Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :7:41

Réflexion spéculaire et diffuse (suite)

Transcription de la vidéo

donc on va continuer ici à parler de la notion de réflexion j'ai commencé par faire une petite correction rapide sur la vidéo précédente lorsque j'ai parlé de double réflexion spéculaire c'est-à-dire réfection du soleil sur le lac réflexion suite sur la rame et ensuite rayons qui arrivent dans notre île et bien en fait c'est pas exactement ce point que j'ai marqué ici ou ici à l'image du soleil sur le lac qui va créer cette réflexion sur le pas de leur porte donc je supprimais du coup ce jeu trajet lumineux que j'avais dessiné peau la double réflexion encore fait les rayons lumineux qui forment l'image du soleil sur le lac ce qu'on perçoit directement comme suit que j'ai dessiné en verre et a probablement qu'ils ne vont pas se réfléchir sur la rame c'est certainement fait un rayon lumineux qui va avoir un angle plus faibles avec la surface du lac donc je vais essayer de le dessiner bien sûr se compliquer avoir une fois puisqu'on est de face et qu'on verrait bien mieux le schéma en fête de profil et donc les rayons qui viennent du soleil qui font cette première défection sur le lac ont probablement un angle plus faible avec la surface qui forment une image du soleil que je peux percevoir directement donc si je résume la double infection qui est visible sur cette trame vient probablement d'un point de différent de la surface du lac que il a dissous les échos nous on perçoit directement voilà donc on avait vu dans cette vidéo qui avait effectivement le cas de réfection spéculaire réflexion diffuse trois abordé aujourd'hui c'est les cas où il y a à la fois réfection spéculaire et diffuse par exemple sur les pommes comme celle que je montre ici on voit souvent cet aspect brillant qui est une sorte de sir un vernis bien sûr comestibles pour leur donner un aspect plus sympa alors donc tu peux faire l'expérience chez toi par exemple cette pole ici si on regarde en détail ce point blanc ici ben c'est plutôt la réfection de la source de lumière qui est clair cette pomme alors que sur le reste de la pomme les zones rouge et chaude qu'on voit ici correspond plutôt à la couleur réel de la pomme alors pour essayer de bien comprendre ce qui se passe quand on va faire un petit chemin donc voilà la surface de la pomme et on va imaginer ici qu'on a une source de lumière et donc cette source et claire notre pomme je suis ici mais ryan lumineux on a une partie de la lumière qui subi une réfection spéculaire donc fait dessiner en pointillés les rayons autrichiens alors pourquoi en pâtit en pointillé parce qu'il est seulement j'aime le dire une partie qui subit cette réflexion spéculaire ce n'est pas toute la lumière incidente donc si j'ai un observateur je veux dessiner son avis si un observateur ici eh bien il va effectivement voir une image peu près aux biens ont construites de la source de lumière c'est ce qui se passe en fait quand on regarde ce point d'image ce point de la pomme cette couleur blanche qui a sur ce point la pomme c est en fête une image la source de lumière qui éclaire qu'est-ce qui se passe du reste de l'intensité lumineuse donc et une partie qui affiche une allure spéculaire une partie qui est absorbé par la pomme et enfin une troisième partie j'y ai réfléchi de manière diffuse et c'est justement les longueurs d'onde qui donnent des couleurs rouge tout ce qu'on voit que la pomme et rouge qui sont affichés de manière diffuse par exemple si on peut avoir une réflexion diffuse dans cette direction ici une infection diffuse dans cette direction ici comme ça excepté acceptèrent donc pour revenir à notre pomme ici le point blanc qu'on voit ici c'est l'image de la source lumineuse donc c'est une infection spéculaire par contre partout ailleurs sur cette pomme eh bien les longueurs d'onde rouge du spectre qui l'éclairent sont réfléchies de manière diffuse dont coût on peut voir cette couleur rouge surtout que la pomme par contre la réfection spéculaire elle existe un seul endroit qui produit une réflexion spéculaire qui nous arrive directement dans les yeux c'est pourquoi ce spot blanc et très localisée et en fait sa position de ce point de vue-là sur la pomme va dépendre de la position de l'observateur par exemple si un observateur je dessine toujours un oeil si j'ai un observateur ici et bien que très probablement le point si pour lui paraîtra le point blanc sera située quelque part ici avec donc un trajet de la lumière qui sera à peu près comme ça donc le rayon incident la normale à la surface l'ongle d'incidence key4it il l'angle réfléchis cité terres qui sont égaux puisqu'on parle ici de réflexion spéculaire donc pour cette personne qui regarde la pomme sous un angle différent très certainement ils nagent que la source lumineuse donc le point blanc sera situé à cet endroit alors coup pour nous il est situé à cet endroit donc tous les autres points à la surface produisent aussi une réflexion spéculaire par exemple ici je vais bien ma réflexion spéculaire mais le rayon réfléchi ne parvient pas à l'oeil d'observateurs pareil ici on a bien une réflexion spéculaire mais le rayon infléchi n'arrive toujours pas à l'aide l'observateur donc l'image la source lumineuse qui paraîtrait blanche et très limité en fait à la surface et donc pour tous les autres points la pomme par continent une réflexion diffuse qui a la une direction aléatoire et donc certains des rayons avec réfection diffuseront parvenir à l'oeil de notre sympathie heures c'est pourquoi il voit tout le reste de la pomme avec cette couleur rouge mais la réflexion spéculaire est limité pour lui à cette aune et donc pour nous en tant qu'observateur de cette pomme ce qu'on voit c'est une réflexion spéculaire à cet endroit puisqu'on dans les rayons qui sont réfléchies manière spéculaire sur cet endroit ces riffs directement dans nos cieux par contre partout ailleurs la réflexion spéculaire il vient pas directement sur nos yeux donc ce qu'on voit c'est l'affection diffuse qui produit cette couleur pour rouge caractéristique de la pomme