Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :11:48

Transcription de la vidéo

alors on va parler ici du phénomène de battement avec cet exemple des ondes sonores donc sur ce graphe c'est le grand nord données le déplacement donc à distance par rapport à sa position des clio des molécules d'air un endroit donné en fonction du temps ou comment un déplacement et lien qui suit une courbe sinusoïdale donc c'est ce qui peut être provoquée par exemple parra haut-parleur qui aimait une seule fréquence par exemple 440 hertz tout ve et donc par exemple ce drapeau représente également des molécules d'air situé ap trois mètres exactement il haut-parleurs lorsque le haut-parleur de livres ils n'ont de sonores qui l'ont aidé à comme ceux qu'on aime entendre donc je rappelle cette onde sonore engendrée un déplacement que des molécules d'air de part et d'autre de leur position d équilibre dans la direction de propagation du son alors maintenant ses intérêts toujours ce qu'ils peuvent pour ce point ces molécules d'air crastus exactement à 3 mètres du haut parleur mais cette fois lorsqu'on a en plus de cette première ronde une deuxième ronde sinusoïdale exactement de même fréquence comment voit-il son schéma les deux hommes sont parfaitement alignés dans la même période quelle fréquence et donc si on superpose exactement cette zone qu'est-ce qui va se passer pour le point situé à promettre d'après principe de superposition on va avoir une la même période de même fréquence et l'amplitude c'est la somme des deux entités mais ensuite s'y introduit un décalage temporel entre le de sourds qui introduit en août et face à un choix mais par exemple si si je déplace un beau parleur est bien dit 2011 et en tombe alors toujours d'après le principe de superposition et bien on va avoir dans ce cas précis puisque léo moi-même période la même amplitude on va voir ils n'ont pas eu le temps de crier comme les deux c'était bien le monde nulle alors maintenant car quand un peu plus compliqué images superposées tous deux ont dit qu'ils ont des périodes légèrement différent beaucoup moins joyeuse fit son chemin l'om bleus à une période légèrement plus courte que longue rouge de l'extrême-nord ne s'alignent pas parfaitement bois dantec cette légère différence en période bah pas changé grand-chose mais c'est pas le cas puisque cette légère différence antérieur responsable d'un phénomène qu'on appelle le battement par battement de fréquentes donc on va expliquer ici qu'il est traité exactement que ce phénomène de battement alors si je superpose les devants en faisant coïncider et bien le premier maximum on va avoir plus d'enfants ou les deux maximum country une amplitude résultante qu'il attendait des amplitudes et qui est donc une amplitude maximales ont fait un match ici puis com laurent période est légèrement différente les deux maximum suivant le groupe parti coïncider avec la clubman et on continue sur notre axe horizontal des maxima oscilleront être encore un peu plus discret décalé et si on continue encore un peu plus on va arriver au moment où outre les deux enfants exactement en opposition preuve donc c est ici ce qui se passe à peu près au milieu de mon grand-père donc les amplitudes qui s'ajoute pour s'amuser donc on va passer par un minimum d'empathie qui peut être et enfin en continuant sur votre axe horizontal on voit que les maxima pour se rapprocher pour atteindre ici à l'extrémité droite un autre instant pour lequel les maxima a coïncidé exactement avec d'autres pour lequel l'amplitude de nombreuses tentes les maximales et donc en fait si j'ai un petit bonhomme qui est passé exactement à promettre de son haut-parleur avec ces deux en inde légèrement supérieur légèrement différente superposent ce petit bonhomme va entendre le phénomène qu'on l'appelle de battement par battement de fréquentes qui est donc une variation d'amplitude de l'one résultante obtenu lorsqu'on superpose deux ombres de fréquences ou de période alors pour prendre un exemple tu te rends bien compte ce que ça peut donner on va écouter d'abord une ombre à 440 hertz 8 une onde à 4 143 m donc très proches qu'il est difficile de distinguer les différences à l'oreille et lorsque je superpose cette tombe à 443 avec son à 440 points longtemps donc pas de prendre en compte un battement un battement d'amplitude qu'on entend très clairement à l'oreille et donc je répète ce phénomène de battement ne peut avoir lieu que parce qu'on a un super position de deux hommes qui ont d fréquence alors maintenant on peut se demander bien comment évolue fréquence de ce battement de cils bateman sonores qu'on entend en fonction de la fréquence des deux hommes qui se superposent donc si je note qu'à la fin la fréquence d'un autre première ronde en bleu ici est-ce de la fréquence jeudi m hier la fréquence du battement c'est très simple c'est égal à la valeur absolue de leurs différends c'est-à-dire valeur absolue 2 f1 et donc cette fréquence de battement fp c'est tout simplement le nombre de battements que l'on perçoit par seconde donc ici sur le graph la période des battements crise temps qu'il faut pour passer du point d'amplitude maximale résultant de la superposition des deux autres au point suivant d'amplitude maxime donc ce qu'il faut bien garder en tête c'est que c'est devant même si elles sont émises par deux cours par leur différend elle parvient en même temps l'or et d'autres observateurs ce qu'ils entendent c'est la superposition de ces deux zones le principe de superposition et déjà l'unedic que l'amplitude de londres résultante directe il y un prix final de la somme des inquiétudes chacune des deux autres et donc on peut tracer sur ce graphe déplacements en fonction du temps l'amplitude de londres résultat on fait ce que je représente ici en pointillés mais qu'est-ce qu'on voit si on fait un peu le ménage eh bien on voit qu'on a effectivement une amplitude maximale très hésitant la superposition des deux maximale au début plus en plus tu passes par un minimum proche de zéro pire au sens de notre présence ici il fini par repasser par un maximum un droit du grain clauss question qu'on entend le phénomène de battement ces directement cette variation amplitude couvert de représenter ici alors pour illustrer un peu ce phénomène de battement de vote contre un cancer on va prendre un petit exemple ici donc on a une flûte j'ai à faire hansson à 4 ans 40% et une clarinette qui sert qu'à s'accorder sur cette même note mais on entend une fréquente maintenant 2 5 r la question que se posent quelles sont les deux fréquences possibles émises par cette dernière pour produire et bien cette séquence de battement 2 5 heures eh bien on l'a vu en fait la formule qui relie cette fréquentes bateman en fréquence plus de zombies qui se superposent fait des tickets gagnants art valeur absolue de f1 - f2 et comme c'est une valeur absolue et que l'on connaît elles sont ici par exemple quatre ans 40 m il vient s 2 on peut avoir de valeur différents l2 peut être égal 440 5 m ou que 400 35 r donc le cas une équipe appréhendé sa clarinette qui va avoir pour effet de réduire progressivement cette fréquence de battement jusqu'à ce qu'on l'entende plus aucun battement à ce moment-là on a bien les deux instruments si on m'a accordée sur la même note le musicien ne s'est pas forcément sa note qui d accorder avec 445 ou plutôt à 435 donc simplement et bien en accordant son instrument dans un sens 6 il entend le nombre de battements augmenter je veux dire que la fréquence de battement augmentons que l'écart entre les cantons près des instruments s'agrandit donc m il accorde encore plus proprement et à l'inversé en accordant son instrument il entend le nombre de battements par seconde diminuer si la fréquence de battement diminue alors c'est que les deux hommes sont morts se rapprochant fréquences et donc qu'il entre à la kander l'instrument dans le bon sens sachant qu'à l'accord parfait et je dis bien longtemps en plus du tout de battement donc si on résume le phénomène de bateman qui en fait modulation périodiques en finale constitué de la superposition douteuses ondes de fréquence proche la fréquence de bateman et bien ça va être la valeur absolue de la différence les deux hommes qui se superposent donc c'est un phénomène très vite ces temps-ci par exemple en acoustique pourquoi accorder des entrevues