If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :9:36

Transcription de la vidéo

voyons de plus près ce qui se passe comme ce charmant jeune homme décide de respirer disons qu'on est au milieu d'une belle journée ensoleillée et qu'il décide de prendre une grande bouffée d'air et dans ses terres la partie qui l'intéressent les plus de respirer c'est l'oxygène lequel sont en a besoin pour vivre donc disons que cette personne prend une grande respiration par la bouche et disons qu'il en prend ensuite une seconde bouffer par le nez on pourrait croire que ce sont de toute façon complètement différente de prendre une bouffée d'air mais ce qu'on se rend compte c'est que si on suit le chemin de l'air à l'intérieur de la bouche il celui que je suis l'air à l'intérieur du nez eh bien sans compte qu'ils suivent presque le même chemin et qui peu importe qu'on allait y respirer l'air par le nez ou par la bouche il finit par se retrouver au niveau de la gorge et il finit par se retrouver à ce niveau là au niveau d'un organe qu'on appelle le larynx et une partie de cet organe est connu pour avoir un autre nom donc ici c'est le larynx et à cet endroit là on a tout ce qu'on appelle la pomme d'adam c'est quelque chose qu'on a tous pas seulement les hommes mais qui est plus en relief chez les hommes et comme un certain adam s'est rendu célèbre pour avoir croqué dans une pomme et que c'est un peu comme si un morceau lui était resté coincé dans la gorge et quand on le voyait apparaître en relief au niveau de sa gorge eh bien sans doute pour cette raison on appelle ce relief qu'on voit au milieu de la gorge la pomme d'adam mais c'est quelque chose que tout le monde a compris les femmes et si on essayait de le trouver sur soi même et bien ce cartilage ici c'est quelque chose de dur qu'on peut palper soi même au niveau de la gorge et ici on peut reconnaître cette petite incision su petit creux au niveau de ce cartilage qui est situé juste au dessus de la pomme d'adam ça c'est le petit truc pour le repérer facilement est ce qu'il faut savoir c'est que derrière ses cartilages ce que ses cartilages protège ce sont nos cordes vocales donc ce que fait leur c'est qu'il passe entre ses cartilages et en même temps entre nos cordes vocales et quand on parle de ce que fait leur c'est qu'il passe dans l'autre sens et grâce à des muscles situés au niveau de ceux là rens on est capable de contrôler la façon dont nos cordes vocales bouge et c'est grâce à ça qu'on peut faire soit une toute petite voix très aiguë ou au contraire une voix très grave selon la façon dont on contrôle nos cordes vocales donc reprenons le chemin que je suis fière après avoir traversé le larynx il se retrouve maintenant au niveau d'une autre série de cartilage qui forment une sorte de tuyau qu'on appelle la trachée il continue à descendre jusqu'à arriver au niveau des plombs donc voilà comment l'air se retrouvent grâce à la trachée a mené jusqu'au niveau des deux poumons on a ici le pot endroit est ici le poumon gauche et si vous êtes en train de vous dire aimer ce pour l'endroit est du côté gauche de l'image les choses vont traverser c'est parce qu'en fait on parle ici du point de vue de la personne dont on a dessiné les poumons donc de son point de vue on a bien ici le poumon droit et de ce côté-là le poumon gauche et ce convoi est bien c'est que les deux poumons ne sont pas strictement identiques ils sont un petit peu différent la première différence qu'on peut remarquer c'est que le poumon droit à trois parties qu'on appelle des lobes jeu marc keller non ici on a le lobe supérieur droit le lob moyens et le lobe inférieur alors que le poumon gauche n'a que deux clubs comme appelle logiquement le lobe supérieur et le lobe inférieur et l'autre chose qu'on peut remarquer au niveau du poumon gauche sic il a comme une sorte d' encore à ce niveau là qu'on appelle l'incision cardiaque et la raison pour laquelle on appelle cet endroit l'incision cardiaque et bien c'est parce que le coeur est situé justement à cet endroit là entre les deux poumons et que sa pointe qu'on appelle aussi l'apex forme une sorte de creux au niveau du poumon gauche au cours du développement des organes le coeur forment une sorte de creux au niveau du poumon gauche qu'on appelle lé ainsi sur cardiaque donc voilà comment reconnaît le pont rouge du poumon droit et tout autour des poumons et du coeur ce qu'on a ce sont les côtes et sous les poumons et le coeur ce qu'on trouve c'est un muscle qu'on appelle le diaphragme et si on regarde la façon cet espace est organisée et bien c'est comme si le diaphragme former le plancher et les côtes les murs d'un espace qui protège le coeur et les poumons qu'on appelle la cage thoracique donc toute cette partie là c'est ce qu'on appelle le thorax on a vu la façon dont leur arrive jusqu'aux poumons mais ce qu'on ne voit pas sur ce schéma sait où il va ensuite est ce que je vais faire c'est que je vais effacer pas mal de choses pour qu'on puisse en voir d'autres pour qu'on puisse voir la façon dont sont construits les poumons leur architecture un peu plus en détails et la façon la plus simple de se représenter l'organisation des poumons et bien c'est imaginer un arbre dans les branches se ramifie petit à petit et si on imagine c'est dans l'autre sens et bien se rend compte que la façon dont sont organisés au point c'est quelque chose qui ressemble beaucoup à un arbre à l'envers et d'ailleurs c'est comme ça qu'on l'appelle on parle d'art bronchique dans le transport et la trachée et qu'il y aurait deux branches principales à partir desquels partent d'autres petites branches qui donne à leur tour naissance à des branches encore plus petit donc l'air arrive ici elle se sépare ensuite dans cette direction est ce qu'on voit c'est qu'ensuite chacune de ces régions qu'à une couleur différente correspond à un des lobs des points les parties verte sur ce schéma vont jusqu au lobe inférieur du côté droit on a sept parties violette qui dessert le lobe supérieur et cette partie en orange up moyens et du côté gauche puisqu'on va pas de leurs moyens on ajoute cette partie violette qui desservent le lobe supérieur ce qui peut paraître étrange edwards à cet endroit du verre et des gelées qui semble s'entrecroiser est par exemple ici c'est comme si on avait des branches de l'homme moyen qu'ont envoyé au niveau du lobe supérieur mais saison il faut se rendre compte c'est que ce dessin est en deux dimensions alors que les poumons sont en trois dimensions hélas ce qu'on fait c'est quand on regarde les poumons de phase sur ce dessin mais en fait il faut imaginer que le lobe moyens remonte un petit peu plus haut à l'arrière du pont et que c'est pour ça que quand on le regarde de face on a l'impression que ces branches sont au niveau du lobe supérieur parce qu'elles se projettent à cet endroit là mais elles appartiennent bien aux lobes moyens alors reprenons le trajet que fait l'air à l'intérieur des poumons et disons qu'en suisse est proche jusqu'ici et imaginons qu'un zoom sur cette région et quand on vraiment beaucoup jusqu'à ce qu'on épuise plus le voir à l'oeil nu mais avec un microscope on arrive à quelque chose comme ça comme un ensemble de petits sacs qu'on appelle des alvéoles donc si on suit le chemin de l'air jusque là ce que fait l'air c'est qu'il arrive au niveau de ses alvéoles qui sont une sorte d'impasse ou leur fait demi tour avant de repartir dans l'autre sens mais ce qui se passe avant qu'il reparte il vient ainsi qu'au niveau de ses alvéoles passe des vaisseaux sanguins disons que le sens arrive par là et qu'il parte dans cette direction et bien c'est à ce niveau là que de l'oxygène passe dans le sang et c'est aussi au niveau de ses alvéoles que le co2 qui est produit par notre organisme quitte le son pour être éliminé par notre organisme dans l'air ambiant voilà comment chaque fois qu'on aspire l'air se retrouve jusqu'au niveau des alvéoles pulmonaires ou l'oxygène peut diffuser dans le sens et où le co2 que nous cellules produisent diffuse également ce qui lui permet d'être éliminés au moment de l'expiration
Le contenu d'origine en anglais en biologie a été réalisé grâce au soutien de Amgen Foundation