If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal

Révision sur la fécondation et le développement

Termes clés

TermeSignification
GamèteUne cellule reproductrice (sexuelle). Chez les femelles, ce sont les ovules ; chez les mâles, les spermatozoïdes
FécondationLe processus de reproduction sexuelle, au cours duquel un gamète mâle et un gamète femelle fusionnent pour former une nouvelle cellule
ZygoteCellule issue de la fécondation
Diploïde (2n)Cellule qui contient deux ensembles de chromosomes homologues
Haploïde (n)Cellule qui ne contient qu'un seul ensemble de gènes
ApoptoseProcessus de mort cellulaire programmée
DifférenciationProcessus par lequel les cellules se spécialisent en termes de structure et de fonction

La fécondation et le développement humain

La fécondation est le processus au cours duquel des gamètes haploïdes fusionnent pour former une cellule diploïde, appelée le zygote. Pour s'assurer que chaque zygote a le nombre correct de chromosomes, un seul spermatozoïde ne peut fusionner qu'avec un seul ovule.

Les stades du développement humain

  1. Le stade zygotique : le zygote est formé lorsque le gamète mâle (spermatozoïde) et le gamète femelle (ovocyte) fusionnent.
  2. Le stade du blastocyste : le zygote unicellulaire commence à se diviser en une boule solide de cellules. Ensuite, il devient une boule creuse de cellules, qu'on appelle le blastocyste et qui s'attache à la paroi utérine de la mère.
  3. Le stade embryonnaire : les principaux organes internes et les caractéristiques externes commencent à apparaître. Cela forme l'embryon. À cette étape, le cœur, le cerveau et la moelle épinière deviennent visibles. Les bras et les jambes commencent à se développer.
  4. Le stade fœtal : une fois que les caractéristiques de l'embryon sont formées et qu'elles commencent à se développer, on considère que l'organisme devient un fœtus. La différenciation et la spécialisation des structures se produisent pendant cette période.
Aperçu du développement montrant la progression du zygote au fœtus, en passant par le blastocyste et l'embryon.

La différenciation et l'apoptose

Au cours du développement, le nombre de cellules va augmenter par division cellulaire de sorte que les axes, les tissus, les organes et les structures du corps se forment. Les cellules individuelles se spécialisent dans leur structure et leur fonctionnement grâce au processus de différenciation des cellules.
Les cellules inutiles doivent également être éliminées, afin de permettre la formation de structures importantes - ce qui se produit grâce au processus de l'apoptose. Par exemple, les mains humaines ont d'abord la forme d'un bloc de tissus ressemblant à une palme. À la fin, ce bloc de tissus est "sculpté" pour donner forme à des doigts, par apoptose des cellules entre les doigts en développement.
Images microscopiques issue d'une publication scientifique, montrant une patte de souris en développement. Les cellules entre les doigts en développement sont teintées de façon à indiquer les cellules apoptotiques.

Erreurs courantes et idées reçues

  • La fécondation humaine se produit dans les trompes de Fallope. Beaucoup de gens croient que la fécondation humaine a lieu dans le vagin mais ce n'est pas le cas. Une fois que les spermatozoïdes entrent dans le vagin, ils traversent le col de l'utérus, l'utérus et se déplacent jusque dans une des deux trompes de Fallope. Si un spermatozoïde est capable fusionner avec l'ovule, alors on a fécondation.
  • Le développement est prédéfini. Même s'il est vrai que tous les humains au début de leur développement se ressemblent tous, un grand nombre des caractéristiques qui apparaissent plus tard, pendant le stade fœtal, sont déjà prédéfinies par les gènes. Par exemple, le sexe biologique du fœtus est déjà déterminé par la combinaison des chromosomes sexuels (deux chromosomes X (un par parent) ou un X de sa mère et un Y de son père), bien que les caractéristiques propres au sexe ne soient visibles que plus tard dans le développement.