If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal

Transcription de la vidéo

on va voir quelques exemples d'attribution d'un spectre infrarouge à la bonne molécule à chaque fois on va avoir un spectre infrarouge et trois molécules possible et on va devoir trouver à quelles molécules est ce que ce spectre correspond donc on va commencer avec ce spectre ici puis ces trois molécules en acides carboxyliques un alcool et puis une amie on commence par délimiter au niveau de 1500 cm - la zone diagnostiquer la zone emprunte à gauche de cette ligne on a ici la zone des double liaison ici on voit qu'on a aucune bonne date portions dans la zone des double liaison donc déjà on peut éliminer tout de suite la tis carboxyliques puisqu'on observe pas la bande d'absortion qui correspondrait à la double liaison carbone oxygène qui en plus est une bande attention généralement très intense donc on n'a pas de mon attention dans la zone des doubles liaisons on élimine la cie carboxyliques on va maintenant s'intéresser au reste du spectre ici à gauche et on va faire une délimitation autour de 3000 cm moindre ici juste à droite je sais que je la vends d'absortion des liaisons cajon sp3 hydrogène et puis juste à gauche j'ai la zone des liaisons il s'agit hélas j'observe une banda forcions très large et puis très intense et a tout de suite il faut penser on a une fonction au achetant la molécule impliquée dans des maisons à hydrogène donc on peut éliminer la mine et on a forcément l'alcool ici qui correspond à ce spectre infrarouge alors on aurait aussi une bonne absorption aussi intense et aussi large pour la cie carboxyliques puisqu'on a un groupe ici mais comme on n'a pas de bons d'absortion à la zone est double liaison ça ne peut pas être assis carboxyliques et puis pour la mine lorsqu'on a une âme une primaire comme ceux ci on observe en fait deux bandes d'absorption dans la zone x h qui correspondent aux vibrations de location symétriques et asymétriques pour ses liaisons et nash ici donc on observerait devant d'absortion beaucoup moins intense et beaucoup moins large que celle ci donc ça ne peut vraiment pas être la mieux voilà pour ce premier exemple on va avoir un deuxième exemple avec le spectre ici et puis ces trois molécules le cyclo xl1 alcine et une piétonne on commence par délimité autour de 1500 cm moins d'un an on sait que juste à gauche on à la zone des double liaison et là on voit qu'on a une note d'absortion ici pas très intense qu'on trouve à peu près si je descends entre 1600 et 1700 manque à peu près à 1650 cm - c'est le fait que la bande d'attention ne soit pas très intense et qu'on est à peu près mille cent cinquante centimètres mais en vain ça doit nous faire toucher de penser à une double liaison carbone carbone ici on a la zone des liaisons trip on observe aucunement d'absortion ici donc on peut déjà dominé l'as sin on n'observe pas la bonne ascension de cette triple liaison carbone carbone non on a le choix entre le cycle webzen et puis là s'étonne ici avec une inspiration l'acétone on peut éliminer puisqu'on observe pas la bande d'absortion de la liaison carbone oxygène la double liaison ici si elle était là on aurait une bonne ascension très intense autour de 1700 20 cm moindre on a seulement une seule bande d'absortion pour la zone est double liaison donc ça peut pas être cette molécule qui a deux double liaison ici c'est forcément le site loïs lane et si je regarde à gauche la continuité du spectre je fais ma des limitations à 3000 cm - ah je sais que j'ai les bandes d'absorption des liaisons carbone sp3 hydrogène et puis là juste à gauche de cette délimitation j'ai la bande ascension qui correspond au carbone hybride et en sp2 lié à un hydrogène effectivement ici on a deux carbone hybride en sp2 ils sont liés chacun en hydrogène et c'est pour ça qu'on a une bande à force on qui correspond à ses liaisons carbone hydrogène ici on va voir un dernier exemple avec le spectre ici douguet même manière on commence toujours par faire la délimitation autour de 1500 cm moins 20 pour avoir la zone de diagnostic à gauche juste à gauche de la délimitation on à la zone des double liaison ici on observe deux bandas portion très net une très intense et une un peu moins intense donc la première ici qui est un peu moins intense elle est à peu près à à peu près à 1650 cm - 1 moyennement intense et puis avec ce nombre d'ont ici on a tout de suite pensé à une double liaison carbone carbone et puis la deuxième elle est très intense et puis on est à un peu plus de 1700 cm - à peu près à 1720 cm - 1 donc ça tout de suite ça doit nous faire penser à une double liaison carbone oxygène un groupe carbone il donc je regarde les différentes molécules que j'ai au dessus donc là dans celle ci la première je n'ai pas de groupes carbone il donc je peux l'éliminer directement j'ai une seule double liaison alors que l'ag deux bandes d'absorption bien distingue pour la zone des double liaison dont les mines la première il nous reste le choix entre une s'étonne conjuguer une s'étonne non conjuguée avec une à saturation ici comment est ce que je peux faire la différence entre les deux comment est ce que je peux faire mon choix et bien tout simplement on a vu dans une vidéo précédente que pour une s'étonne donc en juillet on avait cette bande l'absortion de cette liaison ici qui avait un nombre dont d'à-peu-près 1715 mais peut-être 120 cm - 1 en tout cas on est au dessus de 1700 alors que lorsqu'on a une conjugaison et une s'étonne conjuguer eh bien on va voir des structures de résonance qui vont nous permettre de voir qu'on affaiblit cette double liaison carbone oxygène par rapport à une s'étonne classique non conjugués et donc par conséquent comme on va affaiblir la liaison on va également diminuer la constante de raideur du resort qui modélise cette liaison est donc diminuer la fréquence de vibration de cette liaison est donc le nombre d' onde auquel on va trouver la bande d'absortion de cette liaison est pour une s'étonne conjuguer on a des nombres d'ong qui sont inférieures à 1700 puisqu'on est généralement autour de 1600 80 cm mois alors qu ici très clairement en 1700 il est ici c'est très net cette bande ascension ici aller au dessus de 1700 donc on n'a pas de s'éteindre conjuguer ici on peut éliminer cette molécule c'est donc forcément celle ci avec une inspiration double horizon carbone carbone dont on retrouve la bonde attention ici est une double liaison carbone oxygène et si je regarde dans le reste du spectre si je trace ma délimitation autour de 3000 cm - 1 ici à droite j'ai les vibrations des liaisons carbone sp3h la bande d'insertion ici et puis juste à gauche j'ai une bonne ascension qui correspond à carbonne hybride en sp2 hydrogène donc aux liaisons kahone hybride un aspect de hydrogène effectivement ici j'ai c'est de carbone qui sont élevées dans la sp2 et qui sont liées à d hydrogène voilà donc comment on s'y prend lorsqu'on a un set infrarouge et qu'on doit l'attribué à une molécule parmi plusieurs toujours commencer par la délimitation à 1500 cm s'intéresser à la zone diagnostic la zone est double liaison voir combien ce qu'on a de bonnes d'absortion voir si elles sont très intenses ou moins intenses la zone des tripeux liaison et puis pour lison ch on a aussi la délimitation à 3000 cm - qui nous permet de voir la différence entre les liaisons carbone hybridant sp3 hydrogène et puis les carbone avec les autres degrés d'hibernation il ya d hydrogène et dans la zone x h on peut voir également d'autres bandes d'absorption caractéristiques qui peuvent nous aider a attribué le spectre à la bonne molécule