If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :8:07

Types de réponses immunitaires : innée et adaptative, humorale ou à médiation cellulaire

Transcription de la vidéo

quand on parle du système immunitaire la réponse immunitaire on divise en deux catégories la première catégorie qu'on a déjà vu c'est la réponse non spécifique ou réponse innée c'est à dire le premier réponse immunitaire qui intervient sans sens qu'il est clairement identification du pathogène donc avec qu'on avait divisé en deux avec le première ligne de défense qui sont les barrières tels que la peau ou les barrières chimiques et la deuxième ligne de défense qui est l'inflammation sur laquelle je reviendrai plus tard dans une vidéo consacrée à l'inflammation et dont un des marqueurs sont les phagocytes ces cellules qui peuvent reconnaître un pathogène et le détruire peu importe si l'organisme déjà été exposées at-elle virus ou telle bactérie cela ne fait pas partie de l'organisme s'est détruit ses détruit par phagocytose etc phagocyte sondés c'est lui qui font partie de la grande famille des globules blancs ou leucocytes quand on parle de globules blancs on inclut les phagocytes la deuxième catégorie de réponse c'est la réponse donc par opposition la réponse non spécifique c'est la réponse spécifique la réponse spécifique c'est-à-dire qu'elle est spécialisée pour un pathogène donné on l'appelle aussi réponse acquises ou adaptative adaptative et cette réponse est apparu plus tard dans l'évolution la plupart des organismes ne possède qu'une réponse non spécifique là on va continuer sur le cas donc de l'homme où il existe également une réponse adaptative cette réponse est opéré par les lymphocytes qui sont également des locaux citent également des globules blancs donc ce sont cette fois les lymphocytes et les lymphocytes sont eux mêmes divisés en deux catégories on a les lymphocytes b les lymphocytes b et les lymphocytes t leurs noms pour les lymphocytes b vient du fait qu'ils ont été découverts pour la première fois dans la bourse de fabricius qui est un organe chez l'oiseau où ils sont matures et donc ils les ont appelées lymphocytes b et les lymphocytes t eux comme ils sont matures et dans le team us on leur a donné à être tes lançant des lymphocytes sont produits dans la moelle ma moelle osseuse mais les lymphocytes t vont aller matures et dans le team us les lymphocytes b sont responsables de la réponse qu'on appelle réponse humorale réponse humorale et les lymphocytes t de la réponse cellulaire pour la réponse cellulaire les lymphocytes t sont encore divisés en 2 avoir d'un côté lymphocytes t auxiliaires qui sont là pour aider à la réponse et les lymphocytes t cytotoxiques cytotoxique se dire qu'ils sont toxiques pour les cellules qu'on appelle l'été c'est alors qu'est ce que ça veut dire réponse humorale salut moeurs et les fluides dans dans l'organisme ce qu'on appelle les humeurs sont les fluides donc ça veut dire que les lymphocytes b vont intervenir lorsque les pathogènes sont présents dans les fluides donc siona les cellules ci est un virus présent l'extérieur des cellules et bien pour pouvoir intervenir au niveau de ce virus on va faire appel à la réponse humorale par contre si le virus a infecté une cellule s'il se trouve maintenant à l'intérieur d'une cellule et qu'il est en train d'utiliser la machinerie cellulaire pour se répliquer pour produire d'autres virus il va falloir intervenir et détruire cette cellule même si elle fait initialement partie l'organisme elle devenue dangereuse puisqu'elle participe à la production de virus ou bien la pu être infectés par des bactéries il faut maintenant détruire cette cellule là c'est l'intervention des lymphocytes t et de la réponse cellulaire voilà sur ces bases on va pouvoir passer à plus de détails sur les lymphocytes b et la réponse humorale
Le contenu d'origine en anglais en biologie a été réalisé grâce au soutien de Amgen Foundation