure actuelle :0:00Durée totale :10:09
1 point
Transcription de la vidéo
J'aime vraiment cette image que j'ai trouvé. Elle vous montre très clairement où le coeur se situe dans notre corps donc vous pouvez voir que le coeur est entouré, des deux côtés, par des côtes, pas vrai ? Et en fait, je ne l'ai pas encore dessiné mais laissez-moi vous montrer où seraient les poumons. Voici le poumon droit et par ici vous auriez le poumon gauche. Voici l'emplacement du coeur : entre deux poumons. Je dis gauche et droit en fonction de la personne à qui appartient ce coeur. Donc c'est leur gauche et droite, qui est l'opposé de nous si on regarde. Le coeur est en fait situé entre les deux poumons au sein de cette cage de protection où les côtes sont là pour garder en sécurité tous ces organes importants. Ensuite en-dessous d'eux, donc si vous tracez cela ici. Ou si je le trace, vous pouvez voir maintenant que sous toutes ces choses il y a un muscle très très important. Ce muscle dont les gens ne parlent pas, ce n'est pas le genre de muscle que les gens font travailler à la gym, mais ce muscle est appelé le diaphragme. Donc votre muscle du diaphragme et vos côtes sont enfermées dans un espace, pas vrai ? Le diaphragme devient le sol, et les côtes sont une sorte de plafond et de murs pour cet espace. Et si vous regardez le contenu de cet espace, vous verrez vos poumons et votre coeur. Tout cet espace est appelé votre thorax. Que fait exactement le coeur ? Faisons un peu de place maintenant, et amenons une version zoomée du coeur. Je vais commencer par vous orienter vers le coeur. Ceci est notre poumon droit et de l'autre côté nous avons notre poumon gauche. Et tout cela est à l'intérieur de la cage thoracique, mais je ne vais pas le tracer maintenant, car cela serait plus difficile de voir le coeur. Pour s'imaginer ce que fait exactement le cœur, je pense qu'une belle façon de le faire est d'imaginer que vous êtes une cellule. Donc mettez-vous à la place d'une cellule, et disons que vous êtes une cellule qui traîne par-là. Ça c'est vous. Et vous pouvez penser à n'importe quelle partie du corps que vous pourriez être. Disons une petite cellule de pied. Donc disons que vous êtes une cellule de pied et que votre travail, bien sûr, est de vivre et d'être heureuse, et vous avez près de vous, un petit vaisseau sanguin. Et en fait, chaque cellule dans notre corps a un petit vaisseau sanguin qui est proche. Et cette cellule du pied essaie simplement de gagner sa vie. Et les cellules de pied ont besoin de certaines choses, pas vrai ? Elles ont besoin, par exemple, disons d'oxygène. Je vais l'écrire en blanc pour que ce soit clair. Elles ont besoin d'oxygène et de nutriments, pas vrai ? Donc les cellules ont besoin de certaines choses pour vivre et être heureuses. Et à l'inverse, elles produisent également des déchets. Elles sont en un sens comme nous, elles produisent des déchets. Ces déchets pourraient être toutes sortes de choses, et l'une d'elles qui me saute à l'esprit est le dioxyde de carbone (CO2). Le CO2 est un déchet pour cette cellule. Donc elle fabrique certains déchets et pour le moment, imaginons qu'il n'y a pas de flux sanguin. Donc, même s'il y a un vaisseau sanguin qui est proche, il n'y a vraiment pas de flux sanguin, donc je vais juste écrire "pas de flux". Donc la petite cellule produit des déchets. Ces déchets, faisons des petits points juste ici, cela va s'accumuler, vous allez commencer à en collecter de plus en plus comme le sang n'est pas vraiment en train de circuler. Cela pourrait finir par se mettre sur le chemin de notre cellule de pied. Elle est en train de se faire submerger, recouverte littéralement par ses propres déchets. Et inversement, reçoit-t-elle de l'oxygène ou des nutriments ? Non. Elle ne reçoit aucun des deux. Dans pas longtemps, je dirais d'ici quelques minutes, notre cellule de pied va penser, "hé bien ce n'est pas une façon de vivre très joyeuse!" c'est en fait vraiment très triste, c'est horrible. Et si ça continue la cellule de pied va mourir. Donc, ce dont la cellule de pied a besoin - c'est ce dont chaque cellule a besoin, et cela pourrait être une cellule de doigt ou une cellule de peau, ou n'importe quelle cellule vivante- c'est de circulation. Pas vrai ? Elle a besoin que le sang circule correctement et de façon fluide. Et s'il y a une circulation alors vous avez un tableau très différent, pas vrai ? S'il y a de la circulation, alors soudainement tous les déchets produits sont soulevés et enlevés. Ils circulent, et c'est un peu comme si une personne venait ramasser les ordures, puis vous n'avez plus d'ordures chez vous. Donc vous avez un bon flux, et en retour, l'oxygène et les nutriments sont livrés. Donc ces choses sont livrées aussi. Tout d'un coup la cellule va être très, très heureuse, et va bien vivre Donc si vous voulez vraiment que toutes les cellules de votre corps vivent bien comme cette cellule ici, vous voudrez vraiment un bon flux à travers le corps. Et c'est vraiment le point numéro un. C'est que vous avez vraiment besoin, en quelque sorte, d'avoir un flux sanguin qui bouge et pousse constamment le sang à travers le corps. Donc, pour faire cela avec des billons et des billons de cellules vous aurez besoin d'une pompe assez puissante, pas vrai ? Quelque chose qui sera capable de pomper dans tout le sang du corps, puis de le renvoyer. Et c'est ce qu'est le coeur. Je veux dire qu'au fond, c'est exactement ce que fait le coeur. C'est une incroyable pompe, renvoyant le sang, pour avoir un bon flux sanguin. Et je vais écrire cela sur le côté en tant que premier job. Ce sont les jobs du cœur. Donc jobs, et le numéro un serait le flux sanguin. Et je vais écrire flux systémique. Flux systémique. Et "systémique" veut dire que je me réfère au corps entier. Donc systémique quand je dis le mot, j'entend par-là le corps entier. Toutes les cellules du corps. Maintenant, comment ça se passe exactement vous pouvez le voir sur le schéma. Ici, vous avez une veine géante, ça c'est une veine, et vous avez une artère. C'est une artère. Et le sang passe par l'artère, par là. Et il arrive dans les deux veines, celle au-dessus, elle est appelée la supérieure, supérieure veut juste dire au sommet. Veine cave supérieure. C'est le nom de la veine. Et au fond ici, vous ne pouvez pas le voir car c'est de l'autre côté du cœur, mais il y a une autre veine appelée la veine cave inférieure. Et ces deux veines, ceci est aussi une veine, ces deux veines entraînent le sang de tout le corps, vers le cœur. Et ensuite, quand le cœur est prêt à le réinjecter, il va dans l'artère, et son nom est l'aorte. Donc si vous avez entendu parler de l'aorte, c'est l'artère dont les gens parlent. Voilà comment le sang arrive et se fait pomper. Mais ce n'est pas le seul travail du cœur. Le job, le deuxième job du cœur, est en fait aussi dans ce schéma, et cela s'appelle le débit pulmonaire. Débit pulmonaire. Qu'est-ce que cela veut dire ? Nous savons que les cellules attendent de l'oxygène, pas vrai ? On sait cela. Et qu'elles ont beaucoup de déchets de dioxyde de carbone. C'est bien de faire circuler les choses. C'est bien de faire circuler le sang. Mais si vous ne vous débarrassez jamais de ce dioxyde de carbone ou si vous n'attirez pas du nouvel oxygène, une cellule ne sera pas très contente non plus. Je veux dire que vous pouvez avoir autant de flux sanguin que vous voulez, mais à un moment donné il aura besoin d'oxygène. Et il voudra se débarrasser de ce dioxyde de carbone. C'est là que les poumons entrent en jeu. Ce qui se passe, c'est que le cœur, avant d'envoyer le sang vers l'aorte, avant de le servir au corps, il envoie le sang vers les poumons. Il se dirige vers le poumon gauche, et vers le poumon droit. Et le sang revient du poumon droit et du poumon gauche, est repoussé vers le cœur, est comprimé à travers l'aorte. Voilà cette petite étape supplémentaire, où le sang va vers et revient des poumons, et c'est le débit pulmonaire. La dernière chose que vous remarquerez, si vous regardez ce schéma c'est difficile de ne pas le remarquer, c'est qu'il y a ces petits vaisseaux sanguins qui ont l'air de se tortiller tout autour du cœur. Que sont-ils exactement ? Je veux dire que vous avez les rouges, et les bleus, et les bleus sont les veines, et les rouges sont les artères mais font-ils partie du flux systémique, ou du débit pulmonaire, ou d'autre chose ? Hé bien ces vaisseaux, tous, ensemble sont appelés les vaisseaux coronaires. Et de façon spécifique, vous êtes susceptibles d'entendre parler d'une artère coronaire, ou d'une veine coronaire, mais l'ensemble vous pouvez l'appeler vaisseaux sanguins coronaires. Je vais ajouter le mot "sang" ici. Donc ces vaisseaux sanguins coronaires sont au service du muscle cardiaque lui-même. Souvenez-vous, le cœur est fait de milliers et de milliers, en fait de dizaines de milliers de cellules et ces cellules, tout comme notre cellule de pied que nous avons dessinée, elles ont aussi besoin d'oxygène, de nutriments, et produisent des déchets. Donc, ces cellules auront besoin que des vaisseaux sanguins les approvisionnent aussi. Voilà ce que sont les vaisseaux sanguins coronaires. Ils sont littéralement les vaisseaux sanguins qui vont vers le cœur et le servent. Donc ce sont ceux qui servent le cœur. Maintenant, s'ils servent le muscle cardiaque et les cellules du cœur, alors, réfléchissez, est-ce qu'ils seraient adaptés au flux systémique, ou bien au débit pulmonaire ? Hé bien si le travail principal est de servir les besoins de cellules, alors les vaisseaux coronaires font partie du flux systémique.