If you're seeing this message, it means we're having trouble loading external resources on our website.

Si vous avez un filtre web, veuillez vous assurer que les domaines *. kastatic.org et *. kasandbox.org sont autorisés.

Contenu principal
Heure actuelle :0:00Durée totale :5:59

Transcription de la vidéo

Comme nous l’avons vu précédemment dans cette leçon, l’architecture et le décor comptent parmi les éléments visuels importants du processus de création d’une contrée. Parmi ces éléments, on trouve aussi les illustrations, la signalétique et autres formes de conception graphique. C’est le sujet de cette vidéo. Le graphisme est partout dans un espace à thème, et comme tout le reste, la conception graphique sert de base au thème et à l’histoire. On porte donc une grande attention à chaque aspect ou détail. L’histoire est toujours prioritaire, même dans le cas du graphisme. Nous collaborons donc étroitement avec notre directeur créatif pour comprendre sa vision et la manière dont nous pouvons raconter l’histoire à travers la conception graphique tout en gardant cette vision à l’esprit. Il existe plusieurs conceptions graphiques dans un parc à thème. Il existe donc des catégories. L’une d’entre elles s’appelle le graphisme fantôme. Le graphisme fantôme fait partie de la scénographie comme un souvenir graphique qui laisse penser qu’un endroit est réel. Sur Pandora, lorsque vous vous y promenez, vous découvrez ces ruines industrielles et vous vous dites : « Tiens, ce devait être un entrepôt industriel vu ces inscriptions et ces sigles presque effacés sur le flanc du bâtiment. » Peu importe qu’ils soient lisibles, ce n’est pas nécessaire, je n’ai pas besoin de les examiner, mais ils font partie de la scénographie. C’est ça le graphisme. Voilà le travail du graphiste. Il existe un autre type de graphisme intégré à l’histoire qui permet de mieux la comprendre. Il peut s’agir du nom d’un magasin. Quel personnage vit ici ? A-t-il lui-même créé l’enseigne de cette boutique ? Dans les Caraïbes, c’est fort probable. Les tonneaux portent des inscriptions. Ce type de graphisme permet de décrire l’action, mais aussi d’enrichir l’histoire. On trouve aussi les lettres de pirates ou le courrier de fans adressé aux voitures chez Luigi, toutes ces choses qui constituent un élément du spectacle dans le parc. C’est un autre genre de conception graphique. Je suis censé lire, regarder et comprendre que ça fait partie de l’histoire. Il existe un autre type graphisme particulièrement important du point de vue de la législation, de la sécurité ou de la signalétique que je dois être en mesure de lire. Il s’avère indispensable pour permettre aux visiteurs de se diriger vers tels ou tels attraction, bâtiment ou restaurant. Des informations de type où se trouve l’entrée de cette attraction, combien d’attente pour cette attraction, où se trouve la prochaine contrée ainsi que les panneaux de direction. Ils doivent être lisibles et c’est pourquoi la marge de manœuvre en matière de graphisme est limitée. C’est essentiel de voir et de comprendre qu’il s’agit d’informations de communication que je suis censé lire, que je dois lire. C’est donc très lisible et généralement un peu plus classique. Il faut s’attacher à trouver le bon équilibre pour que les panneaux remplissent leur fonction sans que leur différence artificielle soit trop flagrante. Résumons les types de conceptions graphiques utilisées : le graphisme fantôme qui imprègne les lieux, l’illustration du récit qui fait partie de l’histoire, la signalétique opérationnelle qui vise à garantir la sécurité et à s’orienter. La conception graphique se fond parfois dans l’arrière-plan et donne des indices subtils, presque imperceptibles, sur l’histoire et le thème. À d’autres occasions, la conception graphique joue un rôle central. Voyons plutôt quelques exemples. Cars Land est un excellent exemple de conception graphique pour raconter l’histoire d’une contrée. Vous êtes entouré de signalétique. Dans la rue, les panneaux vous transportent vraiment sur la Route 66. Nous avons recréé fidèlement les enseignes lumineuses et les panneaux qui participent de l’authenticité et de la crédibilité du lieu. Les affiches racontent des histoires sur les différents personnages. Une énorme enseigne lumineuse vous invite chez Flo. Non seulement c’est inspiré du film, mais certains des panneaux que nous avons recréés permettent d’enrichir la narration. Par exemple, l’intérieur du Flo’s V8 Cafe avec tous les disques d’or de Flo et des Motorama Girls qui rappellent le passé. Nous avons entièrement inventé tout ça, toute la signalétique, les maisons de disques, le groupe Jeep Date, rien n’a été laissé au hasard. Le graphisme constitue une excellente façon de raconter cette histoire. Pour le parc Disneyland Shanghai, nous voulions que le graphisme se marie à la perfection avec la langue chinoise et lorsque nous avons choisi le style des polices pour l’anglais, nous souhaitions que les caractères chinois soient dans le même esprit. Nous avons donc travaillé très étroitement avec des calligraphes chinois qui nous ont permis d’atteindre notre objectif. Par exemple, en traversant le pont pour entrer à Pandora, le premier panneau que vous voyez ressemble beaucoup à un panneau qu’on trouverait à l’entrée d’un parc national ou d’une écoréserve en Amérique du Sud où vous pourriez partir en écosafari. Le style, la couleur, la palette, le choix de la typographie, la manière dont les illustrations sont disposées sur le panneau évoquent une réserve naturelle, un parc national ou un écohôtel. Dans le cas de Treasure Cove, nous voulions nous assurer que les visiteurs comprennent immédiatement l’endroit. En voyant l’épave et le pavillon déchiré qui flotte dans les airs et porte l’inscription « Treasure Cove », il est évident que vous pénétrez dans une histoire de pirates. Ce que j’ai adoré sur Cars Land, c’est qu’on a pu utiliser de véritables néons. Nous avons collaboré avec des experts en néon pour connaître les limitations et les possibilités offertes par le néon pour la narration. Si vous observez Radiator Springs dans le film, il y a des néons partout et nous voulions transposer cet élément du film dans la réalité. Quel rôle le graphisme jouera-t-il dans votre contrée ? Faites l’exercice qui suit pour le découvrir.