If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :14:01

Transcription de la vidéo

donc dans la vidéo précédente ont à présent tu présenter ce qu est l efficacité thermodynamique qu'on avait appelé état et on avait dit que dans le cas général et bien c'était l'énergie utile donc en sortie sur l'énergie fournie ensuite on prend ça c'était le cas donc général on avait spécifié ça pour le cas des machines thermiques machines thermiques alors je n'étais pas dit comme ça d'ailleurs une machine thermique c'est juste une machine qui va utiliser deux sources de température une chaude une froide pour produire un travail donc pour dans le cas d'une machine thermique on avait dit que est un et l'a finalement c'était le travail en sortie donc en sortie sur le transfert thermique de la source chaude donc le transfert thermique en entrée et en ce qu'on avait dix ans encore après ça c'était que l'on pouvait encore spécifié ça dans le cas d'une image in thermique en disant que c'était le transfert thermique de la source chaude - celui de la source froide sur celui de la source chaude donc ça c'était on s'était fortement inspiré du cycle de carnot mais ça ce n'est pas uniquement vrai dans lequel ce cycle de carnot c'est valable pour toutes les machines qui travaille entre t1 et t2 et ensuite donc on avait encore spécifié tout ça pour le cycle de carlo et pour le cycle de carnot alors cycle bach en trop hot pour le cycle de carnot on avait dit que le état non carnot et bien je pouvais l'exprimer en parfum de cette expression en fonction des températures t1 et t2 en utilisant le fait que je connais ce qui se passe au niveau les adiabatique aider isotherme et on avait démontré finalement que c'était un - thé de sûreté et donc on en était arrivé là et donc j'avais terminé en te disant finalement se rend demain donc cette efficacité c'était ce qu'il y avait de plus efficace dans la danse qui concerne les machines thermiques que pour deux températures t1 et t2 pour deux sources thermique je ne peux pas obtenir un meilleur une meilleure efficacité que celle dans le cadre du cycle de carnot donc si je simple si je schéma est c'est un peu tout ça donc ça on avait déjà vu un jet à une température chaude comme ça je veux qu'ils me donnent un transfert thermique donc qu un damas machine de carnot donc c'est qu'arnaud et c'est la machine ce qui fait qu'elle me produis un travail w et elle donne un transfert thermique q2 à une source froide donc ça c'est notre machine de carnot classique celle dans le rendement est écrit ici donc finalement ce qu'on me dit c'est que ce cycle il est extrêmement extrêmement efficace parce qu'ils les idées elle est alors pourquoi est ce qu'il est idéal alors si tu te souviens dans le canton avait démontré enfin plutôt expliquer au tout début le cycle de garneau on était parti de ce système on avait un piston et vous en fait on avait des tout petits galets et donc c'est tout petit galet qu'on a enlevé 1 1 pour faire la première dilatation isotherme à la température thé chaud comme ça on avait pris ce système de tout petits galets pour l'assemblée bonne raison qu'il fallait faire la supposition que sa transformation était quasi statu quo quasi statique ça nous permet de dire qu'effectivement à tout moment l'équilibré défini mais mais en fait on avait aussi fait une autre hypothèse l'hypothèse de la réversibilité on avait fait l'hypothèse que ceux ci qui était réversible et cette réversibilité ça correspondait finalement à dire que ici il n'ya pas de frottement et pas de frottement frotte ou là qu'est ce que j'ai écrit frottements comme ça ça voulait dire que lorsque le piston va se déplacer suite au fait qu'on m'enlève les petits galets 1 1 et bien en fait il va y avoir aucune perte d'énergie due au contact du mouvement entre le piston et les parois et donc ça veut dire qu'il n'y a aucune perte donc ça veut dire qu'on n'a aucune perte d'énergie d'énergie oui mais qu'est ce donc voilà pourquoi ce site est idéal il est idéal parce qu'en fait on fait l'hypothèse qu'il n'y a aucune perte d'énergie et que du coup l'énergie maximale qu'on va pouvoir sortir ici ne sera jamais atteintes dans le monde réel puisque dans le monde réel on a forcément des pertes d'énergie on a forcément des frottements des échauffements des choses comme ça donc là si je retrace un tout petit peu le cycle de carnot donc le la machine de carnot donc très rapidement on dit que sur notre diagramme pv je commente par une dilatation isotherme à t1 puis une dilatation adiabatique puis une compression isotherme at2 suivi d'une compression adiabatique est donc finalement là on va se pencher sur le fait qu' on m'a dit que c'était irréversible et donc réversible ça veut dire que ceux ci que je parcours dans le sens horaire comme ça et donc on a vu je rappelle qu'il y avait un transfert thermique q1 comme ça un transfert thermique u2 et le travail comme ça qui était produit au milieu et bien moi je te dis qu'en fait ceci qu'on peut le parcourir dans l'autre sens donc c'est ce qu'on va faire en fait tout de suite on va essayer de voir qu'est ce que ça veut dire de parcourir notre site de 15 dans l'autre sens et du coup à quelle machine cela correspond donc je vais le faire ici en parallèle la pression et le volume pression évolue donc je commence cette fois ci par une dilatation adiabatique donc la dilatation adiabatique elle est là puis je fais une dilatation isotherme mais une température froide comme ça à t 2 puis après cette date cette compression de dilatation bardon isotherme je fais une compression adiabatique et je termine par une compression isotherme à t1 qui est supérieur à t2 donc je vois qu effectivement mon cycle jeu le parcours dans l'autre sens c'est d'ailleurs que je me suis trompé ici dans ma flèche c'est dans ce sens tu as donc je le parcours bien dans l'autre sens et je vais essayer de comprendre qu'est ce que ça veut dire en terme de transfert thermique et de travail donc on va dire qu'en fait je commence mon cycle ici je vais de ce point là à ce point là donc ce qui se passe c'est que j'ai une dilatation donc je sais que cette dilatation va impliquer que j'ai un transfert thermique comme ça q 2 qui rend prier positif et qui a également un travail fourni qui est égale 1 q2 ensuite ici j'ai pas de transfert thermique puisque c'est une adiabatique et ici j'ai une compression et je sais que l'art une compression et bien je perds de la chaleur donc ça va se passer comme ça donc voilà est donc là ici comme j'ai encore une à dia batik je ne vais pas avoir de transfert thermique donc là j'ai fini de recenser mais transfert tarde donc ce que je vois c'est que finalement ici le cycle est parcourue dans l'autre sens et dont claire la plus grande va être l'air due à une compression et je sais que lors d'une compression le travail en fait il est subi donc ce que je vois si je fais là la différence entre cette terre la terre la part dont et cet air là dessous et bien qu'ici je vais avoir en fait un travail - w qui va donc être en fait rend subi on va plutôt avoir besoin de donner du travail donc si je résume en faisant le petit dessin comme j'ai fait plus haut je perde une source froid ici comme ça et ce qui se passe c'est que je donne un transfert thermique q2 un ma machine de carnot j'écris j'écris luce carnot et je mettrai l'indicé après pour préciser ce qu'est ma machine ce que je vois c'est qu'il me faut ajouter un travail pour donc je le suis l'appel je dois penser à ça signifie bien car moins on c'est logique pour ensuite qu'il y ait un autre transfert t'indique vers une source chaude qu un comme cela alors des fraudes et chopard non up show comme ça donc si on réfléchisse paf c'est que ici j'ai mon transfert thermique qui va de la source froide vers la source chaude ce qui veut dire que ma source chaude se réchauffe et ma source froide se refroidit ce qui veut dire qu'en fait c'est un réfrigérateur ce qui veut dire donc lorsque le cycle est parcourue dans le sens inverse des aiguilles d'une montre cet équivalent un réfrigérateur et là normalement comme on a parlé ya pas longtemps dans le trophy et du deuxième principe de la thermodynamique tu devrais avoir envie de me dire bah oui mais ça peut pas marcher tout ça parce que on m'a dit que lors du deuxième principe de la thermodynamique l'entropie de l'univers temps toujours à augmenter ou à être nu ce qui veut dire globalement que le transfert thermique d'une source froide vers une source chaude ça n'existe pas sauf que je t'avais bien dit qu'effectivement il fallait prendre en compte tous les transferts thermiques de l'univers et qu'en fait la situe considère bien qu on ajoute du travail pour faire ce faire ces transformations si on fait l'étude complète on se rend compte qu'en fait tout va bien et que le deuxième principe de la thermodynamique est bien respectée comme globalement d'entropie ne diminue pas donc finalement on voit qu'ici notre cycle de carnot peu dans le dans le cas moteur est un moteur justement on donne de la chaleur et en récolte du travail et qu'on voit que si on le parcourt dans l'autre sens c'est bien lui donne du travail et en fait on récolte un transfert thermique dans l'autre sens dont finalement tu vois ici on obtient un refroidissement d'une source froide donc là on va s'arrêter là pour cette vidéo est en fait dans la prochaine on va rentrer encore plus dans le vif du sujet et on va essayer en fait de démontrer un coin ce cycle est vraiment le plus efficace en quoi on ne peut pas faire mieux que le cycle de carnot en termes de rendement