If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal

Probabilité de l'événement A ᑎ B

L'objet de cette leçon est de faire le point sur le calcul de la probabilité de l’événement A B.
A et B sont des événements dépendants si la probabilité de l'un des deux événements change selon que l'autre est réalisé ou ne l'est pas.
A et B sont des événements indépendants si la probabilité de l'un des deux événements n'est pas modifiée par le fait que l'autre soit réalisé.

Événements indépendants : deux lancers successifs d'une pièce de monnaie

Lorsqu'on lance deux fois une pièce de monnaie non truquée, quelle est la probabilité d'obtenir "Face" aux deux lancers, autrement dit si A est l'événement "obtenir Face au premier lancer" et B l'événement "obtenir Face au deuxième lancer", quelle est la probabilité de l'événement A B ?
Si on lance une pièce de monnaie les issues possibles sont Pile et Face et si la pièce est non truquée la probabilité d'obtenir Face est égale à 1/2, donc p(A)=1/2. Si on lance une deuxième fois la pièce, les issues possibles sont aussi Pile et Face et quel que soit le résultat du premier lancer, la probabilité qu'elle tombe sur Face est encore égale à 1/2, donc p(B)=1/2. Les événements A et B sont indépendants.
L'univers associé au lancer d'une pièce de monnaie deux fois de suite est l'ensemble des couples dont le premier terme est le résultat du premier lancer et le deuxième terme le résultat du deuxième lancer. L'univers est donc constitué de 4 issues : (F,P), (F,F), (P,F), (P,P). L'événement "obtenir Face au premier lancer" ET "obtenir Face au deuxième lancer" est constitué de la seule issue (F,F). Si la pièce de monnaie est non truquée, les issues sont équiprobables, donc la probabilité de lévénement "obtenir Face au premier lancer" ET "obtenir Face au deuxième lancer" est égale à 1/4.
Faire un arbre de probabilité vaut démonstration.
Les règles sont les suivantes : 1. Pour calculer la probabilité d'un événement figurant au bout d'une branche, on fait le produit des probabilités figurant sur les branches conduisant à cet événement. 2. La probabilité d'un événement est la somme des probabilités des chemins conduisant à cet événement. 3. La somme des probabilités des branches ayant même origine est égale à 1.
La probabilité d'obtenir "Face" aux deux lancers est :
p(obtenir "Face" aux deux lancers)=12×12=14
Si les événements A et B sont indépendants, alors :
p(A B)=p(A)×p(B)
Attention ! Cette formule s'applique uniquement aux événements indépendants.

Exercice 1 : Lancer deux dés non pipés

On lance deux dés à 6 faces non pipés.
exercice 1
Quelle est la probabilité que les deux dés tombent sur le 3 ?
Choisissez une seule réponse :

Événements dépendants : deux tirages successifs sans remise d'une bille

Il y a 20 billes dans un sac, 10 bleues et 10 rouges.
On tire une bille de ce sac puis sans remettre cette bille dans le sac, on en tire une deuxième. Quelle est la probabilité que les deux billes tirées soient bleues ?
Soit A l'événement "la première bille tirée est bleue" et B l'événement "la deuxième bille tirée est bleue". On cherche la probabilité de l'événement A B.
Au premier tirage, il y a 10 billes de chaque couleur dans le sac donc la probabilité de A est égale à 10/20. La probabilité que la bille tirée au deuxième tirage soit bleue, c'est-à-dire la probabilité de B dépend du résultat du premier tirage. Si la bille tirée au premier tirage est bleue, alors il reste 19 billes dans le sac dont 9 bleues donc la probabilité de B est égale à 9/19. Si la bille tirée au premier tirage est rouge, alors il reste 19 billes dans le sac dont 10 bleues donc la probabilité de B est égale à 10/19.
Voici l'arbre de probabilité :
La probabilité que les deux billes tirées soient bleues est :
p(les deux billes tirées sont bleues)=1020×9190,237

Exercice 2 : Tirer au sort deux élèves parmi cinq

Un professeur de philo a demandé à ses élèves de Terminale scientifique deux volontaires pour faire un exposé sur "Les mathématiques et la philosophie". 5 élèves, 3 filles et 2 garçons, ont levé la main. Le professeur qui tient à ce qu'un exposé ne soit pas fait par plus de 2 élèves a décidé de mettre le nom des 5 candidats dans un chapeau et de tirer au sort.
exercice 2
Quelle est la probabilité que les deux élèves tirés au sort soient les deux garçons ?
Choisissez une seule réponse :

La probabilité de B sachant A et la formule p(A B)=p(A) × p(B|A)

Si A et B sont deux événements dépendants,
et si on appelle probabilité de B sachant A, la probabilité de l'événement B sachant que l'événement A est réalisé, notée p(B|A), alors,
p(A B)=p(A) ×p(B|A)
Si les événements A et B sont indépendants, alors par définition, si l'événement A est réalisé la probabilité de l'événement B est la même que sa probabilité si l'événement A n'est pas réalisé, donc la probabilité de B sachant A est égale à la probabilité de B , ce qui s'écrit p(B|A)=p(B).
Au final, quels que soient les événements A et B, p(A B)=p(A) ×p(B|A)

Vous souhaitez rejoindre la discussion ?

  • blobby green style l'avatar de l’utilisateur Chloé Orban
    Bonjour, je n'ai pas compris la dernière partie (avec les formules) pourriez-vous m'aider ,
    (1 vote)
    Default Khan Academy avatar l'avatar de l’utilisateur
    • blobby green style l'avatar de l’utilisateur Elisabeth
      Bonjour,
      Il peut être intéressant de reprendre les contenus précédents (et suivants !) qui expliquent les probabilités conditionnelles.
      Une fois que le concept de "probabilité de B sachant A" est maîtrisé, on peut remarquer que, dans un arbre, les probabilités indiquées sur les (deuxièmes) branches sont des probabilités conditionnelles.
      Par exemple, sur l'exercice avec les billes bleues et rouges, quand on écrit 9/19, on parle de la probabilité de tirer B au 2ème tirage sachant que on a tiré B au 1er tirage.
      Alors que sur la branche du dessous, 10/19 est la probabilité de tirer B au 2ème tirage sachant que on a tiré R au 1er tirage.
      Par ailleurs, les probabilités calculées en fin de branche sont les probabilités que tous les évènements représentés sur le chemin soient réalisées.
      Ainsi, tout en haut, 10/20x9/19 est la proba qu'on ait B au 1er tirage et B au deuxième tirage.
      Cette proba "ET" s'obtient en multipliant la proba du 1er évènement par la proba conditionnelle du deuxième.
      D'où la formule...
      (1 vote)
Vous comprenez l'anglais ? Cliquez ici pour participer à d'autres discussions sur Khan Academy en anglais.