If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal

Substitution Nucléophile Aromatique 1

Le mécanisme d'addition-élimination. Créé par Jay.

Transcription de la vidéo

jusqu'à présent on a vu beaucoup de réactions de substitution électro fils aromatiques on va voir si les possibilités de réaction de substitution nucléo fils aromatiques imaginons donc des réactions de substitution du plus beau fils à partir du bourg au mob intel alors je vais rajouter un nucléo fil avec le bromo vingtaine par exemple lyon hydroxyde h au moins voilà j'ai trois doubles et lorient sur l'oxygène et une charge négative dans un premier temps pas imaginer qu'on a un mécanisme de type sn2 aucun mécanisme hassan 2 tu te souviens c'est un mécanisme en une seule étape une réaction concertée on va avoir une attaque nucléaire file du nucléaire filles sur le carbone qui porte le brome et en parallèle un départ du groupe brome ici sous la forme de lyon bron mur et on obtiendrait dans ce cas là comme produit le phénol voilà j'ai remplacé g substituer mon groupe brome par un os h et le groupe partant c'est donc lannion br - avec ses quatre doublettes millions comme ceci donc ça c'est dans le cas où on a un mécanisme s mais en fait je regarde ce carbone ici ce carbone du cycle d'un scénic il est brûlé en sp2 et d'un point de vue géométriques une réaction de s n 2 n'est pas possible sur un carbone hybride et en sp2 ça ne peut pas se faire donc cette réaction est celle de ce mécanisme là il n'est pas possible pour une réaction de substitution nucléo pile aromatiques alors voyons un peu ce que ça donnerait si on avait plutôt un mécanisme de type h1n1 alors un mécanisme en sn1 tu te souviens c'est un mécanisme par contre qui et en plusieurs étapes et la première étape c'est une étape dite de dissociation où je vais avoir ces électrons ici qui vont partir vers le brome on va avoir un groupe partant qui va partir et on va former un quart buck a tué et donc la première étape de cette réaction de s n 1 nous permettrait d'obtenir ce composé est donc on a toujours notre cycle base unique et ce carbone a perdu une liaison de la paix revienne électro et il porte maintenant une charge positive et on a le groupe par tangi en a c'est le bon groupe partant la louge et n'eurent br brouillon bromure mais en fait ce mécanisme elle n'est pas vraiment possible non plus en tout cas il est très fortement improbable parce que ce quart boccaccio ici il est très peu savent vraiment très très potable ce mécanisme en sn1 il est éventuellement rencontrés quand on a de très très près excellent groupe partant mais globalement dans la quasi majorité des cas ce mécanisme là il n'est pas possible donc alors tu vas me dire ok on veut voir des substitutions nu qui au fil aromatiques mais on ne peut pas passer par des mécanismes de substitution nucléo fit effectivement par contre on peut quand même avoir une réaction qui au final nous donne une substitution nucléo fils aromatiques mais on va passer par un autre type de mécanisme alors pour qu'une substitution de nucléo fille aromatiques puisse avoir lieu il faut que le composé dont on part respecte quelques règles la première c'est que sur ce composé on doit avoir un substitut à un tracteur d'électrons dans l'exemple que j'ai mis en dessous on voit qu'on a effectivement ici un groupe métro qui est un groupe un tracteur d'électrons le deuxième critère à remplir c'est qu'on doit également avoir sur notre petit cube indique un substitut ans qui est un bon groupe partant ici en l'occurrence on a un substitut en gros mi6 qui on l'a vu juste avant est effectivement un bon groupe partant et la troisième condition c'est que ces deux substituant doivent être en or tôt ou en part à l'un de l'autre ici dans notre cas présent mais deux substituts en son temps mort tôt donc cette molécule ici correspond bien aux critères nécessaires pour pouvoir avoir une substitution du cléo fils aromatiques voyons voir un petit peu en détails maintenant le mécanisme pour faire accroire donc j'ai toujours mon uccle et au filet on hydroxyde h au moins donc avec trois doubles et nos liens sont l'oxygène et qui porte une charge négative notre première étape du mécanisme ça va être la technique et au fil de mon union hydroxyles à chaud - demont du pied au fil sur le carbone qui porte le bourreau et en parallèle je vais envoyer ces électrons pu ici sur la liaison carbone azote ici et en même temps les électrons de la liaison azote oxygène les électrons qui vont être envoyés vers l'oxygène ici quel va être le résultat de cette première étape donc je vais avoir toujours un cycle à 6 avec ses deux liaisons qui n'ont pas bougé sur ce carbone j'ai maintenant toujours le brome est également le groupe au h j'ai une double liaison dorénavant entre ce carbone et la zot qui est relié à deux atomes d'oxygène qui portent tous deux trois doublettes oignons et une charge négative et j'ai également une charge positive sur la zot si je suis un petit peu mais l'électron 6 électrique génie en orange je vais le retrouver dans ceux de liaison carbone oxygène mais électro en vert clair ici sont maintenant les électrons pis de la double liaison entre le carbone est la vote et les électrons que j'avais en rouge au niveau de la liaison à l'auto qui viennent sont maintenant un doublé nos liens au niveau de l'oxygène cette première étape c'est une réaction d'addition parce qu'une réaction d'addition addition du nucléaire fils la première étape est une réaction d'addition de nuque et aussi lors de cette étape j'ai rajouté de la densité électroniques seront composés j'ai apporté deux électrons ici que je vais stockés au niveau de mon groupe at writer d'électrons ici mais maintenant globalement j'ai une charge négative pour ce composé j'ai deux chiens formelle négative est une farce productive globalement j'ai une charge négative pour ce comprimé et cette densité électroniques supplémentaires elle est temporairement stockées par le groupe attracteur d'électro ce qui va stabiliser en fait ce qu'on pouvait cet intermédiaire va être stabilisée grâce au caractère attracteur d'électrons de ce groupe qui va stocker la densité électroniques supplémentaires apportés par la tacc nucléo fille je pourrais écrire des structures de résonance pour se composer mais c'est pas l'objectif ici là l'important c'est vraiment de bien voir que j'ai une densité électroniques supplémentaires sur mon groupe un tracteur d'électre l'étape suivante ça va être le retour de ces électrons ici vers la liaison à son oxygène ce qui va renvoyer en parallèle c'est électronique sur cette église en carbone carbone dans le tic et on va alors avoir un départ du br sous forme br moi donc je veux obtenir au final mon cycle atys avec trois doubles liaisons dans mon cycle ici j'ai retrouvé une simple liaison entre le carbone est la vote qui porte maintenant une liaison avec un oxygène qui a toujours trois doubles et non y en ait une charge négative et de l'autre côté j'ai une double liaison à l'oxygène et ma charge positive sur mon ado tu es maintenant sur ce carbone j'ai mon groupe au h et j'ai eu un départ du bromure bermond si je garde mes couleurs j'ai donc toujours mais telle est rond orange qui si les électrons verts claire sont revenus sur cette liaison carbone carbon aimé et les thons rouges dans la double liaison azote oxygène mais si la deuxième étape c'est donc l'élimination élimination du groupe partant je vais gp du groupe partant donc globalement le bihan la réaction c'est bien une substitution nucléo fils aromatiques puisqu'on a substitué un des substituts ans du composé aromatique par un oubli aux filles mais le mécanisme sur un enchaînement d'une étape d'addition suis d'une étape d'élimination on appelle ça un mécanisme addition élimination tout simplement donc là on a vu un exemple avec les deux suffit d'y enquêter en or tôt l'un de l'autre on a vu que ce positionnement en ortho permettait de pouvoir avoir la densité électronique rajouter suite à l'attaqué n'est plus au fil stockées au niveau du cou après acteurs d'électrons on va voir ce qu'il en est dans le cas d'un positionnement en pas rater deux substitutions donc avec l'exemple ici donc avec exactement les mêmes substituant sur le chic urbain et nick un groupe ni trop attracteur d'électrons et un groupe baume qui un bon groupe partant les deux étant en part à l'un de l'autre on répondants contre trois critères nécessaires pour pouvoir avoir une substitution du pied au fil aromatiques donc on va imaginer une réaction toujours avec notre nuque lui au fil h au moins donc avec trois doubles et nos liens sur l'atome d'oxygène et une charge négative donc on va avoir une attaque nucléaire au fil d'un dédoublait de l'oxygène sur le carbone qui porte le brome qui est le groupe partant et en parallèle on va avoir le mouvement des électrons suivant avec de la même manière comme ceci avec de la même manière un mouvement au niveau des doutes et d'électrons dans le cycle jusqu'à avoir la densité électroniques supplémentaires porté par un d oxygène du groupe ni trop et donc je vais obtenir suite à cette première étape d'addition nucléo fils l'intermédiaire réactionnelle suivant donc j'ai maintenant sur le carbone ici à la fois le groupe br le brome et j'ai rajouté le groupe pro h au niveau des mouvements des électrons j'ai donc maintenant une double liaison ici est une double vie donne si ce carbone empara de celui qui porte ces deux substituant ici à une double liaison avec la zone du groupe métro et c'est azote est liée par des liaisons simple à 2 oxygène qui portent tous les deux trois doubles et non y en ait une charge négative et la zot porte une charge positive qui je mets des couleurs pour suivre un peu mais l'électron chez ces électrons ici qui sont passés ici ces électrons ici qui sont passés ici et au niveau de la double liaison à son oxygène ici on a maintenant un doublé nos liens sur l'oxygène ici on de la même manière que tout à l'heure j'ai donc une première étape d'addition addition du nucléaire au fil du nucléaire fils voilà pour obtenir cet intermédiaire réactionnelle globalement à une charge négative j'ai deux charges formelles négatif les deux oxygène et une charge politique sur la zot et la densité électronique que j'ai rajouté suite à cette attaque théophile et stocker temporairement au niveau de ce groupe attracteur d'électrons et deuxième étape ça va être également une étape d'élimination il est à l'élimination du groupe partant je vais écrire gp du groupe partant avec un mouvement un retour des électroniciens au niveau de la liaison oxygène azote ce qui va entraîner le mouvement de ces électrons sur cette liaison les électrons violet ici et on va avoir le départ du groupe bm ans donc je veux obtenir le produit suivant j'ai toujours ceci cassis avec trois double vision sur ce cas rhône ici j'ai maintenant un substitut aux h et sur le carbone en parages et un groupe n2 avec le carbone liée à un naze haute à l'aide d'une liaison simple cet azote et il ya un des deux oxygène par nylon simple oxygène portant trois doublés d'un lion et d'une charge négative et à l'autre oxygène par une double liaison et la zot porte une charge positive et en parallèle j'ai formé lyon bromure br moins donc on voit que lorsqu'on a une attaque nucléaire fil sur un composé dans les deux substituts en son temps par alain de l'autre j'ai également dans l'intermédiaire qui se forment la possibilité d'avoir un stockage de la densité électroniques supplémentaires rajoutées suite à cette addition par le groupe un tracteur d'électrons qui jamais on a vu les substituant en métal l'un de l'autre on verrait que ce stockage de la danse et électroniques par le groupe un tracteur n'est pas possible et c'est pour cela que cette réaction de substitution nucléo fils aromatiques n'est possible qu'avec des suffisant en position hors d'eau ou par alain de l'autre puisque le positionnement en or tôt ou para dessus du groupe permet une stabilisation de l'intermédiaire réactionnelle grâce au groupe attracteur d'électrons qui va pouvoir stabiliser stopper la densité électroniques supplémentaires dû à l'addition du nucléaire au chili